Le Logo Heuer, singularité de l’horlogerie Suisse

31.jpg

C’est souvent une autre manufacture qui est associée à la conquête spatiale. Pourtant lorsqu’en 1962, le président Américain John F. Kennedy détaille son projet d’envoyer un homme sur la Lune, il précise que la Nasa doit d’abord réaliser, avec succès, la mise en orbite d’un homme – cet homme c’est John Glenn et, à son poignet, par-dessus sa combinaison, il porte une montre Heuer référence 2915A. Depuis plus de 150 ans, la manufacture TAG Heuer accompagne ainsi les hauts-faits de l’humanité en portant les conventions mécaniques vers des niveaux de précision et de performance inédits. Emblème absolu de ces prouesses : le Logo TAG Heuer en certifie la philosophie – ne pas céder aux compromis, ne pas craquer sous la pression.

Fondée par Edouard Heuer en 1860, la manufacture est intégrée au groupe TAG en 1985 ; dès lors, il fallait à TAG Heuer un nouveau logo faisant référence à son passé historique et à son approche inventive de l’horlogerie. Son inspiration est assez simple :l’expression « TAG », Technique d’Avant Garde, est ajoutée à la signature d’origine imaginée par Edouard Heuer – une version angulaire de son nom de famille. En liant ainsi tradition et destin futur, le logo de la manufacture en souligne les meilleures caractéristiques. Il existe ainsi deux variantes du logo – l’une, simplifiée, se présente comme une forme de bouclier angulaire à cinq côtés, avec sommet plat et fond pointu. Une version qui plait de par sa précision et sa netteté, au point d’apparaître sur nombre de voitures de course, des avions, et des fusées. Le second logo est un brin plus complexe en ce qu’il introduit la devise de la maison – ‘Swiss Avant-Garde Since 1860’.

Ces deux signatures viennent ainsi indifféremment estampiller la qualité et la précision des produits TAG Heuer. Mais le logo est aussi une griffe, puisque TAG Heuer a depuis toujours utilisé une teinte plus colorée que d’autres fabricants de montres Suisses, à commencer par Rolex. Le premier logo Heuer était de couleur orange-rouge avec des inscriptions blanches dessus. Une fois combiné avec le logo vert TAG, il est devenu encore plus coloré et, de fait, bien plus percutant. Il n’en fallait pas moins pour capturer l’essence de l’une des plus célèbres légendes de l’horlogerie moderne.

L’Iconique G-Shock GMW-B5000

gmw-b5000d-1_pressrelease.jpeg

1983, la maison Casio bouscule le monde de l’horlogerie – format carré, allure massive et bracelets antichocs ; les premières montres G-Shock font l’objet de toutes les convoitises. Il faut dire que l’ingénieur derrière ce prodige avait de quoi penser une montre exceptionnelle. Au début des années 80, l’ingénieur Kikuo Ibe voit sa montre voler en éclat suite à une chute des moins impressionnantes. La montre, offerte par son père, laisse l’ingénieur de Casio dépourvu de toutes solutions – sinon celle de mettre au monde une montre incassable et indestructible. Deux ans seulement après le début de ses recherches, l’homme est parvenu à mettre au point la G-Shock ; une montre faite pour résister au feu de l’action. Sur terre, sous les mers ou dans les airs, les soldats du monde entier s’emparent rapidement de l’innovation.

Aujourd’hui, Casio célèbre le 35e anniversaire de son icône autour d’une nouvelle pièce toute aussi impressionnante. La G-Shock GMW-B5000, dernier ajout à la série 5000, bouscule un peu plus les règles de l’horlogerie – ultra-résistante, elle est la première présentant une construction entièrement métallique ! Tout ici est coulé en acier inoxydable… Ses composants extérieurs, son bracelet, boîtier et lunette – la nouvelle G-Shock GMW-B5000 redéfinit un peu plus l’attrait d’une telle montre Casio. Car c’est bel et bien dans la continuité de l’icône G- Shock que se place ce nouvel objet du désir.

Présentée à Bâle en mars dernier, la montre G-Shock GMW-B5000 introduit ainsi une construction inédite – résistant aux chocs, le garde-temps l’est grâce à l’utilisation d’un insert en résine fine, entre le boîtier et la lunette, pensé pour absorber les chocs ! Mieux, en conservant tout du boitier carré iconique et de l’allure puissante de son ancêtre, la G-Shock GMW-B5000 peut se permettre des fonctionnalités très futuristes. Munie d’un module connecté, permettant une liaison constante à un serveur de temps via un smartphone, la G-Shock GMW-B5000 conserve l’heure exacte partout dans le monde. De quoi habiller les poignets de plus d’un aventuriers !

