La Collection Joséphine de Chaumet

chaumet-eclat-floral-josephine-diamond-ring.jpg_1536x0_q75_crop-scale_subsampling-2_upscale-false.jpg

C’est dans la luxuriante Martinique que grandie celle qui devient, au tournant du XIXe siècle, la première Impératrice des Français. Riche d’une passion pour le dessin et les plantes rares, Joséphine, épouse de Napoléon Ier, a très vite développé un goût particulier. S’appropriant les codes esthétiques du XVIIIème siècle, la muse des joailliers conjugue délicatesse et fantaisie au rigorisme du style Empire. Au gré d’un imaginaire nourri d’arabesques, de rinceaux, de feuillages et de fleurs, Joséphine développe une sensualité poétique toute faite de grâce, de courbes et d’éléments de surprises. Dès 1796, date de son mariage avec Napoléon, elle initia auprès de Chaumet quelques-unes des plus merveilleuses commandes jamais réalisées.

Parmi ses réalisations, joyaux et pierres les plus rares sonnent l’amour, et racontent le bonheur… Depuis, la maison de Haute Joaillerie Chaumet a su distiller le goût précieux de l’Impératrice autour d’une collection éponyme. Un hommage à la légèreté et l’éclat des créations qu’elle sut inspirer. « Joséphine est une marraine symbolique, c’est davantage sa personnalité et son audace qui ont inspiré cette ligne que les images d’archives » raconte Lionel Giraud, directeur artistique de Chaumet. 45 pièces d’exception perpétuent ainsi le style Joséphine, celui-là même qui forgea les codes d’une élégance aujourd’hui révérée. 

En conjuguant ainsi le raffinement du dessin à la flamboyance des pierres, la collection Joséphine de Chaumet replace au coeur de la joaillerie une tradition vielle de 230 ans! Une tradition qui exhume dans des dessins de la Belle Époque réalisés entre 1900 et 1915, des projets de colliers, pendentifs, diadèmes et aigrettes… Ainsi composées dans une sophistication exemplaire, les pièces Chaumet de la collection jouent des motifs géométriques en provenance du répertoire architectural de l’époque. Et ce, dans le seul but de leur faire épouser la grâce et la vivacité des mouvements! Ainsi composé, l’atour capture la fugacité de l’eau semblant jaillir, semblant scintiller dans l’air… Mariage de la beauté et de la force, de la délicatesse et de la vivacité — cette collection est à l’imagine de Joséphine, une femme; une Impératrice affirmant le prima de la sensualité. 

Joséphine de Chaumet, quelques dates clés

 

2018 : La bague Joséphine Aigrette Impérial est exposée lors de l’exposition Le Monde de Chaumet. 

2018 : Chaumet lance la campgane « Crown your love » qui permet aux clients de constituer eux-même leur bague.

2017 : Chaumet lance la collection « Gaité Parisienne » qui propose certains bijoux Joséphine.

2017 : Les créateurs réalisent la bague Joséphine Aigrette en diamant et rose gold.

2016 Laetitia Casta porte les boucles d’oreilles Joséphine « Eclat Floral » sur le tapis rouge du 69èmefestival de Cannes.

2016 : Kim Min Hee porte la bague Joséphine « Rondes de Nuit » ainsi que les boucles d’oreilles Joséphine « Eclat Floral » à la conférence de presse « the Handmaiden »

2016 Natacha Régnier porte le collier Joséphine « Rondes de Nuit » sur le tapis rouge du 69èmefestival de Cannes.

2016 : Les pièces des collections Joséphine sont au cœur de la campagne « Bridal », la collection Mariage de Chaumet.

2015 : Chaumet lance la collection Joséphine « Ronde de Nuit ».

2015 : Chaumet lance la collection Joséphine « Aigrette Impériale ». 

2015 : Chaumet lance la collection Joséphine « Eclat Floral ».

2015 : Chaumet lance la collection Joséphine « Aube printanière ».

2015 : L’impératrice est de nouveau à l’honneur pour les nouvelles collections.

2010 : La maison signe une collection de diadème contemporain et choisit Sophie Marceau pour égérie. 

1796: Chaumet réalise les parrures de Joséphine de Beauharnais, y compris celle de son mariage avec Napoléon.

1780 : Joséphine est la première cliente de Chaumet. 

La Minaudière Van Cleef & Arpels

silver-gold-colored-stone-and-enamel-minaudiere-van-cleef-arpels-france.jpg

Si l’univers Van Cleef & Arpels regorge d’objets iconiques, la Minaudière figure en tête de ces chefs d’oeuvre ayant révolutionnés le quotidien des élégantes. Comme toute révolution, celle-ci part d’une observation. En plein coeur des Années Folles, les femmes ont pris de nouvelles habitudes; se rendant, ça et là, des salons aux speakeasy, les femmes développent un mode de vie tourné vers l’extérieure. La mise en beauté devient affaire d’accessoires toujours avec soi. Et un jour qu’il visite son amie Florence Jay Gould, « Charles Arpels est surpris de la voir jeter pêle-mêle un rouge à lèvres, un poudrier, des cigarettes et un briquet dans une boite à cigarettes en fer Lucky Strike » retracent les archives de la maison. 

