Les Mois Krug en 2017 Mettent à l’Honneur le Champignon

1.jpg

C’est une tradition de la manufacture Krug, et en 2017, c’est le champignon qui devient l’ingrédient singulier aux multiples facettes qui inspire certains des chefs les plus prestigieux de la planète. De Bordeaux à Lille en passant bien évidemment par la capitale, nombreux sont les grands noms de la gastronomie à travailler le produit aux mille visages de manière originale pour créer une pléthore de mets captivants… Les chefs ambassadeurs Krug proposeront ainsi l’aliment sous toutes ses formes, selon l’inspiration et la technique des différents participants…

L’idée : stimuler la créativité par le challenge, en distillant ça et là des ingrédients et des saveurs complémentaires. Comme chaque année, cette expérience culinaire unique tente d’associer savoir-faire et inventivité des plus grands chefs locaux à l’icône même de la Maison Krug, le Krug Grande Cuvée. Ce champagne est lui-même issu d’un assemblage harmonieux de 120 champagnes issus de vins de réserve et de vins de l’année ! Ainsi, c’est au champignon que le Krug Grande Cuvée tente de se mêler pour un nombre infini de préparations, évidemment fidèle à l’esprit anticonformiste de Joseph Krug.

C’est sur la Côte Basque que s’installe en Juillet l’itinérance des Mois Krug – à l’Ithurria, Place du Fronton, à Ainhoa, ou encore Le Kaiku, à Saint-Jean-de-Luz. En Septembre-Octobre, c’est à Marseille, Bordeaux et Lille que les savoureuses associations seront à découvrir. En Novembre-Décembre, c’est Strasbourg et Reims qui verront les palets les plus exigeants s’ouvrir et se délecter de l’inventivité des chefs et de la manufacture. Enfin, en Décembre, c’est à Paris, au  Royal Monceau et au Shangri-La, entres autres, que les Mois Krug éveilleront une nouvelle fois les sens, avant de clore leur tour de France à Courchevel, au mythique Chabichou et 1947 !

Le Mois Krug À Paris

krug.jpg

A l’occasion des « Mois Krug », la manufacture de champagne introduit des expériences culinaires aussi inspirées qu’inédites. Placée cette fois-ci sous le signe de la gastronomie à Paris, c’est sous forme de bouchées que se déguste la rencontre du mois de décembre – dans la plus grande simplicité ! Krug et l’oeuf forment un tel accord harmonieux qu’il semble simple et évident, comme l’audace  de Joseph Krug. Il faut dire que l’oeuf n’a cessé d’inspirer Krug cette année ; son esthétique minimale et ses possibilités infinies ont su stimuler la créativité des chefs des ambassades Krug, le chef de cave en tête.

Eric Lebel a donc choisit un ingrédient ordinaire et connu de tous, travaillé ensuite par les différents chefs des ambassades Krug dans le monde. Stimulée par le challenge et sachant distiller çà et là des ingrédients et des saveurs supplémentaires, la maison Krug a aussi associé leur savoir-faire et leur inventivité au Krug Grande Cuvée pour donner naissance à des rendez-vous gastronomiques aux quatre coins de Paris. Ces expériences uniques ont donc lieu dans une sélection d’établissements prestigieux au sein de la capitale, durant tout le mois de décembre prochaine. L’Hôtel Scribe, le Mandarin Oriental, le Royal Monceau – Raffles ou encore le Shangri-La Hôtel figurent dans la liste des participants !

Le Krug Egg Bucket, Quand L’Originalité Se Mêle Au Délice

krug.jpg

Il n’est de chose plus inspirante que la simplicité. C’est en tout cas ce qu’affirme la maison Krug en confrontant la simplicité de l’oeuf à l’inventivité sans limite des différents chefs des ambassades Krug. Déjà mis à l’honneur dans le livre Krug x Egg : Poché, à la coque ou au plat ? la manufacture réaffirme sa volonté d’honorer l’oeuf en jouant des codes du champagne. Là, pour les fêtes de fin d’année, l’oeuf devient l’inspiration première d’un seau à champagne minimaliste mais aux possibilités infinies.

Tel un œuf à la taille démesurée, le Krug Egg Bucket joue des codes de l’aliment phare de l’année 2016. Les plus grands chefs locaux ont déjà créé des accords harmonieux entre l’emblématique Krug Grande Cuvée et l’ingrédient. Mais voici que c’est dans une base en céramique blanche que l’ovoïde se fait seau à champagne ! Blanc, souligné d’une lanière en cuir, symbole de la symbiose entre élégance et simplicité esthétique, le  Krug Egg Bucket cache, sous sa délicatesse, une solidité à toute épreuve.

