Krug Grande Cuvée 2004, l’Opus Ultime

krug_2004.jpg

L’année 2004 fut une affaire de patience – un hiver froid et un printemps vivifiant ont donné à la Champagne des températures basses dans un temps plus long qu’à l’habitude… Quand enfin arrive le mois de Mai, c’est une douce chaleur qui prend possession des vergers Krug. Là, les raisins ont pu mûrir dans des conditions idéales, sous un soleil radieux – 2004 fut dès lors une année particulière. Les vendanges, généreuses, furent idéales tant le raisin jouissait d’un caractère plus prononcé que celui d’aucune autre année. La nature, dans son le hasard de son allégresse, a permis de mettre au monde un vin exceptionnel – et aujourd’hui, le Krug Grande Cuvée 2004 est enfin disponible.

Créée chaque année depuis la fondation de la maison en 1843, la Krug Grande Cuvée est le symbole de l’attachement de Krug à l’excellence. Éric Lebel, Chef de Caves chez Krug, témoigne de la majesté de celle de 2004 : « Les vins de l’année sont à la fois expressifs, lumineux et d’une élégance indéniable. La vivacité, la nervosité et les notes d’agrumes des Meuniers ainsi que l’éclat des Chardonnays se combinent à la solide structure des Pinots Noirs pour former une palette très équilibrée. » Il faut dire que Krug n’a pas son pareil pour respecter la personnalité d’un vignoble – l’individualité de chaque parcelle, de chaque vin ressort dans l’identification faite par Eric Lebel. Et en 2004, le virtuose a donné vie à une composition élégante, où les Chardonnays vifs (39%) et les solides Pinots Noirs (37%) jouissent de la tensions des notes d’agrumes contenues dans les Menuniers (24%)…

Mais le bouquet  Krug 2004 révèle des notes plus puissantes encore, évoquant la tarte au citron meringuée, la prune et la mirabelle ! En bouche, les notes légères de brioche et de miel cèdent  la place à un éventail d’agrumes frais sublimés par un final très élégant. « Par sa fraîcheur, sa brillance et ses notes d’agrumes, Krug 2004 se marie à merveille avec des oursins, un tartare de saumon ou du caviar » souligne aussi Eric Lebel. « Il accompagnerait aussi très bien un cabillaud à l’huile d’olive et sauce citron, une sole meunière, ou les plats thaïlandais au gingembre et à la citronnelle. C’est typiquement le genre d’accord tout en finesse qui rend hommage à la vivacité du Champagne. » Composé pour être un véritable plaisir des sens, ce nectar fait indéniablement du Krug 2004 l’ultime opus de la seconde trilogie de la maison, après celle de Krug 1988, Krug 1989 et Krug 1990.

Le Clicq’call de Veuve Clicquot pour la Saint-Valentin

vc-clicqcall_1.jpg

Si le design Veuve Clicquot trône, reconnaissable parmi les grands crus, cela est bel et bien dû à l’audace d’une maison bouillante d’ingéniosité. Connue et admirée pour son caractère innovant, voici qu’elle met au service de Cupidon toute l’attention nécessaire au messager des cœurs. Un seau à champagne en forme de mégaphone qui sert d’écrin au Rosé Non Vintage, l’intention est certes amusante et avec un message écris sur-mesure, voilà qu’elle relève du génie !
La maison Veuve Clicquot transforme en effet le champagne en cadeau personnel et très, très attentionné. Avec un message sur-mesure, la Saint-Valentin prend des allures ! Sans la bousculer mais la fêter, le coffret Clicq’call permet d’enregistrer son propre message, tout en offrant au destinataire la possibilité de répondre en enregistrant un tout autre. Oui, les occasions d’offrir sont sans fin. Et puis, rien de plus personnel que de le dire soi-même après tout…

La Grande Dame Veuve Clicquot

veuve-clicquot-la-grande-dame.jpg

Grande Dame, un nom simple, établi parmi les plus grands du terroir champenois, pour cela, il provient de l’assemblage des 8 grands crus historiques de la maison Veuve Clicquot. La cuvée dominée par le Pinot Noir, équilibrée par une touche de Chardonnay est plébiscitée par tous, connaisseurs ou simples amateurs de Champagne, pour sa finesse, l’abondance de ses bulles ainsi que son allonge inimitable. C’est ainsi, que Veuve Clicquot, une des plus anciennes Maisons de Champagne continue, en concordance avec sa devise « une seule qualité, la toute première », de se distinguer via sa cuvée La Grande Dame au travers d’un savoir-faire immémorial caractérisé par des décades de modernité, une qualité sans pareille ainsi qu’une audace certaine. Cette cuvée, d’une intensité remarquable, présentée dans une bouteille aux lignes épurées, arborant les emblèmes de la maison, l’ancre et la comète, demeure un symbole prestigieux de par le monde et incarne encore et toujours, les valeurs chéries par Madame Clicquot. 

C’est le 23 Octobre 1805, au décès de son mari que Barbe Nicole Clicquot née Ponsardin devient la première femme dirigeante d’une maison de champagne ainsi qu’une des premières femmes d’affaires de notre ère. Avec une vision nouvelle sur la façon de gérer un domaine mêlée à un sens aigu des affaires et une force de caractère affirmée, Madame Clicquot réussit à multiplier par sept la production de bouteilles, pour notamment offrir au monde, le champagne le plus connu depuis l’Empire, celui qui permit à la maison de s’installer parmi les noms champenois les plus prestigieux, la cuvée Grande Dame.

« La reine de Reims » comme l’écrivait Mérimée, qui s’intéressa de près aux méthodes d’élaboration du champagne et qui inventa au cours d’une de ces expériences la « table de remuage », se voit aujourd’hui encore, célébrer par la maison éponyme, qui perpétue le souvenir de Nicole Barbe Ponsardin au travers de l’aérienne et raffinée cuvée Grande Dame. Cette cuvée Grande Dame, issue des terroirs classés Grand Cru de la maison Veuve Clicquot, est un champagne  à l’image de celle qui fut surnommée « la grande dame de Champagne », une cuvée des plus complexes, renommée pour sa classe mirifique, son inimitable style ainsi que ses millésimes légendaires.