La Légendaire Hublot Big Bang Se Réinvente par Trois à Baselworld 2019

Savoir-faire pointu et esprit d’avant-garde, Hublot injecte à l’icône Big Bang une bonne dose d’ambitions !

La Big Bang, c’est l’histoire d’une transposition — celle du concept de fusion en horlogerie et de l’utilisation de matériaux inédits. « La fusion se manifestait déjà dans les domaines de l’architecture et de la gastronomie. En 2005 cependant, le message de la fusion était encore neuf dans l’horlogerie » déclarait Jean-Claude Biver, Président de LVMH Watch division. Inspirées par la façon dont Les Paul, le guitariste légendaire, a essentialisé les fonctions de la guitare sèche pour inventer la guitare électrique, les équipes Hublot ont tout de suite cherché à reproduire ce schéma en horlogerie. Le résultat ? Un boîtier sandwich de 70 composants, autrement appelé la Big Bang. 

Alors lorsqu’au Baselworld 2019, Hublot présente ses innovations, c’est notamment les variations sur la Big Bang qui retiennent toute l’attention. La Big Bang Sang Bleu II, inspirée de l’art du tatouage géométrique, pousse le curseur un peu plus loin — en collaboration avec le tatoo-artiste Maxime Plescia-Buchi, le boîtier aux lignes plus ciselées se découvre en trois dimensions. La Spirit Of Big Bang Tourbillon joue, elle, d’une forme de boîtier tonneau dans un format de 42mm. En fibre de carbone à occlusions noires ou bleues. Une double édition limitée à 100 pièces, où bat le coeur d’un nouveau mouvement tourbillon HUB6020… Enfin, le 90e anniversaire de la collaboration entre le Ferrari Design Centre et Hublot conduit à la production d’une montre franchement historique. La Big Bang Scuderia Ferrari 90th Anniversary. Trois versions exclusives, en éditions limitées, illustrant l’évolution des matériaux utilisés dans la course automobile, au fil du temps. Une série de Big Bang reflet d’une histoire riche et iconique.

La Classic Fusion Chronograph Orlinski Ceramic de Hublot

richard_orlinski_wearing_the_hublot_classic_fusion_aerofusion_chronograph_orlinski_3-4.jpg

La Classic Fusion Chronograph Orlinski se veut la traduction horlogère de l’iconique oeuvre de Richard Orlinski — le ‘Crocodile Born Wild’, oeuvre phare symbolisant la capacité de survie de l’animal. Alors, lorsque le savoir-faire Hublot rencontre la fougue de l’artiste, c’est dans un rouge non moins grinçant que se taille 45 mm d’art et d’innovation… Une montre qui inscrit un nouvel exploit au palmarès Hublot : la première céramique de couleur vive ! 

Ce rouge qui a fait de Richard Orlinski l’artiste contemporain le plus vendu au monde, habille cette fois une montre Ceramic aux pliages tridimensionnels. Brillante, sous un fini poli, la signature visuelle de l’artiste provoque ici des émotions contraires et complémentaires. Amour, rage, courage, mise en danger, interdiction, ardeur… Le rouge Orlinski, lorsqu’il est breveté Hublot, s’anime autrement sur un fond saphir — le mouvement squelette chronographe à remontage automatique HUB1155 se découvre lui aussi sous un jour inédit ! 4 ans de développement et une formule secrète plus tard, la nouvelle Classic Fusion Chronograph Orlinski compte 200 exemplaires. Des oeuvres de poignet à acquérir dès à présent.

Hublot Décline l’Icône Big Bang Façon José Mourinho

411.ex_.5113.lr_.spo18-cu-hr-b.jpg

‘The Special One’ — le surnom donné à José Mourinho désigne cette fois un garde-temps à la hauteur de son ambassadeur. Il faut dire que l’actuel entraîneur de Manchester United est considéré par beaucoup comme le meilleur tacticien de sa génération — partout où il est passé, le club est sorti victorieux… Champion du Portugal avec le FC Porto, champion d’Angleterre avec le Chelsea FC, champion d’Italie avec l’Inter de Milan, champion d’Espagne avec le Real Madrid ! À cela s’ajoute un record inégalé d’invincibilité à domicile avec 150 matchs sans défaite en 8 saisons en championnat. De quoi assurer Hublot d’une belle association ! 

