Chanel, la Collection Libre ‘Numéros Rouges’

rouge-allure-chanel-numeros-rouge-collection-libre.jpg

Depuis peu à la tête de la création make-up de la maison Chanel, Lucia Pica dévoile cette fois une collection hommage à l’allure originelle de Mademoiselle. « Tout n’est qu’une histoire d’icônes » déclare Lucia Pica. Coco, qui jamais ne sortait sans son rouge, influe ici une composition toute faite de paradoxes, de classicisme et d’harmonie. Ainsi imaginée autour de douces contradictions, la collection Numéros Rouges de Lucia Pica joue sur l’intensité et la légèreté, l’audace et la simplicité, le glamour et l’élégance absolue. Numéros Rouges c’est donc un maquillage pour les yeux, les joues et des vernis à ongles qui viennent insuffler au mythique rouge Chanel une tonicité et un caractère renouvelé.

« Le rouge sur les lèvres est un look tellement classique et intemporel… J’aime lui insuffler de la modernité en l’associant à un maquillage plutôt jeune et étonnant, comme le vernis Celebrity, un noir intense, ou bien Fiction, un émeraude profond » précise Lucia Pica. Et il est vrai qu’au contact de teintes peu souvent associées au rouge, le maquillage Chanel gagne en pertinence. Forte d’un regard expert de la couleur et d’une maîtrise du teint impeccable et éclatant, Lucia Pica a ici forgé des contradictions absolument praticables. Le Vernis Celebrity habille par exemple les ongles d’un noir intense tandis que le Vernis Fiction les pare d’un émeraude profond. Le Vernis Scenario, lui, ajoute une touche de corail éclatant… On croirait ces compositions sorties d’un film de Wes Anderson.

Le rouge à lèvres Chanel se réinvente ainsi autour de quatre rouges – deux Rouge Allure classiques, et deux Rouge Allure Velvet à la texture mate. Respectivement numéroté 1, 2, 3 et 4, ce rouge à lèvres signe en fait le retour aux origines classiques de Chanel ; un rouge ultra-glamour qui respecte l’envie d’une élégance sobre. Lucia Pica semble ici avoir créé le rouge idéal pour chaque femme : « Le contraste entre les quatre teintes n’est pas spectaculaire. C’est le sous-ton qui fait toute la différence. » Et justement, c’est là une petite révolution… En proposant des sous-tons uniques dans la dernière Collection Libre, le rouge iconique habille chaque femme sur mesure. Un indispensable donc, ou plutôt, un ‘rouge pour la vie’. Attention pourtant, la Collection Libre ‘Numéros Rouges’ est éphémère – vendue exclusivement dans les boutiques Chanel et sur le site internet de la maison.

StriVectin, Crème de Jouvence

b.jpg

Elle est une crème ayant rapidement gagné ses galons : en 2002, le concentré intensif anti-rides anti-vergetures StriVectin SD a, dès sa création, connu le succès d’un phénomène aussi prometteur que guérisseur. Le processus miraculeux réside en fait dans une molécule brevetée, la NIA-114, rigoureusement testée à travers des protocoles stricts prouvant cliniquement que la molécule était à la hauteur de ses prétentions. Inventée par des scientifiques spécialistes du cancer de la peau après 35 ans de recherches cliniques, la crème SD Advanced devient aujourd’hui le concentré intensif anti-rides anti-vergetures SD Advanced.



« Nous avons pris ce classique, devenu culte et souvent crédité comme le précurseur dans la catégorie des cosméceutiques, et nous sommes retournés en laboratoire pour créer une formule anti-âge révolutionnaire intégrant des ingrédients de pointe hautement concentrés et actifs dont les effets ont été prouvés au cours d’essais cliniques pour aider à transformer visiblement la peau et à lutter contre les rides. » a déclaré Amanda Baldwin – Directrice Marketing StriVectin. Et le nouveau procédé s’étend à toute la gamme : le Soin tenseur liftant visage et cou TL Advanced ou encore le Soin de nuit haute performance au rétinol AR Advanced…

Le nouveau concentré se compose de la NIA 114 (molécule multi-brevetée de la marque présente dans l’ensemble des produits StriVectin – cette molécule est un dérivé de Niacine) et d’un complexe venant stimuler le collagène de type I et de type III. Ainsi, le sérum va, subtilement, resserrer les pores et illuminer le teint tout en diminuant rides et ridules. Les crèmes mains vont, elles, subrepticement redonner volume et densité à la peau, tout en hydratant les mains sensibles bien souvent exposées aux agressions du quotidien… au final, la gamme Strivectin profite d’une avancée sans pareille qui bénéficie aux derniers arrivés, la Crème multi action anti-âge et le Masque hydratant intense de nuit. Le mieux, tout est déjà disponible chez Sephora !