Seulement, en lieu et place d’un jaune gourmand vient ainsi se nicher  une bouteille de Krug Grande Cuvée. Un écrin d’exception pour un champagne qui l’est tout autant, Krug respecte une fois de plus les expressions différentes de la Nature en distinguant l’oeuf par le biais d’une cuvée de prestige aux arômes aussi surprenants que multiples. Mais attention, le Krug Egg Bucket, rareté esthétique oblige, ne sera ainsi disponible qu’en édition limitée à 400 exemplaires ! A acquérir dès la mi-novembre.

Champagne : Les Mois Krug Edition 2016

krug.jpg

Les Mois Krug célèbrent la délicieuse rencontre de deux mondes, le champagne et la gastronomie. Cette expérience unique associe le savoir-faire des plus grands chefs locaux à l’inventivité emblématique de la Maison Krug : Krug Grande Cuvée. Cette cuvée d’exception est composée d’un assemblage de 120 vins, issus de plus de dix années différentes et trois cépages, signature de la Maison de Champagne depuis 1843.

Chaque année, la Maison choisit un ingrédient ordinaire travaillé par les différents chefs des ambassades Krug dans le monde. Cette année, c’est l’œuf qui devient l’élément principal de l’expérience. Cet aliment connu de tous est proposé, sous toutes ses formes, selon les techniques des différents chefs et permet de laisser libre cours à leur créativité. L’alliance subtile entre Krug Grande Cuvée et l’œuf est à découvrir dans les restaurants, traiteurs et caves de la France entière, partenaires des Mois Krug. Les dates et lieux de cet événement d’exception qui se déroulera de mai à décembre 2016 sont à retrouver sur le site de Krug.

Un rendez-vous gastronomique, audacieux et inspirant, fidèle à l’esprit anticonformiste du fondateur de la Maison, Joseph Krug.

 

La Gourmandise de Noël « Krug & Potato »

krug_potato_par_sbastien_gaudard_-_fond_blanc.jpg

Il n’est un secret pour personne : Krug Grande Cuvée est l’expression la plus généreuse du champagne Krug. Issu d’un assemblage de plus de 120 vins, chacun âgé de dix années différentes, le nectar offre en bouche une mosaïque d’arômes et de saveurs exceptionnelles. Depuis toujours, la maison Krug explore ainsi le potentiel créatif de son champagne aux côtés des chefs internationaux les plus en vogue. C’est ainsi que pour ce Noël 2015, Krug s’associe à Sébastien Gaudard, tant cette collaboration sonne comme une évidence… Il faut dire qu’ils partagent cette même philosophie exempte de tout compromis, libre de toute idée préconçue ! En laissant le chef pâtissier donner libre cours à son imagination, Krug l’invite à travailler un ingrédient inattendu et imaginer l’accord parfait avec Krug Grande Cuvée ; cette année, pour le premier épisode d’une saga internationale, Krug a sélectionné la pomme de terre.

« L’individualité, c’est-à-dire l’art de comprendre chaque parcelle comme un ingrédient à part entière, est au coeur du savoir-faire de la Maison Krug. Lorsque j’ai entendu parler de l’idée d’explorer l’accord de Krug Grande Cuvée avec un unique produit, la pomme de terre, j’ai immédiatement été séduit. Une association fantastique, inhabituelle mais surprenante. » Eric Lebel, chef de caves de la maison, n’a jamais douté de Sebastien Gaudard ; lui qui fait renaître un dessert traditionnel de sa tendre enfance : fils de pâtissier, il appelle, cette année, la vanille bourbon de Madagascar pour développer des arômes complexes, et délicieusement répondre à la mosaïque de saveurs de Krug Grande Cuvée. Le dessert de Noël « Krug & Potato » par Sébastien Gaudard sera ainsi disponible en exclusivité du 15 au 31 décembre 2015, au Salon de Thé des Tuileries de Sébastien Gaudard, 1 rue des Pyramides, Paris Ier. Un hommage à la créativité à ne manquer sous aucun prétexte !

La Maison Krug Dévoile Son Premier Jéroboam Rosé

sans_titre-1.jpg

Le Krug Rosé est sans conteste le plus anticonformiste des champagnes de la gamme. Né du souhait de la maison Krug de léguer à ses clients sa vision perfectionnée du champagne Rosé, Rosé par Krug étonne par sa texture, sa teinte et ses arômes remarquables. En bouche, il se libère comme un subtil caractère ; inattendu aussi, son élégance caractéristique élève chaque gorgée au rang de la délectation. Un champagne inédit dont l’équation se fonde sur la même philosophie que celle de Krug Grande Cuvée, dépassant là aussi la notion de millésime… C’est que le champagne Rosé Krug possède quelque chose d’inhabituel ; une large palette aromatique rarement appliquée au rosé.