 

La Hublot Big Bang Unico Special One présente ainsi une élégance toute personnelle — parée de bleu, couleur fétiche de José Mourinho, la pièce vient se compléter de rouge. Une lunette et un boîtier en céramique de 45mm teintés directement dans la masse, le rouge déride ici le mythique squelette de la Big Bang avec la pointe d’humour si propre à Mourinho. Côté mouvement, Unico est une nouvelle fois animé du calibre HUB1242… Le tout bien évidemment visible par le fond en saphir transparent ! Avec son bracelet en alligator, la Hublot Big Bang Unico Special One offre une vision tout à la fois sportive et impeccable. Mais une vision tout de même limitée à 200 exemplaires.

Les Big Bang Alps par Hublot

big-bang-alps-hublot-icon-icon-sebastien-girard.jpg

Ricardo Guadalupe, le CEO de Hublot, l’affirme : « Des pistes de ski aux soirées de gala, des randonnées en raquettes aux repas avec vos proches, nous souhaitons que votre Hublot Big Bang Alps puisse vous accompagner pendant toute la saison hivernale. Nous l’avons donc pensée la plus versatile possible. Changeante, à l’image du Mont Cervin, différent sur chaque photo. La technologie The Art of Fusion et le savoir-faire horloger au service de la tendance et du confort ! »

            Et il est vrai que ce concept né sur les bords du Lac Léman a quelque chose de spécial. La montre Big Bang, référence de l’horlogerie suisse en termes de versatilité, se réinvente ainsi autour d’une fusion de matériaux inédits. L’inspiration : les Alpes, évidemment – cette chaîne de montagnes qui lie la Suisse et la France. De la même manière les deux modèles qui forment la nouvelle collection Big Bang Alps ont quelque chose de l’innovation suisse, et du raffinement français. Des merveilles limitées à 100 pièces.

            Car oui, les deux modèles Big Bang Alps se déclinent dans une version homme d’un diamètre de 45 mm et une version femme de 39mm. Toutes deux équipées de bracelets interchangeables One Click, le système permet ici d’assortir sa montre à l’ensemble de ses envies. Mais la manufacture Hublot a aussi développé Cuddly Cuff, une manchette surdimensionnée venant se fixer pour donner de l’allure à un garde-temps déjà iconique. Ici proposé en peau de mouton retournée, le Cuddly Cuff a une double fonction esthétique et thermique. Côté technique, le cœur du garde-temps est animé par l’Unico, le fameux mouvement manufacture de Hublot calibre HUB1242 ! Des nouvelles montres aussi surprenantes que puissantes donc, les Big Bang Alps sont les nouveaux objets du désir made in Swiss.

Les Nouveautés Hublot Présentées lors des Geneva Days 2018

big_bang_meca-10_blue_ceramic-1.jpg

Parmi les nouveaux objets du désir introduit lors des Geneva Days, la manufacture Hublot a présenté la Big Bang Meca-10 Blue Ceramic. Montre à l’architecture atypique, elle fut imaginée comme un jeu de construction. Avec son squelettage stylisé, le garde-temps démontre bien l’audace technique de Hublot – en même temps, il fusionne mécanique de pointe et matériaux ultra résistants ; le tout dans un bleu royal ! Autre Big Bang à faire son entrée dans le répertoire, la One Click Sapphire est taillée à même la pierre. Moderne et sportive, chic et sobre, la montre introduit, toute en transparence, le cœur de sa machine – un mouvement manufacture automatique HUB1710. Dans la même veine, la Big Bang Unico Sapphire Galaxy prélève, elle, la matière invisible de l’Univers pour l’accrocher au poignet. Les teintes de la galaxie et celles des étoiles rayonnent en effet autour de 48 pierres de taille baguette… Une poésie sans pareille.

