Les Nouveautés J12, Première, Boy∙Friend et Code Coco Chanel au Baselworld 2019

Les icônes de la rue Cambon ne changent pas. Elles poétisent le temps, le comprennent pour mieux se réinventer — elles sont J12, Première, Boy∙Friend ou Code Coco.

S’il fallait conter l’odyssée horlogère de la Maison Chanel, on commencerait évidemment par rappeler la Première — une pièce exclusivement créée pour les femmes en 1987. C’est que l’icône Première distille déjà beaucoup de la grammaire iconique de la rue Cambon : forme octogonale empruntée au bouchon du flacon N°5, celle même de la place Vendôme… Un bracelet multiple reprenant les mythiques lanières de cuir tressées dans la chaîne du 2.55. Voici donc qu’en 2019, la collection Première s’enrichit d’une version phare en or jaune sur bracelet effet velours ; quand la Première ne se dévoile pas dans une version inédite teinte d’un noir intense. La Première Rock.

La métamorphose clé présentée à Baselworld 2019 concerne la montre J12 — à l’orée de ses 20 ans, la J12 se transforme sans se dénaturer. C’est Jacques Helleu, alors directeur artistique des parfums et de l’horlogerie Chanel, qui la dessine sportive, toute noire et intemporelle. La J12, il la dessine pour lui. Inspiré de deux univers qu’il aime plus que tout, l’automobile et la voile. D’autant que la silhouette des voiliers de l’America’s Cup donne le ton des courbes de la montre. Bientôt, elle prendra le nom de ces mêmes voiliers. Les J12. Sacrée première icône horlogère du 21ème siècle dès sa commercialisation, la J12 de Chanel révolutionne le monde de l’horlogerie avec sa robe de céramique noire. Aujourd’hui, Arnaud Chastaingt lui offre une cure de jouvence en augmentant délicatement l’épaisseur de sa boîte.

Mais la nouveauté la plus époustouflante de ce Baselworld 2019 est bien la nouvelle collection ‘Mademoiselle Privé’. Conçue comme la collection « dévoilant les symboles que Mademoiselle chérissait et les éléments dont elle aimait s’entourer », elle présente des pièces littéralement uniques car produites en un seul exemplaire. C’est, cette année, l’univers poétique desparavents de Coromandel qui inspire au Studio de Création de l’Horlogerie Chanel une pièce comme l’expression des savoir-faire d’excellence des Métiers d’Art. Le Sautoir Mademoiselle Privé Coromandel. Une pièce en or beige 18 carats, rassemblant près de 400 diamants pour un total de 7,62 carats… Une pièce d’exception, et c’est peu dire à la vue du résultat tout juste époustouflant — oeuvre d’émailleurs, graveurs, ciseleurs, sertisseurs… Un numéro 5 merveilleusement entrelacé aux branches de cerisiers.

La Nouvelle Campagne Chanel Code Coco : Ritzy !

ho2018_0023.jpg

Elle se ferme d’un clic, comme le sac 2.55 — la Code Coco est à la maison Cambon un condensé de signes iconiques. Il y a d’abord le matelassé qu’il ne s’agit plus de présenter, puis, cette nouvelle version en céramique noire, référence à la couleur absolue de Mademoiselle. Mais en campagne, la Code Coco semble vouloir retrouver les traces de l’immense couturière… Mise en scène au début de l’année au 31 rue Cambon, dans l’appartement même de Gabrielle, voilà la Code Coco jouant le chic désinvolte au coeur de l’autre maison de Chanel. 

 

Et c’est bien au Ritz que la montre Code Coco joue cette fois les vedettes. Sur un poignet tenant la rampe d’escalier, c’est la détermination de Chanel qui se met en scène. Sur Soo Joo Park, Code Coco joue les femmes fatales. Au bar Hemingway, Nozomi Iijima et Alma Jodorowsky laissent deviner l’allure et la légèreté d’une Chanel ! Le Ritz, plus que jamais la maison de la Code Coco.