Les Nouvelles Luminor de Panerai

panerai_luminor_due_icon_icon_sebastien_girard.jpg

La manufacture Panerai présentait à l’occasion du Salon International de la Haute Horlogerie Suisse une myriade de nouveautés. Parmi elles, c’est la mythique collection Luminor Due qui vient s’étoffer de nouveaux modèles et diamètres. On le sait, la signature même de la manufacture de Neuchâtel a cela de particulier qu’elle conjugue depuis toujours la tradition, le design italien et l’artisanat suisse. Et parce que chaque montre Panerai conte aussi une histoire, ces garde-temps lient avec pertinence, héritage esthétique et nouvelles créativités. À la poursuite de l’excellence technique qui caractérise chacune de ses collections, Panerai propose donc des versions inédites de l’icône Luminor avec, toujours en points d’orgue, la puissance et la visibilité de cette montre.

            Ces nouvelles pièces incarnent ainsi toute l’authenticité et la passion Panerai. Une vérité qui se lit dans les diamètres inédits de la Luminor Due. Avec un diamètre de 38 mm, la nouvelle Luminor Due est la plus fine et la plus polyvalente des créations de la maison. Présentées aussi dans un format à peine plus grand de 42 mm, les nouveaux modèles Luminor Due 3 Days Automatic déclinent le design iconique dans six nouvelles versions. Et celles-ci sont pensées pour s’adapter à toutes les circonstances ! Du bracelet en alligator vert menthe au cadran ivoire particulièrement lumineux, en passant par un bracelet en cuir brun naturel non traité – ces montres présentent une élégance hautement recherchée. Epurées et minimalistes, elles sont le résultat d’une démarche sophistiquée qui revoit légèrement les lignes historiques de la Luminor.

            L’idée fut simple : transformer une icône de la Haute Horlogerie sportive en un classique des temps modernes. C’est ainsi que les nouveautés se poursuivent avec deux modèles au boîtier de 45 mm – les Luminor P.4001 et P.4002. Munies d’un guichet dateur, d’un second fuseau horaire et d’un indicateur de la réserve de marche, elles dénotent d’une sobriété et d’une élégance sportive. Une sophistication finalement très Panerai. Enfin, la maison revient aussi sur l’un de ses plus grands succès avec six nouvelles versions de la Luminor Logo 3 Days. Tout ici fut réinventé ; de la technique à l’esthétique, ces garde-temps sont ainsi animés d’un calibre de manufacture manuel doté de Trois Jours de Réserve de Marche ! Une série inédite d’objets du désir à découvrir dès à présent.

L’Altiplano Ultimate Concept

automatic.jpg

La manufacture de Haute Horlogerie Piaget vient une nouvelle fois d’associer son nom à celui des records exceptionnels. On connait déjà le savoir-faire singulier des ateliers suisses lorsqu’il s’agit de conjuguer expertise reconnue dans la fabrication de mouvements mécaniques extra-plats, et allure sans pareille. De cette union de talents d’exception, Piaget est passé maître dans l’art d’élaborer des garde-temps luxueux, étonnant et magnifique. Aujourd’hui, ce prodige de technicité et d’élégance se présente par deux fois. La première avec l’Altiplano Ultimate Automatic – montre la plus plate au monde avec 4.30mm d’épaisseur. La seconde avec l’Altiplano Ultimate Concept – un chronographe à remontage manuel le plus plat au monde avec seulement 2mm d’épaisseur…

            C’est que Piaget poursuit depuis longtemps ses recherches et développement afin de dépasser son propre génie. Sa devise reste intouchée, inchangée, incomparable : « Toujours faire mieux que nécessaire ». Cette fois, des ingénieurs ont travaillé de concert avec des horlogers, designers, constructeurs de boîte et de mouvements. Tradition et force créatrice inédite ont ainsi contribué à repousser une fois de plus les limites de la micromécanique – Piaget a déposé pas moins de cinq brevets !

            Ce souci de technicité, Piaget l’a aussi toujours accompagné d’une volonté de mettre au monde des pièces d’une extrême élégance ; des pièces au raffinement certain, qui puisent dans leur cœur impressionnant de progrès toute la force des révolutions esthétiques. Se nourrissant de son histoire unique, la manufacture suisse propose ici deux nouvelles montres qui viennent illustrer le point culminant de l’avancée de l’humanité en matière d’horlogerie et de techniques de miniaturisation… Plus d’un demi-siècle de virtuosité propre à la collection Altiplano.