            Pour couronner 7 ans d’un intense partenariat, Hublot et Ferrari signent, sans doute, l’objet le plus désirable de cette collection : une Big Bang Magic Gold, coulée en or massif ultra résistant. Éditée à 250 exemplaires, la montre fusionne au nouveau design de la Big Bang Unico le précieux matériau, pour en faire une pièce à haute fonctionnalité́ ajoutée. Côté ligne Fusion, la Classic est sans doute la pièce la plus iconique – intégrant un nouveau bracelet en céramique noire, la montre déploie une allure sophistiquée et bien dans l’air du temps. Cadran bleu soleillé ou noir opaque, fonctions chronographe ou trois-aiguilles-date, en 45 ou 42 mm de diamètre, cette ligne signe l’élégance versatile des grandes montres Hublot…

            Autre collaboration à souligner, celle du Numéro 1 mondial du Golf, Dustin Johnson, et la manufacture Hublot. Et à ce propos, le CEO précise bien : « Dustin Johnson est réputé́ pour son timing de perfection – la puissance, le contrôle et la précision. Des montres de golf, il en existe, elles sont majoritairement digitales. Son influence et son impact sur le jeu ont inspiré la nouvelle montre de golf de Hublot. » Une pièce simple et intuitive, spécialement conçue pour le golf, elle est elle-même un phénomène… Ultra légère (environ 98 grammes), elle renferme un élément aussi ludique qu’indispensable : un poussoir en forme de putter qui, à 2H, permet d’activer le mécanisme d’affichage du nombre de coups. Ainsi, on peut comptabiliser les coups par trou, tandis que le total de coups joués s’actualise simultanément. Une collection surprenante donc, et pleine de nouveaux bijoux de technologie, à découvrir dès à présent !

 

 

 

 

 

La Big Bang Calaveras – l’Ode à la Vie

hublot.jpg

Dès 1980, Carlo Crocco défie avec Hublot toutes les conventions en matières horlogères – exit les règles du genre, la manufacture introduit avec la Big Bang le premier bracelet noir en caoutchouc naturel. Chaque nouvelle montre devient l’occasion de repousser un peu plus les limites de l’esthétique horlogère et bientôt, Hublot acquiert la réputation d’alchimiste des matières. Aujourd’hui, les montres Hublot jouissent d’une telle aura qu’elles sont en fond l’inspiration des gardes temps de l’époque. Et voici que pour la première fois, la mythique montre Hublot emprunte la gravure de son fond saphir à l’une des traditions les plus atypiques – El Día de los Muertos.

Alors que la 10ème édition du SIAR Mexico s’apprête à ouvrir ses portes, la manufacture Hublot inscrit son nouveau garde-temps dans cet esthétique défiant le morbide. Inscrit depuis 2008 au patrimoine culturel immatériel de l’humanité, El Día de los Muertos, comme son nom ne l’indique pas, célèbre en réalité la vie. C’est un culte joyeux et coloré, vivant et vrai qui s’empare ainsi des lignes de la Big Bang ! Sous les traits d’une ‘calavera’, le fameux symbole tête de mort, la montre, son cadran, sa lunette, son bracelet même – tout est estampé, ou plutôt gravé. Ces 44 mm de diamètre viennent honorer une tradition empruntée aux aztèques : une tête de mort cette fois-ci signée Hublot affiche des motifs fleuris et ciselés, gravés à même la matière comme une broderie.

Fidèle à sa réputation d’alchimiste maniant les différentes matières avec brio, Hublot rend ici hommage à la vie. « Porter une représentation d’un ‘calavera’ à son poignet, c’est prendre conscience que la mort fait partie de la vie et qu’il faut profiter de tous les instants qui nous sont donnés, c’est aussi un message d’espoir, comme les mexicains l’entendent, celui de la continuité. Chez Hublot, nous aimons l’approche festive et positive del Día de los Muertos » Ricardo Guadalupe, CEO de la maison. Les éditions limitées de la nouvelle Big Bang Calaveras se présentent autour de 3 modèles édités à 30 exemplaires seulement. 20 en acier et 10 coulées dans l’or rouge, les garde-temps deviennent ces symboles revendiquant la liberté. Et nulle autre montre ne peut prétendre rivaliser avec la splendeur de la Fête des Morts.

