Keira Knightley, Égérie Joaillerie Chanel

chanel_keira.jpg

Sculpté dans l’or pur, le matelassé cette fois-ci a donné naissance à une collection de bagues et à une manchette aux lignes généreuses, et à l’allure féminine et radicale. L’effet matelassé, indissociable du style Chanel, est ce motif mythique dont la légende s’écrit en pointillé… Ainsi donc il se raconte que Gabrielle fut inspirée par un de ces après-midi passés aux courses – là, les vestes des jockeys auraient capté son œil d’esthète. D’autres content qu’il s’agit d’une inspiration tirée du canapé du domicile de la rue Cambon. Peu importe la véracité des versions puisque qu’aujourd’hui, c’est dans l’or et l’argent que le matelassé prend vie.

Et pour justement incarner les lignes évidentes de la collection, la maison aux C entrecroisés mise sur Keira Knightley ! Nouveau visage de la joaillerie Chanel donc, l’actrice joue déjà les égéries, espiègle pour Rouge Coco ou frondeuse pour le parfum Coco Mademoiselle. Depuis longtemps amie de la maison, voici que Keira Knightley s’amuse à affirmer dans une pose gabriellesque toute la tension d’une femme en proie à son destin. Avec aux doigts anneaux et autres bagues matelassés, l’actrice apparaît réfléchie sur une méridienne, mettant en avant une manchette en or et diamants. Incarnation évidente de l’esprit Chanel, la campagne shootée par Mario Testino met subtilement en lumière le chic graphique des bijoux de la collection Coco Crush. Prévue pour la rentrée 2016, l’élégance naturelle et l’allure chuchotée de Keira Knightley en atours Chanel promet de faire des merveilles.

 

Le Bracelet Manchette Dior

Icon-icon-my_dior_jonc_dior.jpg

Pour Victoire de Castellane, directrice artistique de Dior Joaillerie, “la valeur symbolique [du bijou] est immense car, dans sa pérennité, dans le fait qu’il peut-être transmis de génération en génération, il véhicule de l’éternité.”

Reprenant le motif du cannage Dior, la nouvelle collection de joaillerie My Dior illustre bien cette idée. En s’inspirant d’un thème si cher à la maison depuis 1947, repris sur des sacs, palettes de maquillage, murs, flacons de parfum et montres, Victoire de Castellane poursuit une tradition.

Qu’est-ce que le cannage, exactement ? La maison Dior aime à rappeler que le motif vient des chaises Napoléon III de la boutique de l’avenue Montaigne. Plus précisément, c’est une myriade de fibres tressées ensemble : un symbole des liens intergénérationnels qui se tissent à travers un bijou. La manchette My Dior, pièce emblématique de la collection, surprend par sa forme à la fois extrêmement fine et extrêmement structurée, prouesse esthétique et technique.

Il s’agit pour Victoire de Castellane d’un retour aux basiques, après des collections hautes en couleurs, inspirées d’un imaginaire fantaisiste. Un exercice de style qu’elle réussit d’une main de maître. Dans ses mains, le motif du cannage s’épanouit et éblouit grâce à un or pur. D’une élégance irréelle.