La TAG Heuer Connected

tagheuer.jpg

« La montre connectée est née en Suisse »… cela ne fait aucun doute pour Jean-Claude Biver, PDG de TAG Heuer. Il faut dire que la vallée de la Chaux-de-Fonds, berceau de l’horlogerie, a depuis longtemps mené la danse des aiguilles. L’horloger TAG Heuer introduit ainsi une version inédite de son iconique garde-temps – mais en version XXIe siècle. Innovant comme aucune des montres de sa gamme, la TAG Heuer Connected jouit d’une collaboration exclusive entre Google et Intel. Le résultat ? L’élégance et le niveau de finition d’une très belle montre, le tout élevé des caractéristiques des dernières avancées technologiques.

La TAG Heur est bel et bien une montre de luxe – bénéficiant de plus de 150 ans d’expertise, de savoir-faire et de l’héritage de la vallée Suisse… L’extraordinaire qualité du garde-temps bâtit cette fois-ci dans un métal précieux, familier à la manufacture : l’or rose, 18K. Mêmes fonctions et mêmes propriétés que son ancêtre, certes, mais une connectivité sans pareil… Indéniablement intelligente, Intel et Google ont ici créé une multitude d’options de connectivités incluant flux audio, Bluetooth, Wi-Fi, et 4 Go de mémoire ! Mieux, la TAG Heuer Connected est aussi équipée d’un petit micro qui permet de communiquer avec elle à l’aide du Google Voice control. Un contrôle facilité par un écran tactile en glace saphir. Un petit bijou de technologie, littéralement.

L’Intemporelle Montre Longines Conquest

longines.jpg

C’est en 1867, dans les ateliers du pré « Longines » en Suisse, que la griffe éponyme débute son histoire. L’illustre horlogerie naît au sein de la famille Agassiz, avant d’être rachetée par Swatch lors de la crise industrielle. Aujourd’hui, la marque au sablier ailé est dirigée par Walter Von Kanel, qui témoigne de son attachement historique à la Maison, au travers des multiples archives qu’il conserve depuis plusieurs années. Souhaitant rendre hommage aux plus anciens modèles, la collection « Longines Heritage » est créée, avec pour pièce phare, la « Conquest Heritage », de 1954. A l’époque, la Maison Suisse avait fait appel à l’iconique Grace Kelly pour populariser ce bijou de précision, aux côtés de Cary Grant dans « Le crime était presque parfait ». Depuis, le cadran « argenté soleil »  a traversé les âges, et sera repris, puis décliné au fil des années, en acier, en titane, en or jaune ou en or rose.

Symbole d’esthétique moderne, la montre Conquest ne cesse de mettre les sportifs à l’honneur ; après l’équitation, la gymnastique, et le ski alpin, Longines s’associe avec Roland Garros en 2007, et lance son modèle « Conquest 1/100th Roland Garros » qui dispose d’un mouvement quartz exclusif et d’un microcontrôleur à mémoire flash, pour une précision extrême. Le modèle, rehaussé de notes orangées, couleur emblématique des courts internationaux, associe sport, héritage, élégance et tradition. Chic et prestigieuse, la montre est ornée de saphir inrayable et dispose d’un traitement anti-reflets. Etanche jusqu’à 30 bars, la couronne est entièrement vissée et le fermoir déploie une triple sécurité ; avec un cœur de gamme entre 1200€ et 2000€, la marque dispose également de 4 à 8 tailles différentes par modèle. A vous de trouver la vôtre…

 

Cannes : La Montre Première Chanel de Kristen Stewart

premiere.jpg

69ème Festival International du Film de Cannes, Photocall de Personal Shopper d’Olivier Assayas, Mardi 17 mai : Kristen Stewart, Ambassadrice Chanel et rôle principal du film, portait une montre Première en or jaune 18K, boîte sertie de diamants, bracelet chaîne, Chanel Horlogerie. Elle portait une robe sur mesure de la collection Prêt-à-Porter Automne-Hiver 2016/17. Maquillage Chanel.

Cannes : La Montre Chanel Première de Kristen Stewart

kristen_stewart.jpg

Kristen Stewart, Ambassadrice CHANEL portait une montre « Première » en or jaune 18K, boîte sertie de diamants et bracelet chaîne CHANEL Horlogerie, et une bague « Coco Crush » en or jaune 18K CHANEL Joaillerie. Elle portait une jupe CHANEL de la collection Prêt-à-Porter Printemps-Eté 2016 avec un t-shirt CHANEL de la collection Prêt-à-Porter Automne-Hiver 2016/17. Maquillage CHANEL par Lucia Pica.