Chiara Ferragni Habille les Converse Iconiques

43914193_254370155228915_3894284328111330205_n.jpg

Longtemps attendues, enfin commercialisées — les baskets de la collection capsule réunissant l’univers tout en paillettes de Chiara Ferragni à la légende Converse sont enfin disponibles ! Les versions Hi et Low Top se présentent ainsi sous un jour nouveau ; un brin plus déjantées et clairement plus scintillantes, les iconiques Chuck 70 et All Star chatouillent l’oeil, et le bon ! 

 

À quelques semaines des fêtes de Noël, la collection capsule Converse by Chiara Ferragni propose de réviser les classiques au contact d’options ludiques… Sur toile ou sur des paillettes argentées, l’oeil-logo Chiara Ferragni se fait amovible, tandis que les légendaires Chuck 70 et All Star s’éprennent de couleurs folles. Violet, Tan, Noir et Bleu denim — ne reste qu’à faire son choix !

La Converse Chuck Taylor All Star Missoni

converse_chuck_taylor_all_star_missoni_fall_2014.jpg

Depuis 2010, les deux maisons se sont associées pour créer au total près de huit collections premium. En prônant leur savoir-faire respectif, Converse et Missoni parviennent à élaborer une pièce comme un modèle d’authenticité. Une collaboration aboutissant à son plus haut niveau lorsque, en 2014, la réinterprétation de la mythique Chuck Taylor All Star intègre les motifs zigzag caractéristiques de la marque italienne. Assemblages hauts en couleur de zigzags, de rayures, d’ondulations et de points flammés, jusqu’aux patchworks de jacquards aux motifs floraux et géométriques, concourent ainsi à littéralement mystifier la basket la plus portée au monde.

Pour la saison AH14, Converse et Missoni repoussent ainsi les limites de leur expertise. « Tout l’héritage du sport américain » de la maison Converse se conjugue à l’innovation esthétique et technique dans le travail de la maille de Missoni pour donner vie à une chaussure au stylisme imparable. Une large gamme de Chuck Taylor prend ainsi naissance : pour homme et femme, la sneakers se pare tantôt d’un habit rock en noir et blanc, pop en version turquoise et noir, ou, carrément bohème quand elle se maquille en multicolore. Une nouvelle collection donc, à découvrir dès début septembre dans une sélection de points de vente exclusifs, tels que Colette, Starcow ou encore l’Heritage à Lyon, pour ne citer qu’eux. Attention toutefois, l’édition est très limitée !

Kevin Lyons Revisite la Converse pour Colette

Kevin-Lyons-Converse-Colette-Blue.jpg

Kevin Lyonsréinterprète la Converse et offre un modèle « bleu-Colette », pour le mois de l’illustration. 

L’épopée Converse a l’essence de l’icône. Au début du XXe siècle, le Marquis Mills Converse tombe dans l’escalier et, manque de se fracturer la cheville. En 1908, il décide de créer des chaussures avec une semelle en caoutchouc, pour ne pas glisser : la converse All Star est créée en 1917. Chuck Taylor, joueur de basket passionné, à l’âge de 17 ans, acquiert sa première paire de All Star. Inspiré par sa basket, il se rend à Chicago : dans les bureaux de Converse, il propose des innovations pour adapter la basket à sa passion. Ces chaussures mettent à jour l’uniforme des joueurs. Taille haute, lignes élancées et coupe sportive, elle se métamorphose, une première fois, en 1962 : la version courte – Oxford – supplante la Chuck, et entre dans la pop culture américaine. La marque scellée d’une étoile devient alors un état d’esprit.

Érigée en pièce du cool, il n’est pas étonnant de la trouver, un siècle après la basket pionnière, dans le temple parisien du genre. « Sarah Colette que je voyais souvent porter des Chucks, n’a jamais cessé d’encourager mes créations artistiques. L’idée de cette collaboration est donc arrivée naturellement » confie Kevin Lyons. Après avoir paré semelles et languettes de la sneakers Nike Air Max 90 Current en 2008, le fameux petit monstre farceur de l’illustrateur, cette fois se démultiplie à l’infini sur la converse en canvas. Mugs, coques d’iPhone 5, mais aussi bougies, pochettes d’iPad n’échapperont pas à l’invasion. Pire, même les biscuits en sous-sol du concept-store seront infestés. La pandémie est prévue pour le 10 décembre 2012, chez Colette. 

1- Ancien directeur Urban Outfitters.