Hennessy, Le Cognac En Fête Pour Noël

La maison qui célèbrera ses 255 ans d’existence en 2020 introduit, une fois encore, des bouteilles exceptionnelles à l’occasion des fêtes de fin d’année !

On lit l’origine de la maison Hennessy à son emblème — le blason familial du fondateur, Richard Hennessy, devenu depuis le symbole de son savoir-faire. La légendaire ‘hache au point’ signe en effet les cognacs les plus désirables de la planète. C’est que, ce savoir-faire remonte à loin. Il y a près de 255 ans, pour être plus exact. Officier Irlandais alors au service du roi Louis XV de France, Richard Hennessy découvre la Charente et la ville de Cognac en même temps qu’il se forme à la négoce. En 1765 il fonde sa propre maison qui, rapidement, conquiert les palais de la Cour du roi de France… Une entreprise certes, mais familiale avant tout, Hennessy se transmet dès lors de génération en génération. Une règle valant tout autant pour les fondateurs que pour ses maîtres-assembleur.

Quelques cent ans plus tard, en 1870 Maurice Hennessy initie une autre référence internationale pour les cognacs. Avec l’appellation XO (pour eXtra Old), il met au monde les cognacs les plus fins de la galaxie. Au départ réservé à sa famille et ses amis, Hennessy X.O est désormais accessible à tous! Et c’est évidemment ce même Hennessy X.O & Ice que la maison a choisi de mettre en vedette pour la fin d’année 2019.

Elle revisite ainsi Hennessy X.O avec un coffret givré qui se transforme en seau à glace… Histoire d’accompagner les nouveaux modes de dégustation — autour de la glace! C’est au Comité de Dégustation de la maison Hennessy qu’on le doit. Lui qui, chaque matin, à la même heure, au coeur de Cognac, se rassemble dans le but de suivre l’évolution gustative et le potentiel des cognacs. Cette fois, il propose trois façons d’expérimenter le Hennessy X.O. Avec 3 glaçons, avec un gros glaçon ou encore avec 5 ou 6 glaçons; le résultat, lui, reste le même: révéler ses arômes riches et complexes !

Autre nouveauté de l’année intimement liée à l’histoire de la maison… En 1947, Gerald de Geoffre de Chabrignac, neveu de Richard, dessine la carafe désormais iconique des cognac Hennessy. Sa forme, inspirée d’une grappe de raisin inversée avec des pampres de vigne en relief courant sur le verre, est un hommage fascinant aux vignes de la Charente. Mieux, lorsqu’en 1979, le Maître assembleur Maurice Fillioux crée ‘Hennessy Paradis’, un cognac unique alliant plus d’une centaine d’eaux-de-vie exceptionnelles, la maison ouvre un nouveau chapitre de son histoire.

Cela se retrouve aujourd’hui capturé dans la nouvelle carafe en cristal; contenant le joyau de la collection, le Hennessy Paradis Imperial. Conçue par l’artiste et designer contemporain Arik Levy, la nouvelle carafe en cristal est un équilibre délicat et audacieux. Elle vient ainsi contenir les cognacs Hennessy ayant atteint leur point d’élégance… Ce moment décisif et éphémère où une eau-de-vie est jugée prête à entrer dans la composition de l’assemblage de Hennessy Paradis Imperial !

Et puisque Hennessy tient le luxe pour valeur première, c’est au coeur d’une malle spécialement conçue par Louis Vuitton que l’icône de cette fin d’année vient une fois de plus se nicher. La malle Hennessy Paradis Imperial par Louis Vuitton célèbre ainsi l’excellence des savoir-faire — ces deux maisons offrent la même vision singulière du monde. Une vison largement appuyée sur des saveurs raffinées et une affinité commune autour de l’univers du voyage. Un voyage gustatif qui vous attend pour les fêtes de fin de d’année!

