La Balle Jaune Babolat, Vedette de Roland-Garros

jxujo.jpg

Si le tennis est aujourd’hui un sport international, la pratique naît en réalité sous l’impulsion de Walter Clapton Wingfield – sur les pelouses Britanniques, on parle alorsde Sphairistike. Ce Major Anglais, Capitaine du premier régiment des Dragons de la reine Victoria, fait ainsi breveter le 23 février 1874 le loisir qui, bien des années plus tard, prendra le nom de tennis. Pour le pratiquer, on se sert d’une balle proche du ‘aki’ – coupée dans une laine comprimée, entourée de cuir, la balle permet de modestes rebonds. Mais qu’importe puisque le loisir gagne rapidement l’intérêt des classes aisées et, sur les pelouses des garden parties, la mode est au Sphairistike !

Avec l’apparition du caoutchouc en Europe, le Major Wingfield intègre au cœur de la balle un caoutchouc naturel – dès lors, elle gagne en performance. D’une épaisseur comprise entre 2 et 6mm, le caoutchouc est toujours utilisé aujourd’hui ; des mots même de Sylvain Triquigneaux, responsable de l’innovation chez Babolat, fournisseur officiel du tournoi de Roland-Garros depuis 2011 : « On n’a encore trouvé aucun matériau synthétique plus performant. » Et justement, la balle de tennis doit aussi son jaune iconique à une question de performance. Jusque là coulée dans une feutrine noire puis blanche, la balle de tennis devient jaune fluorescent en même temps que le tennis s’internationalise.

1968 – L’ère Open définit le tennis moderne. Pour la première fois, tous les joueurs de tennis, professionnels ou amateurs, sont autorisés à participer aux tournois du Grand Chelem. A la même période, le tennis devient un sport populaire. L’apparition de la télévision couleur et l’intérêt grandissant du public rendent nécessaire une balle offrant une meilleure visibilité. Un jaune fluorescent appelé ‘optic yellow’ est alors compris pour être la couleur la plus visible à la TV. Il n’en faut pas plus à la balle French Open de Babolat pour s’imposer comme LA balle de Roland Garros ! D’ailleurs, cette année, l’artiste Fabienne Verdier signe l’affiche du tournoi comme un hommage aux mouvements fascinants d’un balle rebondissant à vive allure. « J’ai tenté de rendre la fulgurance des mouvements du joueur. L’énergie qu’il transmet à la balle dans une gestuelle faite de spontanéité, de vitalité, de puissance, de précision et de glissé. Et j’ai imaginé un de ces rebonds inattendus qui surprend l’adversaire et l’oblige, dans l’échange suivant, à se surpasser de nouveau pour se diriger vers la victoire à Paris. »

 

Longines Conquest – Emblème de l’Elégance Longines

presentation-montre-longinesrg-lfta-501x375.jpg

Depuis 2007, Longines est le chronométreur officiel du Tournoi de Roland-Garros. S’inscrivant dans le droit fil de l’élégance et de l’élitisme que représente le tennis depuis les années trente, Longinesprofite de cette nouvelle édition pour présenter sa nouvelle ligne Conquest Classic 2013. Une précision et une qualité qui correspondent à merveille aux Internationaux de France.

Si le blanc n’est plus de rigueur parmi les joueurs, Roland-Garros demeure un des moments chics et branchés de la capitale. En s’associant à ce tournoi du Grand Chelem, Longines respecte et entretient les valeurs qu’elle partage avec lui : l’élégance, la tradition et la performance. Seulement, l’institution horlogère délaisse les têtes d’affiches pour parrainer des jeunes talents en devenir.

Longines a ainsi le plaisir de lancer sa nouvelle ligne Conquest Classic pendant cette édition 2013. Cette gamme de garde-temps représente la quintessence du raffinement sportif, que seule la maison peut offrir. Le modèle phare, cette année, sera la L2.786.4.56.6. Présentant des calibres automatiques de 41mm de diamètre, ce chronographe en acier recèle un mouvement exclusif à roue, et une colonne à remontage automatique. Le cadran noir est, pour sa part, orné d’un seul chiffre arabe : le 12. Assurant une visibilité de très bonne qualité grâce à son verre saphir, elle est aussi inrayable. Ainsi les heures, les minutes et la petite seconde, seront visibles quelque soit la luminosité, et via le traitement anti-reflet qui y veille.

Caractéristique de la ligne Conquest Classic, cette pièce est étanche jusqu’à 6 bars. Les maillons du bracelet sont réalisés en céramique – matériau d’exception s’il en est – ce qui permet une qualité sans commune mesure tout en apportant cette distinction qui permettront de briller élégamment en dehors des courts. Quant au design général de la montre, il relève le défi de marquer un ancrage contemporain tout en imposant une intemporalité, marque des montres d’exception.

Ce partenariat est donc une réussite et Longines exprime toutes ses qualités en la matière. Sa ligne Conquest Classic siéra aux amoureux des belles choses, autant sur terre battue, dans les tribunes ou bien encore dans une soirée chic…