Une idée germe alors dans l’esprit du joaillier-visionnaire; celle de fournir aux élégantes une boîte à la hauteur de leur préciosité. Un accessoire qui, aussi sublime que pratique, les accompagnerait tout au long de leur soirée! Elle remplace ainsi le sac, en même temps qu’elle introduit une gestuelle inédite — la Minaudière Van Cleef & Arpels devient l’indispensable des femmes du monde.  Avec ses compartiments pensés pour loger maquillage, peigne, miroir, carnet de bal, porte-cigarette et même une montre miniature, la boîte précieuse qu’est la Minaudière est un chef d’œuvre de grâce et d’ingéniosité! 

Un goût pour le merveilleux mêlé à un savoir-faire reconnaissable entre tous, la Minaudière Van Cleef & Arpels peut tout s’autoriser. A commencer par son nom — inspirée par Estelle, la femme d’Alfred Van Cleef, régulièrement taquinée pour ses charmantes ‘minauderies’. En or ou en Styptor, comble du chic dans sa version Volutes (1935), laquée noir et fermoir taillé en diamant… La Minaudière se réinvente chaque fois de façon plus exquise. 2007, le modèle Haliades mêle ornement en or blanc, diamants, émeraudes et saphirs. Une pièce éternellement désirable! 

 

La Minaudière de Van Cleef & Arpels

2016 : Une minaudière en or et diamants est vendue à 20 000 dollars lors des ventes aux enchères chez Christie’s.

2007 : La maison créé la boîte précieuse Minaudière Haliades.

2006 : La maison créé la boîte précieuse Minaudière Etincelle.

2006 : La maison créé la boîte précieuse Minaudière Jardin d’Orient.

2003 : Pour la collection Midsummer Night’s Dream, la minaudière Caresse d’Eole est réalisée.

2003 : La maison créé la boîte précieuse Minaudière Miroir des Eaux.

1949 : La Minaudière Lac powder case est créée. 

1940 : Les créateurs diminuent le nombre de compartiments de la Minaudière. 

1938 : La maison créé la boîte précieuse Minaudière Wild Rose, pièce phare de la collection The Art & Science of Gems.

1938 : La maison réalise la boîte précieuse Minaudière and its bag.

1935 : La boîte précieuse Minaudière VCA est créé.

1935 : La maison crée la boîte précieuse Minaudière Volutes.

1930 : S’inspirant des femmes jetant leurs maquillages dans des vanity cases, Charles Arpels réalise la boite précieuse Minaudière pour Florence Jay Gould. 

1926 : La maison crée la boîte précieuse Minaudière Roses.

Les Atours FreyWille Inspirés Par Vincent Van Gogh

capture_decran_2018-04-26_a_12.16.27.png

Il y a longtemps déjà que la maison Viennoise FreyWille enchante avec ses créations audacieuses et pertinentes ; des bijoux très stylisés en email décoré. Cette allure, FreyWille la tient d’une inspiration célébrant l’authenticité des pierres et matières travaillées dans une finesse exagérée. Cette saison, la maison édite ainsi deux atours inédits célébrant, à leur tour, l’audace et la palette de Vincent Van Gogh. Deux modèles de bracelet qui s’inspirent des fleurs d’amandier, élément central de l’impressionnante toile “Branche d’Amandier”.

« La météo ici est changeante, souvent venteuse avec des ciels turbulents, mais les amandiers commencent à fleurir partout » – note Van Gogh en 1888. A cette époque, le peintre à l’oreille coupée dédie son pinceau au charme d’Arles et de Saint Remy. Il en résulte un ensemble de peintures composées entre 1888 et 1890, où se lit toute l’influence de l’impressionnisme, du divisionnisme mais aussi, la matrice ultimement sensualiste des estampes Japonaises.

Suivant cette ligne, précise et pure, les bijoux FreyWille se composent autour d’un émail vibrant et décoré à la poudre d’or… Cette collection interprète avec fraîcheur toute la grâce des mouvements de Van Gogh – deux coloris différents tiennent ainsi du même enchantement. En version turquoise, L’Amandier bleu ciel resplendit dans un arrière-plan tout fait de dégradés légers et sourds… Dans une version rouge coquelicot, le bracelet L’Amandier distille un style éclatant, digne d’une ardente passion. Deux bijoux d’orfèvre à découvrir dès à présent.