Hennessy Paradis Imperial: Une Carafe Signée Arik Levy; Un Ecrin Signé Louis Vuitton

Hennessy dévoile son assemblage d’exception dans une carafe audacieuse, glissée dans un écrin iconique — une malle Louis Vuitton soulignant la rencontre de savoir-faire hors norme!

C’est en 2011 que la maison Hennessy a pour idée de rassembler ses cognacs rares dans une collection sans pareille. Hennessy Paradis Imperial est née de cette envie de partager avec le monde l’Art de la Sélection. C’est que le Maître Assembleur chez Hennessy ne se contente de mêler les eaux-de-vie. Non. Il les guide patiemment vers leur apogée, autrement appelée ‘le point d’élégance’. Un moment décisif où l’eau-de-vie est prête à entrer dans la composition de l’assemblage. Et c’est évidemment l’assemblage Hennessy Paradis Imperial dont on parle ici.

Pour mettre en bouteille cet équilibre audacieux et délicat, Hennessy a cette fois fait appel au prodige du designer Arik Levy — sa nouvelle carafe? Taillée en cristal, elle révèle cet assemblage exceptionnel autour de sa couleur dorée; capturant la lumière et ses subtiles variations dans un prisme plus qu’habille. « Ma volonté en tant qu’artiste est de raconter une histoire avec précision. Pour Hennessy Paradis Imperial, j’ai puisé mon inspiration dans l’ADN de la Maison et la précision dans Hennessy Paradis Impérial. J’ai formé la carafe comme un prisme afin que le cristal devienne une combinaison précise de courbes et de tensions. »

Mieux, en s’inspirant des outils utilisés par le Comité de Dégustation de la Maison Hennessy, Arik Levy a voulu penser autrement le rituel de service. Il a donc inclus des gants, des fioles en cristal pour en mesurer l’exacte dégustation, une corolle de service et des verres tulipes en cristal… Et ce n’est pas tout puisque c’est dans une malle spécialement imaginée par les ateliers Louis Vuitton que viennent se nicher tous ces éléments! Comme un hommage ultime à la précision et à l’innovation, la malle préserve donc 4 magnums de Hennessy Paradis Imperial ainsi que le rituel de service. Une façon esthétique et sublime d’incarner la quête contemporaine pour des pièces d’exception — et il faut dire que déguster ainsi le nouvel assemblage Hennessy Paradis Imperial compte assurément comme une expérience unique!

L’édition limitée Hennessy V.S.O.P Privilège En Célèbre les 200 ans

image002.jpg

La maison Hennessy n’a pas son pareil lorsqu’il s’agit de célébrer les anniversaires. Pour son 200e, en plus d’une bouteille produite en quantité ultra-limitée, Hennessy propose une expérience inédite pensée autour de la mixologie.  L’édition limitée Hennessy V.S.O.P Privilège se distille ainsi dans une bouteille au design inspiré d’archives datant de la moitié du XIXe siècle — une bouteille connue sous le nom de “charentaise”. Et c’est dans la boutique des Visites Hennessy que se tient l’évènement clé de cette célébration! 

La maison de cognac propose en effet une nouvelle expérience autour de la mixologie — jusqu’à fin septembre, un rituel hautement sophistiqué vient compléter la dégustation de la visite ‘Hennessy Signature’. Située à Cognac, la boutique-atelier Visites Hennessy offre ainsi une plongé fascinante au coeur d’une maison riche de deux siècles d’histoire! Le cognac Hennessy V.S.O.P Privilège Sunset se vit ici à travers des recettes de cocktails innovantes et originales. Un évènement rare et privilégié à réserver dès à présent! 

La Part des Anges Met en Vente l’Hennessy Edition Particulière N°5

hennessy_edition_particuliere_n5_5366-e1531144599586.jpg

A Cognac, l’hôtel Les Chais Monnet servira d’écrin hyper moderne à la Part des Anges. Sous le parrainage de Thierry Marx, la 11e édition de cette vente aux enchères de cognacs rassemblera des crus étourdissants! Parmi eux, une édition unique signée Hennessy, composée par Renaud Fillioux de Gironde. Fruit d’une collaboration exclusive, l’Edition Particulière N°5 célèbre le savoir-faire et la transmission d’une famille de Maîtres Assembleurs! 

