Touche Eclat, L’Illuminateur de Teint Yves Saint Laurent

g_33636614_1521_zp_1.jpg

En 1992, dans les laboratoires cosmétiques de la maison Yves Saint Laurent, Terry de Gunzburg, à l’époque directrice artistique de la marque, travaille sur une formule inédite, capable de diffuser la lumière sur le visage et de flouter les imperfections. Alors que la plupart des produits du marché propose un packaging lourd et encombrant, le Touche Eclat débarque plus sophistiqué que jamais, renfermé dans un stylo doré à la taille compacte. Rapidement, le Touche Eclat s’élève au rang de produit culte. Toutes les femmes se reconnaissent dans la campagne publicitaire, mettant en scène une Parisienne active et urbaine, se remaquillant dans le rétroviseur.

Le succès est tel qu’il se vend un Touche Eclat toutes les dix secondes dans le monde : son embout pinceau, pratique et précis, qui permet de suivre les volumes du visage et de corriger les imperfections des working-girls séduit toutes les générations et surtout, toutes les carnations. Un produit révolutionnaire qui combine le geste facile du stylo et de la retouche make-up. Il est désormais facile de s’offrir une retouche beauté et un soupçon de lumière en un clic. Une émulsion hydratante et ultra fluide qui va révéler instantanément l’éclat naturel de la peau, sublimer les reliefs, modeler les traits et gommer les signes de fatigue et zones d’ombre : cernes, creux du menton, contour des lèvres et ailes du nez. La Touche Éclat éclaire le teint et réveille le regard en lui apportant fraîcheur et lumière.

Tout simplement indispensable, souvent copié mais jamais égalé, Touche Éclat est « le » produit fétiche des stars et des tops modèles mais aussi des make-up artists du monde entier. Il est devenu l’icône beauté par excellence, si bien que le nouveau défi d’Yves Saint Laurent est de faire de son mythique pinceau enluminateur un fond de teint. Le but, selon Lloyd Simmons, le directeur artistique maquillage actuel de la marque : « Que peau et lumière ne fasse qu’un ».

La Nouvelle Palette Dior Metallics

palette.jpg

Pour cette nouvelle saison, le directeur de la création et de l’image du maquillage Dior, Peter Philips explore les multiples possibilités de couleurs opulentes et de textures riches – l’idée : faire naître un clash métallique autour de teintes vibrantes et de mats sourds. Inspirés du maquillage professionnel, nomade et intuitif, les fards Metalizer Eyes & Lips ont cela qu’ils renferment des pigments à l’effet métallisé ici encapsulés dans une texture ultra-crémeuse séchant en un clin d’oeil. Une texture sans matière, ou le semblant d’un maquillage à haute pigmentation aussi puissant que le métal hurlant !

Pour accompagner cette touche chromée, il pense aussi dans un esprit smoky la palette cinq couleurs empruntant à l’automne ses jeux contrastés entre matité et luminosité – mais le tout piqué de la fougue métallique. Bénéficiant de nouvelles formules aux textures glissant sur la peau, les tons chauds autour d’un brique exubérant rencontre ainsi le chrome d’un vert végétal illuminé d’un rose pastel… Pour un peu plus sublimer l’allure, la maison Dior édite ainsi son sourire signature autour d’un joli beige Sensual Matte, un bois de rose Hypnotic et un brun rosé Eccentric… Enfin, le look de cette saison se ponctue dans les laques magnétiques que sont les nouveaux Dior Vernis : trois nouvelles teintes exclusives électrisent un peu plus la collection Metallics: le gris rutillan, le vert néo-classique Paradox et le champagne Enigma. A découvrir très bientôt.

Diorshow Maximizer 3D, l’Effet Push-Up Instantané

diorshow.jpg

En 2014, Dior avait lancé sa première base-sérum de mascara, qui offrait des cils allongés, volumineux, et surdimensionnés, en un instant. Aujourd’hui, la Maison revisite son produit, pour une version encore plus chic et décadente. Développé à partir du complexe « Pure White TM », la base révèle instantanément la couleur des cils, et les orne d’un film dense et aérien. Les effets du mascara sont multipliés par 3, le regard est profond, sensuel, et les cils plus forts. Au fil des applications, ils gagnent en souplesse, en longueur, et en dimension. Plus forts, ils enveloppent votre regard d’une intensité inégalée ; parfaitement recourbés, ils créent un effet graphique et hypnotisant, pour une allure raffinée et ultra-féminine.