L’Esprit du Lion, le Nouveau Chapitre Chanel

bague_timeless_en_or_blanc_18k_sertie_de_diamants.jpg

Dans la maison Chanel, les intemporels le sont certainement. C’est en 2012 que le Lion fait son apparition dans l’univers de la Haute Joaillerie. Véritable animal-totem de Gabrielle, l’animal entre dans sa vie en même temps qu’elle vient au monde – née le 19 Août 1883, Coco appartient à la constellation du Lion. « Je suis lion et comme lui je sors mes griffes pour éviter qu’on me fasse mal (…) mais croyez-moi, je souffre plus de griffer que d’être griffée » aimait-elle à dire. Ainsi intégré au langage symbolique de la maison Chanel, l’animal devient la griffe même du 31 de la rue Cambon.

            Elle le fait graver sur les boutons de ses tailleurs tweed, le décline sur nombre de ceintures et fermoirs de sac ; le laisse envahir son univers, jusqu’à sublimer un peu plus la décoration de son appartement. En bronze doré, trônant sur une table, il est là, conquérant, la patte posée sur le Monde… À Venise, en 1920, après la mort de son unique amour Boy Capel, le voilà qui ressurgit plus majestueux que jamais, veillant sur la cité des Doges.  Dès lors, le Lion sera célébré, révéré, honoré sur nombre de colliers, broches, boucles d’oreilles aussi somptueux que l’animal. Aujourd’hui, les ateliers Chanel de la Place Vendôme mettent une nouvelle fois à l’honneur le Lion Chanel. 

            Cette nouvelle collection distille l’esprit, la volonté et la force du Lion dans une succession d’atours sublimes et majestueux. Des sautoirs multi-chaines, de fabuleux tours de cou, mais aussi sur des bracelets ouverts… Le Lion met en exergue toute la puissance de l’éclat des diamants, saphirs, béryls et topazes impériales ! La collection, coulée dans l’or jaune et l’or blanc, introduit notamment des pendulettes, des bagues 18 carats serties de diamants, des broches magnifiques et féroces ; en somme, des pièces empreintes de spiritualité, qui accompagneront la Belle dans une quête intuitive et éternelle.

La Maison Mellerio: le Prestige de la Coupe

mellerio.jpg

L’adresse est iconique, le joaillier l’est encore plus – au 9 rue de la Paix siège en effet la Maison Mellerio, dite Meller, le plus ancien joaillier au monde, en exercice depuis 1613. Si l’orfèvre aujourd’hui encore poursuit l’exploration et le travail d’enchantement de la pierre, il est, depuis des décennies, au service d’une toute autre cause : depuis le siècle dernier, la Maison Mellerio fabrique les trophées sportifs les plus convoités de la planète. Et c’est toujours avec beaucoup d’émotion que le joaillier participe, depuis les coulisses de son atelier, à la magie de ces exploits sportifs.

Il faut dire que la composition de ces pièces exceptionnelles nécessite plus d’une centaine d’heures de travail. Son précieux savoir-faire est aussi indispensable pour immortaliser et sacraliser la récompense ultime des divers exploits humains. La force et le rêve qui découlent de ces pièces sont en effet l’oeuvre d’une abnégation sans égale. L’un des premiers trophées à avoir quitté ses ateliers de la rue de la Paix est la Ballon d’Or, crée en 1959, sur la demande de France Football, qui souhaitait alors récompenser le meilleur joueur de l’année avec un trophée prestigieux. Le 7 Décembre 2017, c’est une fois encore le nom de Cristiano Ronaldo qui venait, pour la cinquième fois, se graver sur ce trophée iconique. Trônant fièrement sur son socle en pyrite, le Ballon d’Or est peut-être recouvert du précieux métal, mais c’est bel et bien le travail de l’orfèvre qui lui a légué toute sa magie !

Quelques années plus tard, en 1981, c’est le monde du tennis qui vient frapper à la porte de la Maison Mellerio. Le président de la FFT d’alors, Philippe Chatrier, décide d’offrir une coupe olympienne à l’un tournoi de plus en plus médiatisé. Le symbole de la victoire de Rolland-Garros devient la Coupe des Mousquetaires – une simple feuille d’argent devenue une véritable œuvre d’art ! Il faut cinquante heures de travail à l’orfèvre pour mettre au monde la coupe en argent massif haute de 21 centimètres ; un trophée qui, en Juin 2017, se gravait du nom de Rafael Nadal, pour la dixième fois!

Le Collier Zip, Icône De La Maison Van Cleef & Arpels

van_cleef_zip.jpg

C’est au XIXe siècle, aux Etats-Unis, que le zip fut inventé ; à l’origine destinée à fermer en un éclair les bottes et autre vêtement des marins et des aviateurs, la fermeture à glissière trouve un autre sens dans la réalisation de Van Cleef & Arpels. L’histoire s’esquisse en 1938 – s’esquisse seulement puisque l’idée d’une fermeture à glissière détournée en bijoux n’est que soufflée à la directrice artistique, Renée Puissant, par la Duchesse de Windsor, Wallis Simpson. Si elle conçoit immédiatement le rail comme devant se composer de diamants montés sur platine, la concrétisation dépend de la patience et de la ténacité des ateliers.