Hublot, des Nouveautés Big-Bang pour 2017

q.jpg

Pour la manufacture Hublot, l’année 2017 marque celle des premières mondiales, et des innovations en tout genre. Il y a d’abord cette exclusivité du tout saphir. Appliqué sur le mythique modèle Big Bang, le boîtier composé en transparence laisse entrevoir tout de la magnificence du corps de la montre. En lieu et place des couleurs, c’est ici un opéra de tonalités, de rouages et d’éléments mystérieux qui fonde tout l’esthétique du garde-temps – l’invisible-visibilité en d’autres termes. En fusionnant aujourd’hui les métaux au saphir pour créer le boîtier de Big Bang en couleur bleu, Hublot réalise une première mondiale, puisque c’est la première fois que le saphir se pare de cette couleur en horlogerie. Rehaut, index, chiffres arabes et aiguilles heure-minute ici apparaissent en ton sur ton dans la couleur du saphir et révèlent en contraste la mécanique du mouvement manufacture Unico HUB124 et sa roue à colonne positionnée côté cadran. Mais c’est dans une série exclusive de 250 pièces en saphir rouge que la Big Bang révèle tout son sublime !

A la Foire de Bâle, Hublot introduit aussi un modèle d’exception imaginé en collaboration avec Ferrari. L’occasion des 70 ans de la maison de Formule 1 a ainsi fait entrer dans le monde de l’horlogerie l’une des premières collaborations bicéphale d’une montre « Dessinée par Ferrari, élaborée par Hublot. » La nouvelle Techframe Ferrari 70 Years Tourbillon Chronograph s’ancre ainsi dans une double inspiration, ancrant d’un côté le garde-temps dans la génétique Ferrari – résistance, performance, esthétique et légèreté – le tout mis au point et donc fusionné par la manufacture Hublot. Imaginée et dessinée chez Ferrari sous la houlette de Flavio Manzoni, Head of Design de la maison Italienne, les mêmes processus créatifs que ceux utilisés pour développer une nouvelle voiture de sport furent appliqués ici. Tout est ainsi partie du mouvement, du moteur de la montre – aucun élément n’est là par hasard. Sur la base des études de Ferrari, la manufacture Hublot a ensuite mis en œuvre ses compétences en ingénierie afin de rendre effectif ces concepts techniques et esthétiques. Le résultat se comprend autour d’un boîtier châssis de construction modulaire en trois éléments – carrure squelette, container, fond : un design inédit caractérisé par ses structures aériennes et alvéolaires. La très racée Techframe Ferrari ouvre une nouvelle ère du partenariat entre Ferrari et Hublot – et ce, en trois versions : King Gold, carbone PEEK, et titane. Mais chacune en 70 exemplaires seulement ! 

Enfin, c’est la collaboration avec Depeche Mode qui soulève sans doute le caractère très contemporain de l’esprit Hublot. Initiée en 2010, cette association caritative au profit de l’organisme Charity : Water, relance ici le partenariat entre le groupe mythique et la maison iconique, et Hublot de présenter alors une nouvelle montre Depeche Mode en édition limitée. Une « montre pour l’eau donc » introduite à Baselworld – la nouvelle montre Big Bang Depeche Mode a ainsi été sculptée dans un boîtier en céramique de 45 mm sur lequel des milliers de pyramides ont été gravées jusque sur les poussoirs, la couronne et les index. La montre s’habille d’un parfait bracelet en cuir lisse auquel on peut ajouter une manchette cloutée amovible. Éditée à 250 exemplaires, la Big Bang Unico Depeche Mode affiche le nom de la tournée Global Spirit Tour de Depeche Mode et l’emblématique jerrican de charity: water sur la glace saphir qui révèle le mouvement HUB1242… Une pièce sublime donc, dédiée à la bonne cause !

 

Hublot Peint Ses Montres Moonphase

11.jpg

Quand la complication horlogère devient gourmandise, c’est souvent une mise en scène pop et inédite qui vient habiller les garde-temps. C’est ainsi que la manufacture Hublot a parer sa mythique Moonphase de nuances de bleu indigo, pourpre audacieux, orange vitaminé et rose bonbon. Bracelet, cadran en quartz, disque sablé de la phase de lune, aiguilles, index et lunette sertie, tout, absolument tous les éléments de la montre s’habillent d’une même teinte. C’est dans son emblématique boîtier tonneau de 42 mm, sous sa glace en saphir que le mouvement squelette HUB1770 à remontage manuel voit son architecture ajourée se colorer. Un savoir-faire exclusif ici piqué d’une vision kaléidoscopique.

