Krug Grande Cuvée 2004, l’Opus Ultime

krug_2004.jpg

L’année 2004 fut une affaire de patience – un hiver froid et un printemps vivifiant ont donné à la Champagne des températures basses dans un temps plus long qu’à l’habitude… Quand enfin arrive le mois de Mai, c’est une douce chaleur qui prend possession des vergers Krug. Là, les raisins ont pu mûrir dans des conditions idéales, sous un soleil radieux – 2004 fut dès lors une année particulière. Les vendanges, généreuses, furent idéales tant le raisin jouissait d’un caractère plus prononcé que celui d’aucune autre année. La nature, dans son le hasard de son allégresse, a permis de mettre au monde un vin exceptionnel – et aujourd’hui, le Krug Grande Cuvée 2004 est enfin disponible.

Créée chaque année depuis la fondation de la maison en 1843, la Krug Grande Cuvée est le symbole de l’attachement de Krug à l’excellence. Éric Lebel, Chef de Caves chez Krug, témoigne de la majesté de celle de 2004 : « Les vins de l’année sont à la fois expressifs, lumineux et d’une élégance indéniable. La vivacité, la nervosité et les notes d’agrumes des Meuniers ainsi que l’éclat des Chardonnays se combinent à la solide structure des Pinots Noirs pour former une palette très équilibrée. » Il faut dire que Krug n’a pas son pareil pour respecter la personnalité d’un vignoble – l’individualité de chaque parcelle, de chaque vin ressort dans l’identification faite par Eric Lebel. Et en 2004, le virtuose a donné vie à une composition élégante, où les Chardonnays vifs (39%) et les solides Pinots Noirs (37%) jouissent de la tensions des notes d’agrumes contenues dans les Menuniers (24%)…

Mais le bouquet  Krug 2004 révèle des notes plus puissantes encore, évoquant la tarte au citron meringuée, la prune et la mirabelle ! En bouche, les notes légères de brioche et de miel cèdent  la place à un éventail d’agrumes frais sublimés par un final très élégant. « Par sa fraîcheur, sa brillance et ses notes d’agrumes, Krug 2004 se marie à merveille avec des oursins, un tartare de saumon ou du caviar » souligne aussi Eric Lebel. « Il accompagnerait aussi très bien un cabillaud à l’huile d’olive et sauce citron, une sole meunière, ou les plats thaïlandais au gingembre et à la citronnelle. C’est typiquement le genre d’accord tout en finesse qui rend hommage à la vivacité du Champagne. » Composé pour être un véritable plaisir des sens, ce nectar fait indéniablement du Krug 2004 l’ultime opus de la seconde trilogie de la maison, après celle de Krug 1988, Krug 1989 et Krug 1990.

Le Glenmorangie, L’Icône Des Whiskys

glenmorangie3.jpg

1843, l’endroit a connu la Prohibition de 1930, la Seconde Guerre mondiale, et n’a pourtant cesser d’être l’emblème d’innovation, et de perfection. Avant tout, le whisky Glenmorangie le doit à ces alambics, les plus hauts du monde : une base presque sphérique avec un long col qui s’élève jusqu’à plus de cinq mètres de hauteur, et voici que le reflux, très important, engendre un distillat léger et particulièrement aromatique. Au cœur de la « Vallée de la tranquillité », la distillerie Glenmorangie produit un whisky très, très complexe, apprécié des seuls vrais amateurs.

Puis vint le goût d’un whisky pur et moelleux. En bouche, il est ample et volumineux, et sa longue finale est dominée par des notes de miel et d’épices. L’autre particularité du whisky Glenmorangie provient de l’utilisation d’une eau dure, riche en minéraux, provenant de la source Tarlogie – puisque les saveurs de l’eau se retrouvent généralement dans le caractère du whisky…

Enfin, que serait le Glenmorangie sans les hommes de Tain, des artisans experts qui, de génération en génération, portent et préservent les secrets de cette distillation. « Chez Glenmorangie, notre obsession de comprendre le vieillissement en fut a été influencée par plus de 25 ans de recherche. » Bill Lumsden, à la fois maître de chai et « directeur de création » de la distillerie, a ainsi poursuivi l’héritage de la plus vielle distillerie au monde pour mettre au monde le fameux Glenmorangie Nectar d’Or, utilisant des fûts de Château d’Yquem ! Savoureux et exceptionnel, le whisky Glenmorangie est une icône du genre.

 

Dior Prestige : Le Nectar et La Crème

dior.jpg

C’est un tout nouveau concentré qui habille le nouveau duo Dior Prestige : de cellule en cellule, du cœur de la peau à la surface de l’épiderme, le Nectar de rose de Granville se diffuse en prenant le temps d’agir – tout le luxe de la formulation. Dior semble ainsi propulser dans sa crème tout le savoir-faire de la Maison légendaire : s’autorisant tout le trésor de la patience, usant des matières premières les plus extraordinaires, les alchimistes de la Maison emportent la dimension artisanale jusqu’au soin qui, à son paroxysme, fonde ce toucher unique, et le plaisir raffiné qui signe chacune des textures Dior Prestige.

Cette année, les Maîtres Dior réinventent ainsi la signature de la formule à la base de la ligne Dior Prestige ; grâce à un savoir-faire inédit, qualifié de formulation en temps long. En renouant avec l’essence même du luxe – le temps – Dior Prestige fait entrer dans l’univers de la beauté, la finesse et la sensorialité d’une texture dépendent de la qualité de la cristallisation des matières premières. Ici ce sont les cires et les beurres utilisés qui confortent la crème… Dans la formulation en temps long, les alchimistes prennent le soin de chauffer et de refroidir la texture paliers par paliers qui, maîtrisés, permettent d’obtenir des cristaux plus petits, plus fins et ô combien harmonieux. Fine, brillante et pénétrante, le Nectar de rose de Granville est la nouvelle signature sensorielle de Dior prestige ; un savoir-faire intemporel pour un rituel d’exception

Moët Ice Impérial et sa Mini Malle

mc_resort_escape_2.jpg

Le premier à l’avoir imaginé : le Moët Ice Impérial est le seul champagne à savourer sur glace. Le premier à l’avoir pensé : au cœur de l’été 2014, la maison édite pour la première fois une mini malle, indispensable à la dégustation du nectar. La promesse d’un instant de fraicheur absolue.

Un accessoire immaculé comme blanche est la banquise. Lorsqu’elle se trouve fermée, la Mini Malle Dégustation Moët Ice Impérial évoque une malle de voyage blanche. Une fois ouverte, elle se transforme en bar mobile ; un écrin pour Moët Ice Impérial prêt à recevoir deux bouteilles, quatre verres de type Cabernet, et, deux seaux à glace. Une élégante mini malle nomade qui permet de conserver la fraîcheur des flacons dans les lieux de dégustation ensoleillés. Mais attention, les éditions en sont très limitées.