Pour Peter Philips, Directeur artistique chez Dior, « On passe au niveau supérieur du Diorshow Maximizer. Non seulement il améliore le volume et la longueur, mais il met aussi en valeur la couleur du mascara que l’on applique ensuite. On a une triple longueur, un triple volume, pour des cils bien généreux ». La brosse souple permet une application optimale ; lisses et sans paquets, le regard est naturel, et plein d’énergie. Pour un effet « beauty look rétro » immédiat, utilisez le Diorshow Maximizer 3D, chaque jour, avant votre mascara. Si vous souhaitez une action profonde, jour après jour, préférez l’application en masque. Pour un regard envoûtant, complétez votre maquillage avec le Diorshow Designer…

La Collection Dior Milky Dots Eté 2016

diormilkydots.jpg

Inspirée des pois, cette collection estivale et joyeuse invite à l’évasion et à l’hédonisme. Un hommage à Christian Dior, qui s’inspirait des pois dans ses créations, « ils apportent charme, élégance, décontraction et sont toujours à la mode, je ne m’en lasse jamais ».
Au rythme des Polka Dots, la femme Dior prend ses quartiers d’été et habille son regard avec l’iconique 5 Couleurs. Elle dévoile deux harmonies chromatiques à travers sa palette « Bain de Mer », qui mêle bleu azur, corail, ton nude et rosé ocre et « l’Escapade » qui évoque le coucher d’un soleil d’été avec des fards melon, bronze, rose et beige. Avec élégance et décontraction, les pois viennent habiller le bout des ongles avec le duo de mini Dior vernis et leur « Dotting Tool » pour accompagner les nuances de l’été de couleurs vives. Le duo « Pastilles » offre un bleu azur ponctué de beige nude ; « Confettis » propose un melon intense agrémenté de rouge cerise et « Plumetis » offre un rose pétale relevé d’un mauve lavande.

Précurseur dans l’art du naturel, au service d’une beauté chaque jour plus rayonnante, Dior innove avec Diorskin Nude Air Glow Powder : une poudre lumière, légère qui ravive le teint et donne un effet bonne mine immédiat. D’autres collectors viennent enrichir cette édition limitée comme l’Eye Reviver, une palette qui révèle un éclat instantané grâce à un regard solarisé.

L’iconique Dior Addict Lipstick se réinvente en fuschia extraverti, en beige universel, en rose pimpant et en pêche ensoleillé pour un effet glamour en toute circonstance ; sans oublier le premier lait à lèvres teinté Dior, le Dior Addict Milky Tint, pour des lèvres à la couleur lactée.

A travers cette collection ensoleillée, Dior perpétue le pois, motif d’inspiration cher à Monsieur Dior et le dessein du maître « rendre les femmes plus belles, mais aussi plus heureuses ».

La Collection de Noël State Of Gold Par Dior

dior2_2.jpg

State of Gold fut imaginé pour ces femmes à l’aura magnétique, ces femmes qui, d’un regard, peuvent renverser le monde, avec élégance, grâce et assurance. Cette femme, c’est celle pour laquelle Peter Philips signe ce Noël la précieuse palette Or de Dior. Pour cette héroïne moderne, le directeur artistique de la cosmétique de la maison Dior propose un nouvel éclat à fleur de peau, inspiré par le nouvel esprit du luxe, feutré nuancé, secret… La palette State of Gold célèbre ainsi les reflets acier du noble métal ; une variation autour de l’or dans une nouvelle expression du luxe selon Dior. C’est ainsi que Peter Philips fait le choix d’associer à l’or l’emblématique gris de Monsieur Dior. A l’ivoire, l’artiste joint le platine qui diffuse ainsi un éclat délicat. Au rouge intemporel, il a l’audace d’opposer le fuchsia. State of Gold expose ici une beauté en tension, infusée de doré où le violine et le cuivré donnent la réplique aux doux pigments d’un tilleul ou d’un rose baby pink !

Il y a dans cette collection de Noël l’idée d’ornement et de raffinement extrême. Le résultat ? Une ultra-féminité au bout des doigts. Délivrant un éclat subtil, le vernis Diorific mue les ongles en de véritables joyaux. Le vernis State of Gold compose, lui, des paillettes aux reflets platine et or. Quatre autres teintes viennent ainsi compléter cette série de Noël : un vernis prune, intense, qui exhale un parfum de “Mystère” ; un rouge ardent qui déchaîne la “Passion”, un rose baby pink qui invite au “Secret” ; et enfin, la teinte vedette, le “gris-or”, nuance qui comme nulle autre change au gré de la lumière… Une envoutante palette chromatique à mettre sous tous les sapins !

La Collection de Noël State Of Gold Par Dior

dior2.jpg

State of Gold fut imaginé pour ces femmes à l’aura magnétique, ces femmes qui, d’un regard, peuvent renverser le monde, avec élégance, grâce et assurance. Cette femme, c’est celle pour laquelle Peter Philips signe ce Noël la précieuse palette Or de Dior. Pour cette héroïne moderne, le directeur artistique de la cosmétique de la maison Dior propose un nouvel éclat à fleur de peau, inspiré par le nouvel esprit du luxe, feutré nuancé, secret… La palette State of Gold célèbre ainsi les reflets acier du noble métal ; une variation autour de l’or dans une nouvelle expression du luxe selon Dior. C’est ainsi que Peter Philips fait le choix d’associer à l’or l’emblématique gris de Monsieur Dior. A l’ivoire, l’artiste joint le platine qui diffuse ainsi un éclat délicat. Au rouge intemporel, il a l’audace d’opposer le fuchsia. State of Gold expose ici une beauté en tension, infusée de doré où le violine et le cuivré donnent la réplique aux doux pigments d’un tilleul ou d’un rose baby pink !