Bleu de Chanel

bleu-de-chanel-eau-de-toilette-vaporisateur-50ml.3145891074505.jpg

Il est une couleur incontestablement profitable à l’imagination ; le bleu est insondable, le bleu est infini, le bleu est profond – frais comme la nuit à peine tombée, aussi enjôlant qu’une étendue d’eau, variant du ciel d’hiver au cobalt zénithal, le bleu est tout proche de l’ombre, le dernier degré avant le noir absolu. Gabrielle Chanel affectionnait tout particulièrement ce marine intense, autant que le blanc, le beige ou le noir. En 2010, les laboratoires de la maison Chanel édite ainsi un parfum de liberté : Bleu de Chanel, une eau comme une ode à la liberté d’improviser, composée pour un esprit masculin qui, à chaque pas, écrit le scénario de sa vie. En 2014, Jacques Polge propose une nouvelle interprétation de la fragrance. Une variation intense qui s’inscrit dans sa filiation tout en foulant un territoire ambré et sensuel – comme si le bleu se nourrissait à présent de la lumière du soir. Cette autre balade olfactive et visuelle, baptisée Eau de Parfum, ne se contente pas de concentrer dans une nouvelle formule les ingrédients clé de la première. D’emblée plus enveloppante, plus ronde aussi, le Bleu de Chanel Eau de Parfum conforte un homme d’une extrême liberté ; un homme fort et déterminé, débordant de confiance en lui, chez qui la fragilité reste un secret… N’est-ce pas toute la puissance du caractère de Gabrielle ?

Le parfum Bleu de Chanel puise sa fraîcheur en Méditerranée, dans les champs d’agrumes de Calabre, dans le feuillage des herbes aromatiques, au cœur des racines de vétiver, dans le fusant du bois de cèdre, et l’onctuosité du bois de santal. Mais cette fois, les bois ambrés, presque veloutés, prennent le dessus sur la fraîcheur aqueuse et aromatique ; l’Eau de Parfum est une émotion vive et soudaine. Au frisson du départ résonne l’écho des bois en cœur et en fond un cèdre aride oxygène et déleste la formule. Dans ce sillage, le bois de santal de Nouvelle-Calédonie s’amorce comme une musique lointaine : la fraîcheur fuse ! L’Eau de Parfum Bleu Chanel clame une sensualité virile. Irrésistible, elle donne envie de se rapprocher de la peau, de sentir au plus près de ce chant charnel. Elle est une fraîcheur insoumise, aiguë et rémanente… L’étendard olfactif de l’anticonformisme masculin.

La Perle de Chanel

sans_titre-1.jpg

Pour le printemps 2015, Chanel choisit le rose pour métronome d’une collection inédite de cosmétique. Couleur des émotions et de l’éternel féminin, le rose ainsi se change sous la compétence Chanel en un nuage de poudre soyeuse. Imaginé pour attendrir le regard, pour aviver le sourire, pour rehausser et colorer les joues d’un souffle de candeur, le rose se décline en un fard iridescent, et en Rouge allure… Mais c’est lorsque qu’il touche au teint transparent qu’il s’amine pour mettre au terme un effet bonne mine. Ainsi donc, le fard Crescendo est un rose bleuté au caractère expressif, à poser en léger mouvement circulaire sur le haut des pommettes.

Quant aux lèvres, Chanel a imaginé pour elles une harmonie en arabesque : cinq nuances sont ainsi mises en scène dans un camaïeu de rose. Trois rouges à lèvres, affichant un rose corail aux nacres dorées, un rose franc et un rose intense à reflets cuivrés ; et deux gloss, déclinant un rose doux et un rose intense à reflet corail. Chaque nuance de Rouge Allure est une signature, une attitude. Mais la particularité de la perle de Chanel réside dans ce qu’elle s’offre seule ou en top coat, permettent de varier les effets à l’infini ! Une harmonie de fards lumineux et contrastés vient donc mettre en valeur toute les femmes, dans une rhapsodie concentrant autant de nuances de roses que de maquillages à la sophistication très aérienne… La perle de Chanel.