La Croisière Chanel s’Amuse à Bangkok

chanel_croisiere.jpg

Le 31 octobre dernier, la collection Croisière de Chanel amarrait à Bangkok — avec elle, les créations de Karl Lagerfeld et les ambassadrices Chanel. Soo Joo Park, Pharrell Williams et Gaspard Ulliel, Lily-Rose Depp, Tilda Swinton et Caroline de Maigret accompagnaient de leur énergie la présentation de cette collection joyeuse et hautement iconique. Il faut dire que pour cette saison un brin particulière, Lagerfeld avait mis en vedette une silhouette connue et reconnue de tous — une allure boyish et confortable, couplée du mythique duo chromatique. Du noir et du blanc. 

Présentée à Paris en mai dernier, la collection cette fois se meut sous la douce brise de Bangkok. Dans ce décor thaïlandais, la palette acidulée de coton, de soieries et de tweeds trouve un écho très apprécié… Ainsi amarrée à l’entrepôt désaffecté de Sermsuk, réinventé pour l’occasion en marina enjouée, c’est à la nuit tombée que La Pausa se transforma en scène de célébration. Le réalisateur Apichatpong Weerasethakul, les actrices et mannequins Aokbab et Linn Mashannoud, les acteurs Nittha Jirayungyurn et Anne Thongprasom ont ainsi pu goûter au vrai mélange de nonchalance et de style signé Chanel. Avec un Pharrell Williams en maître de cérémonie.

Coco Pharrell, la Plus Attendue des Collections Capsules

l-instant-mode-pharrell-williams-signe-une-collection-capsule-pour-chanel.jpg

Celui qui compte parmi les favoris de Karl Lagerfeld depuis 2014 vient d’officialiser la création d’une collection capsule avec la maison de Coco… Et cela a déjà ravi le monde entier. Tour à tour muse, ambassadeur et compositeur pour Chanel, Pharrell Williams est aussi et surtout reconnu pour un style mêlant allègrement influences street et coupes couture. 

Annoncée en exclusivité pour le 29 mars 2019, à Séoul, à l’occasion de l’ouverture du nouveau flagship Chanel, la collection ne sera disponible qu’à partir du 4 avril dans les autres boutiques. Alors, c’est peu de dire que le mystère reste entier — d’autant que la maison de la rue Cambon a pris soin de garder pour elle les influences et le propos même de cette collection à venir. Ce que l’on sait ? Des assonances évidentes et la rencontre de ces deux esprits créatifs et touche-à-tout ne peuvent qu’aboutir à des pièces hautement désirables. Affaire à suivre !

Sous le Signe du Lion, Le Nouveau Chapitre Joaillier de Chanel

img.png

Août 1920. Coco Chanel est dévastée. Son grand amour, Boy Capel, vient de disparaître dans un accident… Et c’est à Venise et son charme chimérique que la couturière doit sa rémission. Là, au coeur de la cité des Doges, Coco découvre la présence réconfortante d’un animal totem. Son signe astrologique, en même temps que le gardien de la Sérénissime — le Lion devient l’élément du langage symbolique de la rue Cambon ! Quelques années plus tard, en 1932, la toute première ligne de joaillerie composée par Chanel met en vedette des bijoux tous fait de diamants, mettant en scène le lion… 

 

Mais devant la bronca des joailliers de la place Vendôme, Chanel est forcée à la démonter. Entièrement. C’est en ce sens que la collection de Haute Joaillerie Sous Le Signe du Lion célèbre depuis 2013 l’oeuvre magistrale de Mademoiselle. La collection s’ouvre cette fois sur un nouveau chapitre et, autour de 8 pièces aussi inspirées qu’audacieuses, place le lion au coeur de bijoux magistraux ! Des médailles bleu lapis et blanc astral — référence au lion de la place Saint Marc. Des bagues lion en or jaune 18 carats, diamants et lapis-lazuli décalquent dans une splendeur rare le lion sculptural de Venise. Celui-là même qui trône dans un style baroque vénitien ! Des pièces à l’allure astrale, infiniment chargées de mystère…

