Croisières Désirs d’Ailleurs de Boris Dänzer-Kantofe

croisiere_boris.jpg
Les origines des voyages de plaisance remontent au milieu du XIXe siècle. L’ouvrage, comme taillé dans un gris trianon, abrite les pages qui recouvrent l’histoire du tourisme de la Belle Epoque jusqu’à nos jours. Des happy few au simple touriste de croisière, c’est le temps d’une époque que transpose l’aventure de ces gargantuesques paquebots de juxtaposition. La première d’entre toutes dates de 1844. A bord de l’Ibéria, on découvre une vie suspendue sur les mers ; exclusivement prisée par les « happy few » , on embarque pourtant visuellement à bord du navire pour suivre les escales qui, de Constantinople à Alexandrie, en passant par le Caire, inspireront plus d’un. L’auteur nous plonge comme dans les coulisses de ces voyages ; au point que la houle nous bercerait presque. 
Durant cet âge d’or, les touristes pouvaient poser le pied sur la pyramide de Gizeh et, moyennant quelques sous, pouvaient être mené à son sommet. En 1920, la pointe était si recouverte de graffitis qu’il n’y restait plus une place libre où écrire sans nom. L’ouvrage offre ainsi un embarquement visuel à bord des paquebots – des premiers frêles steamers d’agrément aux plus gros navires de croisière de tous les temps. Dans ces villes flottantes, plusieurs civilisations étaient amenées à se superposer. Une culture-monde qui se conte au travers de vues émotionnantes.