Dans ce jeu de contraste et de couleurs, la mythique Moonphase conserve tous les charmes qui firent sa renommée : la complication s’impose toujours à 6H… Un cycle de la lune reproduit sur un large guichet rond qui accomplit une révolution en deux lunaisons. Ici, la Moonphase prend sens dans un modèle 2 aiguilles, dont la petite seconde s’affiche à 9H et une grande date défilant sur un double disque analogique entre midi et 3H. Pour accentuer les effets de profondeur et de géométrie de la pièce, la Spirit of Big Bang Moonphase alterne le titane ou le King Gold poli et satiné, ainsi que des aplats de couleur pour finalement rendre tout de la passion pour l’astronomie. Mais Hublot est aussi une affaire de sophistication, alors il n’est pas étonnant de voir sa lunette alternativement sertie de 48 saphirs bleus, orange, roses, ou d’améthystes ! Quant à son bracelet, c’est sur un alligator cousu sur caoutchouc naturel noir que l’attrait des nouvelles teintes se fait sentir. 

 

 

Hublot Présente la Classic Fusion Grande Odyssée 2017

hub.jpg

C’est à l’issue d’un spectacle sur glace étourdissant, orchestré par le patineur artistique suisse de renom, Stéphane Lambiel, qu’Hublot a annoncé le lancement d’un garde temps exclusif. Il faut dire que l’occasion était parfaitement choisie : hommage vibrant à La Grande Odyssée Savoie Mont Blanc, une course de chiens de traîneaux épique, qui traverse les paysages enchanteurs de Haute-Savoie… Et, parce qu’il est le chronométreur officiel de l’Odyssée, Hublot semble ici réaffirmer l’engagement unique de sa manufacture dans la tradition de mesure du temps. Une mesure capitale pour les mushers du monde entier, pour qui le temps qui s’égrène est à la fois le pire ennemi et le meilleur allié.

Ainsi, du 7 au 18 janvier 2017, en quête de sensations autant pour renouer avec la nature, les participants réalisent une épopée des temps modernes à travers les cimes enneigées de Savoie – plus de 1000km d’effort. Une fois le coup de départ donné, mercredi soir, autour de la patinoire du centre de la station où Stéphane Lambiel, double champion du monde et vice- champion olympique de patinage artistique, jouait de son talent, c’est la pirouette finale du patineur qui dévoila le cou du spectacle : la Classic Fusion « La Grande Odyssée » ; une montre très exclusive produite à seulement 100 exemplaires.

Cette montre rend donc hommage à une course unique, un voyage hors du temps… Esthétiquement, c’est le cadran bleuté et le boîtier en titane qui se prennent à évoquer le contraste entre la blancheur immaculée des neiges vierges et le bleu immanent du ciel. Un Bleu que l’on retrouve avec joie dans les yeux des chiens nordiques qui accompagnent si fidèlement les mushers. Enfin, le fini satiné du cadran évoque quant à lui le reflet des rayons du soleil sur la poudreuse… Une composition toute inspirée, qui symbolise subtilement l’esprit d’aventure et l’authenticité chers à Hublot ! A découvrir sans plus attendre.

La Nouvelle Hublot Big Bang Meca-10 Magic Gold

h.jpg

Le garde-temps Big Bang Meca-10 est l’aboutissement d’un parcours, ou plutôt, d’une histoire – celle de la manufacture Hublot. Une histoire donc, jalonnée de brevets et de premières mondiales. Il faut dire que la maison horlogère cultive l’esprit pionnier de ses garde-temps originaux. Les matériaux, Hublot les repère ainsi comme une source inépuisable de possibilités ; les mouvements sont eux l’occasion de dépasser les normes du secteur.

Et la nouvelle Big Bang Meca-10 adopte justement tous de cette approche : le nouveau HUB1201, dont la construction innovante révèle, côté cadran, toute l’imbrication originale de sa réserve de marche, se coule ici dans un matériau unique, pur produit de l’innovation Hublot. Le Magic gold est le premier or inrayable, le plus dur au monde ; développé et breveté par la maison en association avec l’EPFL, il y a 5 ans déjà.

Ainsi, quand le Magic Gold habille le mouvement et son mécanisme squelette, le charme opère en même temps que les codes de l’horlogerie traditionnelle sont gentiment bousculés. Architecture atypique stylée mécano, les plaques, axes, roues et autres engrenages se dévoilent donc pour stimuler l’imagination, quand repousser les limites de la physique semble d’un naturel déconcertant… Mais attention, la nouvelle Big Bang Meca-10 est diffusée en édition limitée de 200 exemplaires, atypique et unique !