Le Légendaire Tweed Chanel S’Eprend du Jaune Citronnade pour le Printemps/Eté 2019

defile-chanel-printemps-ete-2019-paris-look-55.jpg

Il s’agit de l’un des symboles les plus fort de l’univers Chanel. Pourtant, Karl Lagerfeld jamais n’hésite à le détourner, le modifier, le réinventer bref, à le mêler à son époque. Cette saison, l’épopée Chanel s’envole vers une plage aussi pure que le diamant — à l’intérieur du Grand Palais, c’est une mer qui prend vie sous les verrières désormais habituées aux gigantismes de la maison ! Le tweed lui, se pare d’un coloris acidulé, explosif même, à la hauteur de la joie provoquée par cette mode toute en superlatifs ! 

 

Super élégante, super chic, super seyante, super allègre — la saison Printemps/Eté 2019 sera celle de Coco Beach ou ne sera pas ! Sur la plage, le tweed fera une percée remarquée dans sa teinte jaune citronnade. Mieux, dans ses lignes déstructurées, le tailleur iconique reprend l’effet de zip déjà initié lors de la collection Haute Couture de l’été dernier. Dans un jeu de tissus délicat, le tweed accompagne ainsi le raffinement ultime d’une journée à la plage. Une joie débridée contenue dans une version super-fraîche du petit tailleur en tweed.

Le 2.55 Chanel Voit Double pour le Printemps/Eté 2019

_arc1347_jpg_942_north_1382x_black-2.jpg

Après y avoir placé un iceberg, fait décoller une fusée, construit une forêt automnale, Karl Lagerfeld transformait cette fois la verrière du Grand Palais en plage idyllique ! Pas de Deauville ni de Biarritz, mais une reconstitution grandeur nature, avec vagues et bruissement de l’eau, de la plage des rives de Sylt en Allemagne ! Et au milieu des silhouettes resplendissantes d’optimisme, le directeur artistique de la maison Chanel en profitait pour réinventer l’icône absolue de la rue Cambon ! 

 

Le 2.55, accessoire mythique de Chanel, qui a déjà imposé l’élégance, la sobriété et la silhouette d’une femme active, se présente cette fois dans une version nommée ‘Sidebag’. Après tout, Karl Lagerfeld a souvent insisté sur le fait que la seule chose qui vaut mieux qu’un sac Chanel, c’est d’en avoir deux ! Vendue en double, cette composition du 2.55 se présente suivant des anses se rejoignant par un fermoir évidemment siglé. Posé sur chaque hanche, le Sidebag sera de toutes les aventures de la femme vive et espiègle du Printemps/Eté 2019 !

La Petite Robe Noire Chanel, Chic au Possible pour le Printemps/Eté 2019

kim_3409.jpg

Dans la grammaire du 31 rue Cambon, elle fait figure d’épitomé. La petite robe noire Chanel, c’est le génie d’une couturière qui, au lendemain de la guerre, élève une frustre robe de deuil en ultime symbole d’élégance. La pièce rapidement surnommée la Ford Chanel devient l’uniforme de la femme moderne — sa coupe sobre et débarrassée de tout en fait une pièce caméléon comme le symbiose de raffinement ! Alors, lorsque Karl Lagerfeld imagine la pièce au prisme d’une collection Printemps/Eté 2019 dédiée à la plage, la petite robe noire s’y adapte dans un contraste fou !

 

Baptisée ‘Sur la Plage’, la collection défilait ainsi le long de 80 mètres de sable fin, avec une machine dissimulée projetant à rythme régulier des vagues plus vraies que nature ! C’est là que la femme Chanel du Printemps/Eté 2019 déambulait, pieds nus, dans une liberté de mouvement chère à la maison. Et glissée dans une petite robe noire taillée en tulle et organza dans une silhouette plutôt années 20, Leila Goldkuhl rappelait au monde que le chic Chanel tient à ne jamais faire comme tout le monde…

 

Drapée dans une pièce couture, la femme Chanel n’hésite pas à se promener dans le sable. Mieux, elle offre ici une leçon de chic tout parisien — désinvolte, elle casse un peu plus les codes et, les pieds nus dans le sable, distille assez de dédain aux habitudes balnéaires pour combler l’assistance de cette iconique insolence racée. Le comble du chic, signé Chanel, c’est finalement ça ! 

