Entre Ciel Et Terre, La Chaise Shang Xia

c1.jpg

Produit de longues heures de travail artisanal, la chaise Shang Xia symbolise à la fois passé, présent et futur. Pour cela, chacune des pièces faites de bois de santal rouge (zitan), bois noble et réputé pour sa résistance, est savamment travaillée par un maître artisan pour ensuite être assemblée selon le procédé artisanal qu’est l’assemblage à tenons et à mortaises pour finalement être polie. De ce fastidieux parcours ressort une création contemporaine empreinte d’histoire et de savoir-faire. La rareté ainsi que la préciosité des matériaux déjà utilisés à l’époque pour la confection du mobilier impérial additionnées à chaque étapes de la confection, du séchage à la sculpture en passant par le polissage, font de chaque chaise une pièce unique. Pour la confection d’un de ces objets d’art, seules les mains de l’artisan ainsi que sa patience sont mises à l’épreuve, entre tradition et modernité, le procédé utilisé s’appuie sur un héritage de plus de 5000 ans, une caractéristique fortement ancrée dans la culture de la maison affiliée au groupe Hermès.

Le design simple mais expressif de l’objet est basé sur la tradition du design chinois et s’appuie fortement sur la transmission à la fois du savoir-faire, mais aussi de l’esthétique caractéristique d’un style de vie aujourd’hui oublié. Au delà des courbes, du traitement des bois et de la finition qui prennent plusieurs mois d’élaboration, c’est une véritable philosophie qui ressort de la confection de ces chaises, appartenant à la collection « Dan Tian Di », ce sont les enseignements millénaires de la culture chinoise qui se retrouvent, dans l’harmonie de l’objet et de l’espace. Ces chaises, véritables œuvres d’arts aux lignes épurées ne sont pas moins que l’essence même d’une culture véhiculant à la fois grâce et harmonie dans la plus pure perpétuation de la tradition asiatique.

La mission que s’est donnée Shang Xia, au travers de sa directrice artistique, Qiong Er Jiang, est de poursuivre et de perpétuer les savoir-faire artisanaux du « pays du milieu », la redécouverte de l’art de vivre chinois, un art au patrimoine traditionnel si riche. La chaise Shang Xia est le fruit de cette recherche, son esthétique tant sobre qu’élégante est empreinte d’histoire et de souvenir, véritable marqueur de la philosophie de la maison, elle même inspirée d’un proverbe chinois disant « Hériter du passé construit l’avenir ». Au travers d’un objet d’exception, c’est un véritable lien générationnel qui se crée et qui séduit, tant par sa réalisation que par toutes les valeurs et l’héritage qu’elle représente.

Entre Ciel et Terre, la Chaise Shang Xia

shangxia_iconicon.jpg

Produit de longues heures de travail artisanal, la chaise Shang Xia symbolise à la fois passé, présent et futur. Pour cela, chacune des pièces faites de bois de santal rouge (zitan), bois noble et réputé pour sa résistance, est savamment travaillée par un maître artisan pour ensuite être assemblée selon le procédé artisanal qu’est l’assemblage à tenons et à mortaises pour finalement être polie. De ce fastidieux parcours ressort une création contemporaine empreinte d’histoire et de savoir-faire. La rareté ainsi que la préciosité des matériaux déjà utilisés à l’époque pour la confection du mobilier impérial additionnées à chaque étapes de la confection, du séchage à la sculpture en passant par le polissage, font de chaque chaise une pièce unique. Pour la confection d’un de ces objets d’art, seules les mains de l’artisan ainsi que sa patience sont mises à l’épreuve, entre tradition et modernité, le procédé utilisé s’appuie sur un héritage de plus de 5000 ans, une caractéristique fortement ancrée dans la culture de la maison affiliée au groupe Hermès.

Le design simple mais expressif de l’objet est basé sur la tradition du design chinois et s’appuie fortement sur la transmission à la fois du savoir-faire, mais aussi de l’esthétique caractéristique d’un style de vie aujourd’hui oublié. Au delà des courbes, du traitement des bois et de la finition qui prennent plusieurs mois d’élaboration, c’est une véritable philosophie qui ressort de la confection de ces chaises, appartenant à la collection « Dan Tian Di », ce sont les enseignements millénaires de la culture chinoise qui se retrouvent, dans l’harmonie de l’objet et de l’espace. Ces chaises, véritables œuvres d’arts aux lignes épurées ne sont pas moins que l’essence même d’une culture véhiculant à la fois grâce et harmonie dans la plus pure perpétuation de la tradition asiatique.

La mission que s’est donnée Shang Xia, au travers de sa directrice artistique, Qiong Er Jiang, est de poursuivre et de perpétuer les savoir-faire artisanaux du « pays du milieu », la redécouverte de l’art de vivre chinois, un art au patrimoine traditionnel si riche. La chaise Shang Xia est le fruit de cette recherche, son esthétique tant sobre qu’élégante est empreinte d’histoire et de souvenir, véritable marqueur de la philosophie de la maison, elle même inspirée d’un proverbe chinois disant « Hériter du passé construit l’avenir ». Au travers d’un objet d’exception, c’est un véritable lien générationnel qui se crée et qui séduit, tant par sa réalisation que par toutes les valeurs et l’héritage qu’elle représente.

Le Mathusalem X.O Hennessy par Arik Levy

posts450.jpeg

La grande maison de Cognac Hennessy fait appel à l’artiste Arik Levy pour la création d’une édition limitée, X.O Mathusalem. L’écrin est un véritable objet d’art. Entièrement réalisé à la main, à partir de pièces de bois, taillées une à une et recouvertes de cuir Barenia gaufré, le coffret, par ses lignes géométriques, forme un rectangle cassé rappelant la taille grossière d’un diamant ou d’un silex préhistorique. Il renferme un trésor, une carafe de six litres.

Chaque édition numérotée du Mathusalem X.O est accompagnée d’un certificat d’authenticité, ainsi que d’une monographie d’une page sur Arik Levy, éditée par Hennessy. La plaque de métal peut être monogrammée ou personnalisée, sur demande. Mais, surtout, elle contient un prestigieux élixir, aux arômes puissant de chêne, vieux cuir et poivre noir, relevé par le clou de girofle, la cannelle et la vanille. Rappelant la noblesse original du « eXtra Old », emblématique de la maison depuis 1870.

C’est toute l’histoire d’un grand cognac qui est mise à l’honneur par cette sublime collaboration. Une histoire de famille, qui débute en 1765 en Irlande avec Richard Hennessy, puis, en Amérique du Nord, où il rencontra le succès. Par la suite, des commandes prestigieuses en feront une légende, à l’instar de celle du prince de Galles avec  le « Very Superior Old Pale » (VOSP), référence dans le monde du cognac ; ou celle de l’impératrice Maria Feodorovna qui offrit au Tsar Alexandre 1er, un cognac spécialement commandé à la Maison, séduisant toute une dynastie impériale Russe. Après ce succès, Maurice Hennessy créa l’appellation XO (extra old) réservé aux proches, mais qui devint rapidement une référence internationale.

Une collaboration dont Arik Levy déclare  » […] ce fut une osmose, ce que nous faisons est parfaitement complémentaire. Hennessy puise dans la nature pour produire quelque chose de beau et sublime, fortement lié à mon approche artistique. » Une virtuosité esthétique pour sublimer un noble élixir.