Mais la nouveauté cette année réside en fait dans son format. Le Rosé Krug se présente en effet dans un double magnum ; un Jéroboam chargé de conserver, plutôt de sublimer son extrême délicatesse. Afin de réaliser ce magnum Rosé, la maison a laissé la boisson reposer au plus profond des caves de la maison, et ce durant dix années – un procédé de vieillissement allongé en raison de sa plus grande contenance. Et le mélange conserve effectivement tout le prestige des cuvées rosées ; une extrême délicatesse renforcée par l’amplification des saveurs d’épices savamment associées : un voyage pour les sens ! Quand son agréable fraîcheur vient adoucir sa structure, son beau volume – fourni par le pinot noir très expressif – confère, lui, la puissance des notes épicées. Enfin, c’est sur la langue que la subtilité de ses bulles se pose avant de venir gentiment émoustiller le palais… Le Jéroboam Rosé est un champagne que l’on doit s’enorgueillir d’apporter pour les premières virées printanières, au bord d’un lac ou sur un toit. Si seulement la cuvée ne se résumait à 122 Jéroboams numérotés.

Krug Rosé, L’audace de l’Excellence

krug_img.jpg

Créée en 1843 par Johann Joseph Krug, qui a instillé la dynamique de ce champagne, la maison Krug s’est imposée comme leader sur le secteur. La participation à l’Exposition Universelle de 1900 de KRUG lui a permis de se positionner parmi les plus grandes maisons de Champagne, d’autant plus qu’elle en a gagné le Premier Prix. Vendue à Rémy Martin dans les années 70, elle passe dans le giron de LVMH en 1999, mais garde néanmoins les techniques de vinification propres à Krug. Le respect draconien – même après 6 générations – des règles permet l’élaboration de ces œuvres d’art. Le champagne Krug est en effet né de la volonté de créer un champagne au goût extraordinaire et consistant, qui n’existait pas à l’époque. Pour définir le style Krug l’actuel directeur Olivier Krug affirme qu’il « rappelle toutes les caractéristiques d’un grand vin, c’est riche en arômes, c’est complexe, c’est long, c’est profond »Ainsi, ce champagne – équilibre entre la force d’un grand vin et la beauté d’un grand champagne – se marie naturellement avec les cuisines les plus raffinées.

C’est dans la lignée du renommé Krug Grande Cuvée que s’inscrit le Krug Rosé, avec l’ambition toujours renouvelée de transcender la notion de millésime. Il réussit le défi d’être à la fois délicat et subtil, tout en offrant une palette aromatique inédite par sa profondeur. Une sélection exigeante des vins de trois cépages différents, issus de plusieurs récoltes et d’un Pinot noir macéré en conservant les peaux lui confère une couleur et une texture uniques pour un champagne rosé. L’excellence de ce champagne est due au respect de « piliers » définis par la maison. On pourrait citer la sélection très minutieuse des raisins, mais également la vinification particulière dans des petits fûts de chêne traditionnels et très anciens qui permettent un échange mystérieux entre vin et oxygène. Mais, c’est l’assemblage – de crus, de millésimes, de terroirs – qui donne la valeur ajoutée au champagne Krug et lui permet de ne pas se cantonner dans un millésime ou une spécialité puisque sa Grande Cuvée n’est pas datée.

Le Krug Rosé s’inscrit dans ce savoir-faire qui lui permet d’exprimer sa différence, son exception. Qualités qui se traduisent par des bulles fines et régulières et par une robe cuivrée exceptionnelle. Krug ne commercialisant ses champagnes que cinq ans après la mise en bouteille, ce Rosé est prêt à déguster, seul ou pour accompagner des plats épicés, un dessert ou les repas de fêtes des vacances de Noël qui approchent doucement. Nul doute que la fraîcheur, la finesse et le caractère de ce champagne raviront les Krug Lovers – des personnes vouant un culte à la maison – et les autres amateurs de champagne. Et pour ceux qui n’auraient jamais eu la chance de déguster un champagne Krug, le premier verre pourrait bien être une « révélation » pour reprendre les mots d’Olivier Krug, tant son style tout en richesse, élégance et intensité marque et ravit l’amateur.