Renaud Fillioux de Gironde en figure en effet la huitième génération — de cet héritage sans pareil, l’homme parvient à conjuguer hommage à ses prédécesseurs et assemblage inédit… Un assemblage d’eaux-de-vie provenant des dames-jeannes du Chai du fondateur d’Hennessy. L’Edition Particulière N°5 vient ici agrandir la collection des cognacs rares de la maison — une édition renfermée dans une carafe en cristal qu’a tenu à réaliser l’illustre maison Baccarat. 

Scellée à l’aide d’un ancien procédé, le baudruchage, connu des seuls artisans expérimentés de la Maison Guerlain, l’Edition Particulière N°5 a tout de l’objet du désir. Une concoction précieuse et raffinée; une carafe sertie d’un fil de soie… Le 20 septembre prochain,  l’heureux propriétaire qui remportera l’enchère aura aussi l’occasion de rencontrer Renaud Fillioux de Gironde, lors d’une visite à Cognac — une rencontre où il sera question d’approcher la dégustation autour des secrets de la maison de Richard Hennessy, et ceux de ses dames-jeannes du Chai! Prix de départ: 25 000€.

 

Hennessy V.S X Vhils, La Collaboration Street Art…

hennessyvslimited.jpg

Cette collaboration entre l’artiste et la Maison s’inscrit dans le cadre des éditions limitées que la maison confie chaque année à des artistes contemporains de renom international pour qu’ils réinventent la carafe de Hennessy Very Special. Avant Vhils, la maison avait collaboré avec JonOne, Shepard Fairey, Futura, Os Gêmeos ou encore Ryan McGinnes.

Cette année, c’est à l’artiste Portugais Vhils que la mythique maison de Cognac Hennessy a confié la composition de ses non moins iconiques bouteilles V.S – un street artiste à la dimension internationale qui vient envelopper de sa signature graphique le sceau magistral d’Hennessy. Connu dans le monde entier pour ses immenses portraits creusés à même la matière – des visages anonymes creusés au creux des murs, au marteau piqueur, à l’acide ou à l’explosif – Vhils imprègne aujourd’hui de sa griffe l’habillage de Very Special.

« J’aime contrôler les couleurs. Lorsque je retire les couches, je trouve les couleurs Et je ne sais jamais ce que je vais trouver. » L’approche de Vhils, une fois appliquée au V.S Hennessy, rend ainsi un vibrant hommage à l’héritage de la maison. . Au nez, Hennessy Very Special rassemble un caractère intense et fruité avec des notes boisées ; en bouche, les saveurs puissantes évoquent les amandes grillées, soutenues par les notes fraîches et vives des raisins… Deux ans, c’est aussi le temps pris par Vhils pour mettre au point une étiquette comme une oeuvre constellée de noirs et de jaunes profonds, évoquant le cognac le plus vendu au monde.

« Qu’il s’agisse d’exposer la nature d’une ville ou de mélanger un cognac parfait, pour nous deux, l’essentiel est le temps : il faut l’attendre, le laisser faire son travail, puis travailler avec les couches que le temps a façonnées. Il n’y a pas d’accélération du processus et il y a toujours un élément de prise de risque » précise l’artiste. Frappées du légendaire bras armé, sceau même du fondateur Richard Hennessy, les bouteilles V.S de Vhils jouent des textures… De l’encre et de l’acide furent ajoutés sur le papier afin de créer une oeuvre dynamique et éminemment symbolique. Des bouteilles à acquérir dès à présent au prix de vente conseillé de 35 €.