 

 

Le Tailleur Beige Deauville Chanel du Printemps/Eté 2019

kim_2193-2.jpg

« Je me réfugie dans le beige parce que c’est naturel. » Lorsque Coco découvre Deauville aux bras de Boy, c’est la révélation. La jeune couturière trouve dans les nuances d’un sable léché par la mer une sourde sensualité très intéressante. À l’heure où les peaux commencent à se dorer au soleil, la Dame aux Camélias ajoute le beige à la grammaire de sa maison. Surnommé beige Deauville, il colore d’abord ses pièces de jersey. Mais bientôt, il devient l’ADN même de la rue Cambon. Alors, lorsque Karl Lagerfeld reconstitue sous la verrière du Grand Palais une plage débordante de réalisme, c’est un clin d’oeil certain à l’univers de la maison qu’il réalise. 

 

Mais cette fois, le décor d’inspire des rives de Sylt, l’île Allemande lieu de villégiature de l’enfance de Karl Lagerfeld… Dans cette collection Printemps/Eté 2019, la force et la volupté du sable caressé par l’écume viennent habiller l’iconique Tailleur de Mademoiselle. Taillée en crêpe et parsemée de fil d’or, l’allure technique de l’icône s’adoucie ainsi au contact d’un beige nuancé et hautement chic ! 

 

Baptisée ‘Sur La Plage’, la collection Printemps/Eté 2019 Chanel s’engage vers une saison tout en joie de vivre — et tout correspond au style emblématique initié par Coco au début du siècle dernier. Car derrière toute la grandeur illusoire et la folie d’un décor au plus près du réel – bruissement des vagues, et ciel bleu – c’est une mode ancrée dans son époque pour une femme vivante et concrète. Une femme qui, sur les bords de mer, ne perd rien de ce chic et de ce cachet tout parisien auquel Gabrielle donna ses lettres de noblesse. Une vision pragmatique et sans fioriture de l’élégance !

Le Parfum Gabrielle se Décline en Essentiels

226795_chanel_gabrielle_emulsion_corps_200ml_500x500.jpg

« J’ai choisi ce que je voulais être et je le suis. » Le parfum Gabrielle de la maison Chanel célèbre tout un pan souvent décrié de la personnalité de Mademoiselle. Un parfum floral, lumineux et solaire qui fait écho à l’audace de Chanel – une femme insoumise, passionnée et libre ! Taillée à son image, la senteur imaginée par Olivier Polge se compose autour de 4 points de lumière… 4 fleurs blanches : la fleur d’oranger, l’ylang-ylang, le jasmin et la tubéreuse de Grasse. Et aujourd’hui que le parfum s’est fait une place de choix dans l’univers de la rue Cambon, voici que la maison complète sa collection autour de trois nouveaux produits. À utiliser seuls ou ensemble. 

 

Seules fleurs selon le parfumeur à pouvoir incarner l’intransigeante liberté de Gabrielle Chanel, on retrouve la puissance olfactive du jasmin exotique, de la tubéreuse de Grasse, du ylang-ylang et de la fleur d’oranger dans une Emulsion Hydratante pensée pour le corps. Une émulsion légère qui intensifie le sillage du parfum Gabrielle ; sur la peau, douce et satinée, les notes se diffusent en même temps qu’elles se conjuguent l’une à l’autre. Seconde déclinaison, un déodorant comme une brume délicatement parfumée… Enfin, le rayonnement Chanel suit jusque dans le bain avec un gel moussant offrant un moment de bien-être. Une mousse fine et légère qui complète l’enveloppe subtile d’une fleur imaginaire. A découvrir dès le 24 août 2018 !