Le sac Dionysus, Icône du Nouveau Siècle

borsa-a-spalla-in-tessuto-logato-con-farfalle.jpg

Avant d’être l’un des directeurs artistiques les plus gonflés et les plus créatifs du paysage mode de ces dernières années, Alessandro Michele officiait au sein de la maison Gucci à la tête de la création des accessoires. 14 années de présence au sein de la maison Florentine, dont 8 passées aux côtés de sa prédécesseure Frida Giannini. Et lorsqu’en 2015, Michele est nommé à la direction artistique de la maison, l’homme enchante bien au delà du monde de la mode, et ce, dès sa première collection. Parmi cette explosion de créativité, qui par le même temps remet Milan au centre de la fashion planète, critiques, journalistes et fashionistas repèrent déjà une pièce hors du commun : le sac Dionysus, un inédit.

Dans le plus grand respect du savoir-faire et de l’histoire de la maison Italienne, Alessandro Michele vient en effet d’insuffler un tout nouvel aspect aux codes de la griffe. En empruntant la toile monogramme si iconique dans l’univers Gucci pour l’apposer sur un sac à forme réduite, Michele actualise notamment le mythe de Dionysos. Dévoilée lors du défilé Automne/hiver 2015, la pièce instaure une nouvelle signature Gucci – le fermoir à tête de tigre. Scellée du sceau appartenant au Dieu de la vigne, du vin, de l’ivresse et du théâtre, l’icône de la maison est à présent un sac dépoussiérant toutes les normes pour laisser entrer le public dans la folie de la créativité. Et le succès est au rendez vous.

L’an passé, la ligne Dionysus s’agrandissait de huit nouvelles déclinaisons – des pièces placées sous le signe du voyage, largement inspirées de huit des grandes villes du monde. Mais ici, c’est bel et bien le dandysme, l’androgynie, la Renaissance Italienne et la flamboyance Gucci des 70’s qui embrasent la beauté de la pièce. Mieux, la maison a aussi mis en place la possibilité d’un DIY – abeilles, libellules et papillons, Gucci a vu les choses en grand pour cet objet du désir, pensant même à mettre à disposition de sa clientèle des cristaux Swarovski pour la customisation du Dionysus. Indéniablement, le sac Dionysus est l’icône du nouveau siècle.

Les sacs Gucci profitent d’un savoir-faire inaltérable , depuis 1947 , date de sa création l’un des sacs les plus connus refait son apparition lors des défilés printemps-été 2010 et Automne-hiver 2017-2018 : Le sac Gucci Bambou, inspiré des selles de cheval.

 

La Mémoire Est Dans Le Sac Gucci Printemps-Été 2016

sacgucci2.jpg

Le défilé Gucci Printemps-Été 2016 s’est tenu dans un entrepôt transformé pour l’occasion en jardin d’hiver… Le sol, recouvert d’une moquette imprimée de fleurs et de serpents, fut élancé de paravents tendus de tissus d’ameublement. Ce décor, Michele l’a voulu à l’image de sa collection, inspirée d’une “dérive situationniste“ : un exercice amusant consistant à traverser et explorer les espaces urbains. C’est ainsi que les accessoires Gucci prennent de l’ampleur au contact de la nouvelle fille imaginée par Michele – un brin geek, très girly, et néanmoins fascinante d’intellect, elle se glisse dans des look qui n’ont de vintage que l’apparence.

Oui, la collection recèle un style bien contemporain. En réalité, le sac Gucci parle de lui-même : revisitant avec brio l’imagerie Gucci, l’icône se réinvente dans sa matière et dans sa forme. Le résultat dénote en effet d’un glamour urbain et simplifié, épuré dans son graphisme. Tandis que les belles fidèles à l’original Gucci trouveront réconfort ici dans le clin d’oeil aux signatures de Guccio – bandes rouge et verte, mors mué en motif selle – le nouveau sac Gucci élève la mémoire dans un melting-pot de couleurs, d’imprimés et de matières. Une façon de montrer que l’héritage n’est pas synonyme de conservatisme.

Le Kelly Imprimé d’un Portrait Photographique de Grace Kelly de 1954 Bientôt aux Enchères

297974-hermes-vintage-sac-kelly-637x0-2.jpg

Pour la 3e année consécutive, Artcurial choisit de prendre ses quartiers d’été à l’hôtel Hermitage de Monaco. L’occasion est donnée d’une prestigieuse semaine de vente aux enchères dans la Principauté. Les déclinaisons les plus folles des iconiques sacs Birkin et Kelly seront présentées, mettant à l’honneur les plus belles peaux exotiques, et les couleurs les plus audacieuses. Mais, cette fois-ci, la maison de vente aux enchères met en vedette un objet rare rendant hommage à cette figure d’élégance que fut Grace Kelly. Hasard de calendrier, cette année aussi le film inspiré de sa vie, signé Olivier Dahan, fera l’ouverture du Festival de Cannes.

Ce sac est une pièce de collection ; spécialement créée à l’occasion de l’exposition « Les Années Grace Kelly » qui s’est tenue en 2007 au Grimaldi Forum Monaco. La marque à la calèche signait alors un Sac Kelly 40 cm en veau Epsom bleu jean, au décor textile imprimé en sérigraphie d’un portrait de la princesse. Une pièce unique dont le dessein était de prolonger dans les mémoires la beauté, la douceur et la grâce d’une Princesse entrée de son vivant dans la légende. La maison Hermès, associée à jamais à l’image inaltérable de celle qui devint une icône, lui devait bien cet hommage pour continuer à honorer son souvenir.