La Nouvelle Hennessy X.O. Edition Limitée par Marc Newson

image002.jpg

Le nouvel objet du désir signé Hennessy est l’oeuvre du designer Australien Marc Newson – reconnu par ses pairs pour être la figure de proue d’un design audacieux. Après avoir enchaîné les collaborations avec des maisons comme Louis Vuitton, Apple ou encore le MoMA à New York et le Centre Pompidou, Marc Newson signe la nouvelle Hennessy X.O. Edition Limitée. Et cette fois, c’est la mythique couleur cuivre de ce cognac d’exception qui sert de fil rouge à la conception d’une carafe non moins iconique !

En épurant ainsi la bouteille à son maximum, Marc Newson en réinterprète en fait les motifs traditionnels ; raisins et feuilles. Mieux, ces stries ne sont pas sans évoquer les sillons creusés dans la terre par les vignerons qui cultivent les vignes… « Pour moi, les rayures soulignent vraiment la force de la forme de la carafe. Quand elles attrapent la lumière, elles mettent en évidence à la fois la bouteille et son contenu » explique Marc Newson.

Et il est vrai que l’objet est composé autour d’une superbe harmonie entre lumière et design, assemblage et finition… Un caractère qui sied si bien à la profondeur et la puissance du cognac Hennessy X.O. Une bouteille pensée comme un objet de collection, à découvrir et acquérir dès à présent auprès des cavistes spécifiés par Hennessy !

Quand Hennessy Impérial s’installe au Bristol Paris

image002.png

2015, la maison Hennessy célébrait ses 250 ans. Justement, tout le sublime d’Hennessy réside dans l’héritage des huit générations qui se sont succédées à la tête de cette manufacture de Cognac ; deux familles, les Hennessy et les Fillioux, elles mêmes présentes sur les cinq continents. La Maison n’a cessé de transmettre le meilleur d’elle-même. Symbole de l’apogée de l’art de la sélection chez Hennessy, le Paradis Impérial est le fer de lance de ce savoir-faire unique. Le maître assembleur sélectionne en effet avec une précision monstre les eaux-de-vie de la plus grande finesse. Toujours chez Hennessy brille cette quête de l’innovation, de l’excellence et de la transmission. Dès lors il n’y a rien d’étonnant à voir aujourd’hui le maître assembleur prendre ses quartiers à la Precision Gallery au Bristol Paris.

Jusqu’au 31 mars 2018, la Maison Hennessy s’est donc associée au palace Bristol à Paris pour imaginer et réaliser un salon de dégustation prenant pour point d’ancrage la ‘précision’. L’une de leurs valeurs communes et la plus importante vient ici chapeauter le Hennessy Paradis Impérial, l’assemblage à la composition la plus rare de la manufacture. Il faut dire que le Comité de dégustation Hennessy porte une attention particulière au raffinement unique de ce cognac, né de l’assemblage de vieilles eaux-de-vie du 19ème et du 20ème siècle.

Ainsi, à la Precision Gallery au Bristol Paris, on célèbre cette fois-ci la rencontre entre le nectar et le met ; le Hennessy Paradis Impérial et la rigueur en cuisine d’Eric Frechon. Sa rencontre avec Renaud Fillioux de Gironde, le maître assembleur de Hennessy, a donc conduit à la réalisation de six recettes illustrant les merveilles gustatives dans l’exercice du métier de chacun. C’est une expérience immersive auquel se voit convier le client – une expérience ne ressemblant à nulle autre et qui repose sur la perfection et le travail le plus abouti dans la compréhension des affinités électives entre le goût et les saveurs.

La Nouvelle Edition Limitée Hennessy et JonOne

henvs_jononele.jpg

C’est auprès du grand street artiste JonOne que la maison Hennessy a décidé de puiser l’esthétique de sa nouvelle édition limitée. Après Scott Campbell, Shepard Fairey, Os Gemeos, Ryan McGinness, et plus récemment Futura, JoneOne, le graffeur autodidacte, s’est vu confier la création de l’édition limitée Hennessy Very Special 2017. Dès sa première visite au siège historique de Hennessy à Cognac, la vision créative de JonOne s’est immédiatement accordée à cette atmosphère et à la prochaine histoire à créer. Disponible depuis le début du mois de Septembre, voici la boisson Henessy de l’année à déguster pure, bien entendu.