Il y a dans cette collection de Noël l’idée d’ornement et de raffinement extrême. Le résultat ? Une ultra-féminité au bout des doigts. Délivrant un éclat subtil, le vernis Diorific mue les ongles en de véritables joyaux. Le vernis State of Gold compose, lui, des paillettes aux reflets platine et or. Quatre autres teintes viennent ainsi compléter cette série de Noël : un vernis prune, intense, qui exhale un parfum de “Mystère” ; un rouge ardent qui déchaîne la “Passion”, un rose baby pink qui invite au “Secret” ; et enfin, la teinte vedette, le “gris-or”, nuance qui comme nulle autre change au gré de la lumière… Une envoutante palette chromatique à mettre sous tous les sapins !

Le Lipstick Dior Addict de Dior

diorlip.jpg

Le Lipstick Dior Addict dégage une désirabilité toute particulière, tant il dévoile des teintes envoutantes et drôlement stylisées autour de l’ADN de Dior Addict : la joie ! Et pour égérie, la maison parisienne a fait le choix de Jennifer Lawrence – drôle et spontanée comme l’est la femme Dior Addict. Une femme glamour à l’attitude naturelle, révèle une confidence et irrévérence charmante : c’est ça, la femme Dior Addict. La campagne publicitaire est signée Craig McDean, ancien élève de Nick Knight. Le photographe de mode, portraitiste et accessoirement réalisateur de films s’est ici associé à Peter Philips, le directeur de la création et de l’image du maquillage de la maison, pour réaliser le spot publicitaire. Une courte vidéo épurée et glamourisée par les codes Dior, où Jennifer Lawrence, dans un look emblématique de l’esprit Dior, s’amuse avec l’une des teintes les plus affirmées du nuancier Dior Addict Lipstick : Be Dior, un fuchsia expression d’une créativité edgy. Sans jamais se prendre au sérieux, l’égérie Dior se fait modèle de féminité et de sophistication, dans un grand éclat de rire. « Shine, Don’t Be Shy »

Le Dior Addict Lipstick se compose aussi des huiles les plus brillantes de la cosmétologie. Le résultat : un effet booster de couleur surprenant, pour une bouche éclatante et miroitante ! Avec une déclinaison comprise autour de 35 couleurs, les femmes spontanées n’auront que l’embarras du choix pour teinter leur bouche d’une allure Dior très arty. 35 nuances donc, allant du glow au flash en passant par le glitter, se retrouve ainsi des touches de rose framboise, de corail perlé ou encore de bois de rose… Espiègle et charmante, la femme Dior Addict incarnée par Jennifer Lawrence n’a alors qu’un mantra : « Shine, Don’t Be Shy »

 

Touche Eclat, L’Illuminateur De Teint Yves Saint Laurent

smallyslmakeup.jpg

En 1992, dans les laboratoires cosmétiques de la maison Yves Saint Laurent , Terry de Gunzburg, à l’époque directrice artistique de la marque, travaille sur une formule inédite, capable de diffuser la lumière sur le visage et de flouter les imperfections. Alors que la plupart des produits du marché propose un packaging lourd et encombrant, le Touche Eclat débarque plus sophistiqué que jamais, renfermé dans un stylo doré à la taille compacte. Rapidement, le Touche Eclat s’élève au rang de produit culte. Toutes les femmes se reconnaissent dans la campagne publicitaire, mettant en scène une Parisienne active et urbaine, se remaquillant dans le rétroviseur.

Le succès est tel qu’il se vend un Touche Eclat toutes les dix secondes dans le monde : son embout pinceau, pratique et précis, qui permet de suivre les volumes du visage et de corriger les imperfections des working-girls séduit toutes les générations et surtout, toutes les carnations. Un produit révolutionnaire qui combine le geste facile du stylo et de la retouche make-up. Il est désormais facile de s’offrir une retouche beauté et un soupçon de lumière en un clic. Une émulsion hydratante et ultra fluide qui va révéler instantanément l’éclat naturel de la peau, sublimer les reliefs, modeler les traits et gommer les signes de fatigue et zones d’ombre : cernes, creux du menton, contour des lèvres et ailes du nez. La Touche Éclat éclaire le teint et réveille le regard en lui apportant fraîcheur et lumière.

Tout simplement indispensable, souvent copié mais jamais égalé, Touche Éclat est « le » produit fétiche des stars et des tops modèles mais aussi des make-up artists du monde entier. Il est devenu l’icône beauté par excellence, si bien que le nouveau défi d’Yves Saint Laurent est de faire de son mythique pinceau enluminateur un fond de teint.