Après treize ans d’élaboration, en 1951, Van Cleef & Arpels commercialise enfin le tout premier modèle du Zip, un atour caméléon modulable qui se porte ouvert autour du cou, ou fermé autour du poignet. Les ateliers prirent soin de la flexibilité de l’objet qui, afin de garantir le parfait tombé, décalque dans une grâce infaillible la fluidité du mouvement féminin. Décliné en long sautoir ou en collier ras du cou, ce modèle phare fait aujourd’hui encore la renommée de la maison. Qu’il se porte ouvert ou fermé, le Zip est un alliage exceptionnel de prouesses, tant techniques qu’artistiques.

Partant d’un objet purement fonctionnel, destiné à être caché, la maison Van Cleef & Arpels détourne l’outil pour en tirer un bijou exceptionnel ; un atour au style intemporel ! Le Zip relie couture et haute joaillerie, domptant avec un savoir-faire joaillier les métaux et pierres fines et précieuses. Ainsi, ses deux rubans d’or brodés de petits crochets s’emboîtent les uns dans les autres pour se transformer en bracelet… Et tandis qu’hier les colliers Zip s’habillaient d’or jaune de diamants et de rubans de rubis ou d’émeraudes, aujourd’hui ils se modernisent et se dévergondent en s’accaparant de Saphirs multicolores, de Lapis Lazuli, de Perles ou de nacre blanche ; aussi de Turquoise ou de Chrysoprase… Qu’importe l’habillage, le Zip est cette pièce merveilleuse, une complexité d’un charme fou !

Chris Lee, Nouvelle Ambassadrice Gucci

chrislee2.jpg

Chris Lee ne fut pas un choix anodin pour Gucci – avec son style unique, son raffinement simple et pointu, la célèbre chanteuse et actrice Chinoise semble tout naturellement se fondre dans l’expression personnelle d’Alessandro Michele. Le directeur de la création de Gucci fait ainsi le choix d’harmoniser sa philosophie à ses ambassadrices en adoptant cette fois-ci une esthétique douce et claire.

Et il faut dire que l’entente semble idéale entre les deux artistes :« Je suis fascinée par les collections d’Alessandro Michele depuis qu’il est devenu directeur de la création de Gucci car elles sont pleines de joie et d’originalité », a déclaré Chris Lee. « Je suis absolument ravie de prendre part au nouveau chapitre de l’histoire de la Maison. » Nouveau visage de Gucci Montres et Joaillerie donc, les photos réalisées par la photographe Colin Dodgson seront ainsi distillées partout en Asie à partir de la mi-juillet. Dans son nouveau rôle, Chris Lee pose et dispose ainsi des pièces issues des collections horlogères et joaillières de la Maison. Une des trois photographies la présente avec la montre GG2570 – un nom comme un code rendant hommage au 25, le chiffre porte-bonheur d’Alessandro Michele, et aux années 70, décennie déterminante pour Gucci. 

Chris Lee arbore aussi des atours de la collection de haute joaillerie – une collection nommée Icon. Bagues, bracelets rigides et un pendentif coordonné monté sur chaîne en or rose 18 carats et émail blanc, la sélection exposée dans les clichés brille par leur simplicité acidulée. La collection emblématique s’emboîte autour d’une fraîcheur et d’un éclectisme tout fait de motifs Flora – de petites fleurs et de feuilles – venant ici égayer un peu plus le double G gravé, symbole de la collection Icon ! A découvrir très rapidement…

Cannes: Les Boucles d’Oreilles Ruban de Chanel d’Alma Jodorowsky

earringschanel.jpg

69ème Festival International du Film de Cannes, Photocall de « Kids in Love » de Chris Foggin, Samedi 14 mai : Alma Jodorowsky, actrice du film de « Kids in Love » de Chris Foggin, portait des boucles d’oreilles Ruban et une boucle d’oreille Comète Spirale en or blanc 18K et diamants Chanel Joaillerie.

Cannes : La Montre Chanel Première de Kristen Stewart

kristen_stewart.jpg

Kristen Stewart, Ambassadrice CHANEL portait une montre « Première » en or jaune 18K, boîte sertie de diamants et bracelet chaîne CHANEL Horlogerie, et une bague « Coco Crush » en or jaune 18K CHANEL Joaillerie. Elle portait une jupe CHANEL de la collection Prêt-à-Porter Printemps-Eté 2016 avec un t-shirt CHANEL de la collection Prêt-à-Porter Automne-Hiver 2016/17. Maquillage CHANEL par Lucia Pica.