Dior Capture Totale : Le Sérum

capture_decran_2015-03-06_a_20.36.35.png

Aujourd’hui, avec le nouveau Sérum Capture Totale, les chercheurs Dior décident d’aborder différemment le vieillissement cutané ; à travers une approche inédite centrée sur le galbe pulpeux du visage, les laboratoires de la maison rendent les courbes pulpeuses et le galbe naturel de sa jeunesse. Pour cela, les scientifiques de Dior ont créé un extrait suractivé de Longoza des Jardins Dior ; un enzyme aux propriétés renforcées, capable de synchroniser les cellules souches. Le secret à l’origine du galbe pulpeux, lui, réside dans la pulpe élastique produite en profondeur par la peau elle-même.

Le nouveau Sérum Capture Totale se réifie ainsi dans une texture fusionnelle bluffante quand, incorporé à la formule du Sérum dans sa concentration maximale, l’extrait suractivé de Longoza, lui, mène l’opéra cellulaire qui s’enchaîne au cœur de la peau. Le résultat est sans appel : la production de pulpe élastique est stimulée pour permettre au visage de libérer son apparence pulpeuse jusqu’alors capturée par le temps… Et puisque le futur nous appartient, il suffit de s’en emparer. 

La Collection Transat de Dior

dior_transat_icon-icon.jpg

Rouge est la couleur de Dior. C’est la couleur de la passion, du pouvoir, de la révolution. La féminité absolue. Christian Dior pensait qu’une touche de couleur pouvait changer l’apparence d’une femme et surtout qu’aucune femme ne devait sortir sans rouge à lèvres. Plus qu’une couleur de prédilection, c’est pour lui un fétiche, une teinte porte-bonheur dotée d’une aura très particulière. Christian Dior, lorsqu’il a créé Rouge Dior, incitait les femmes à « habiller leurs sourires de rouge ». Soixante ans plus tard, la maison Dior revient avec une nouvelle collection estivale, sous le signe du « Cruise » couleur mandarine, du « Seafarer» coquelicot, et du « Mayday », qui n’est autre qu’un carmin incendier.

Aussi le couturier, qui utilisait régulièrement le rouge dans ses collections, conseillait-il à toutes les femmes d’en porter une touche pour réveiller leur teint et leur allure. C’est pour mieux les sublimer et habiller leur sourire d’un trait de cette couleur au pouvoir si singulier que Dior crée son premier rouge à lèvres, un carmin simplement baptisé 9, qui a su s’imposer au fil du temps comme une couleur mythique. Les teintes se succèdent et laissent paraître le rouge comme une couleur phare, qui reviendra à chaque saison.

Cet été, Dior renoue avec l’univers des grandes traversées atlantiques, inspiré par l’esprit voyage de sa première ligne Resort and Spring de 1948. Des couleurs chaudes et lumineuses qui varient du bleu navy au beige sable, en passant bien évidemment par le rouge primaire. Des coloris qui captent l’énergie de la saison et réchauffent le hâle de la peau pour une haute intensité et une couvrance parfaite. C’est la preuve, une fois de plus, qu’une gamme Dior ne peut se faire sans cette touche carmin si symbolique qui réussit à sophistiquer à lui seul un visage nu. 

La Parenthèse So British de Dior Chez Harrods

diorharrods.jpg

Dior s’invite chez Harrods ! L’élégance française s’impose, depuis le 16 mars dernier, dans ce haut lieu du luxe britannique : pendant un mois, les vitrines du grand magasin Harrod’s serviront d’écrin au pop-up store de Dior. Rendant hommage aux icônes britanniques qui ont auréolé la maison, Raf Simons installe une collection couture, parfum et maquillage exclusive, autour des couleurs mythiques du royaume de Windsor.

Cette véritable exhibition est l’occasion pour Dior de faire (re)découvrir ses mythiques fragrances, telles les parfums J’adore et Miss Dior, ou d’en lancer de nouvelles : Gris Montaigne, créé par le nez de la maison François Demachy autour de notes de bergamote de Calabre, de rose de Turquie, de patchouli, de jasmin Sambac et de mousse boisée, sera ainsi dévoilé. Côté maquillage, la palette de fards et gloss Claridge’s 48 s’expose, évoquant le jour où Miss Dior, première fragrance lancée par le couturier, fut dévoilée au sein du célèbre palace londonien. La poudre My Lady affiche la silhouette du Lady Dior, le sac mythique créé pour Lady Diana. Côté couture, les sacs et pochettes s’habillent de tartan. Le sac Diorissimo voit la vie en vert : Dior s’amuse à réinterpréter les teintes emblématiques de chez Harrod’s, ce célèbre temple de la mode.

Pour un « coffee-break », un Café Dior est expressément construit pour l’occasion. On peut notamment y déguster de délicieux cupcakes frappés du sigle Dior. Pour une expérience des plus addictives et Diorific. So chic !