Le Maître-Assembleur Yann Fillioux a d’abord présenté à JonOne la complexité du cognac. « Lors de ma rencontre avec M. Fillioux, j’ai vraiment senti sa passion et son engagement » raconte l’artiste. « Avoir découvert au sein de la maison Hennessy des personnes aussi animées par leur métier, entre vraiment en résonnance avec ma démarche. Pour eux comme pour moi, ce n’est pas juste un travail. » « Comme Hennessy, il est toujours en quête d’excellence » confie Bernard Peillon, président de Hennessy. Alors, pour composer la bouteille Very Special, JonOne a décidé de lier l’énergie qui définit son style. Splashs après splashs, les vives traces de couleur viennent s’entremêler aux symboles propres à la Maison Hennessy !

Son oeuvre fait ici écho aux superpositions complexes de notes ou d’arômes, composées par le maître-assembleur. Ainsi, l’habillage de l’édition limitée Hennessy Very Special 2017 se veut la transcription picturale de la sensation en bouche… Et, jusqu’au mois de Novembre prochain, une exposition propose d’entrer dans les coulisses du processus de création de l’édition limitée Hennessy Very Special. Une exposition qui dévoile aussi les principes de la technique de superposition du graffeur JonOne. A découvrir sans plus attendre à Cognac.

Hennessy Very Special par la Maison Hennessy

sans_titre_48.jpg

Pour l’imaginer, l’artiste américain s’est inspiré des sceaux Hennessy, y compris l’armoirie du bras armé. C’est ainsi que le nouveau design de la bouteille Very Special s’imagine autour d’un bras tenant une fleur composée d’un « œil radiant », signature graphique personnelle de l’artiste. Pour dessiner la silhouette de la bouteille, Ryan McGinness a également retravaillé les métadonnées du flacon : du type d’informations généralement situées sur l’étiquette en petits caractères, l’Américain a décidé de les retravailler à travers une série d’icônes… Un régal visuel !

Ryan McGinness a aussi travaillé le langage visuel d’éléments et de compositions autour de l’idée de mélanges ; un langage qu’il compare au processus créatif de la Maison Hennessy : « La combinaison de mes éléments et de mes composés pour former des mélanges est un processus analogue à l’assemblage des cognacs Hennessy. Pour la Maison Hennessy, les éléments sont les raisins, les composés sont les eaux-de-vie et les mélanges sont les assemblages qui constituent le cognac. » Un écrin à acquérir en exclusivité chez Colette.

Hennessy X.O Exclusive Collection by Tom Dixon

ec7_visuel1_a3_nologo.jpg

Pour imaginer le nouveau design de la carafe Hennessy X.O., le britannique Tom Dixon est partit de l’essence même de l’illustre cognac. De ce nectar, dont l’assemblage se compose de plus de cent eaux-de-vie, l’artiste extrait une robe de cuivre dont les facettes décalquent le cristal taillé. Une pluie de ciselures qui, formant finalement une mosaïque aux multiples reflets de lumières, réifie la générosité du Cognac. Imaginé par Maurice Hennessy en 1870 pour son cercle d’amis, Hennessy X.O introduit aujourd’hui une nouvelle esthétique pour sa carafe ; une bouteille robuste, unique et résolument contemporaine.

Pour cet hommage visuel, la traditionnelle carafe s’enrobe d’un manteau aussi puissant que le Cognac qu’elle retient. Pour la réaliser, Tom Dixon a fait appel à une technologie de pointe : le procédé de tessellation. « La carafe Hennessy X.O est un objet intemporel que je souhaitais traiter d’une manière originale et moderne », explique Dixon. Un véritable objet de collection en soi.