Flashback 2012 : La Chemise Zig Zag De Carven

Icon-icon-zig-zag-shirt-carven-200x300.jpg

Trop sage, la chemise zig-zag de Carven ? Ce n’est pas l’avis de Guillaume Henry, directeur artistique de la marque : « Il faut jouer avec les codes de la sévérité et de l’uniforme en préservant sa fragilité et en révélant les attaches plus délicates du corps, salières, chevilles, poignets… Ce non-dit est des plus sulfureux. » déclare-t-il.

Même boutonnée jusqu’au col, le léger chemisier de soie ne se laisse pas oublier pour autant : son imprimé zig-zag lui confère un touche de peps, un côté sauvage et apprivoisé à la fois. Le zig-zag chez Carven est double : sage et osé, classique et neuf, valeur sûre et toujours jeune.

Ses diverses ambassadrices illustrent à merveille cette dualité : que Jessica Alba s’en fasse un look preppy, que Beyonce Knowles l’assortisse à une tenue rose très girly, ou que Bérénice Bejo la porte avec une sobre jupe noire, la chemise zig-zag apporte légèreté et éclat aux collections estivales.

« Mon travail, » confie Guillaume Henry, « c’est enchanter le quotidien » : pari réussi.

J’adore by J’adore de Dior

icon-icon-jadore-de-dior-perfume-parfums-fragrance-charlize-theron-dio.jpg

There are some perfumes that seem to have always existed; we feel like they’ve accompanied us since forever. Marlene Dietrich, Grace Kelly, Greta Garbo, and Marilyn Monroe never knew J’adore by Dior, and yet, their presence in Jean-Jacques Annaud’s commercial is natural, even rooted in a compelling necessity.

J’adore is a fragrance for the quintessential Dior woman: timeless, elegant, powerful. This is exactly how Calice Becker, the master perfumer responsible for the fragrance’s initial conception, wanted it. Her only constraint was to respect the true spirit of the Dior brand.

“After women, flowers are the most divine creations”, fantasized Christian Dior. For J’adore, Calice Becker wanted to capture the aura of a bouquet of flowers bathing in soft, ponderous sunlight. A delicate union of violet, champaca flower, and orchid, with undertones of blackberry musk gracefully blending with amaranthine. In distilling the entire concoction, Calice Becker makes the radiant and delicate essence of a flower spring forth into the nostrils.

Embodied by Carmen Kass at the time of its initial creation in 1999, then by Charlize Theron since 2004, J’adore has the power to deck out any woman who puts it on in gold.

La Seamaster d’Omega

Icon-icon-montres-watches-seamster-acqua-terra-ladies-femmes-omega.png

« If you start me up I’ll never stop! » Dès les premières notes du spot d’Omega pour les Jeux Olympiques, on a envie d’entrer dans la compétition, au rythme des Rolling Stones. Et, pour ce faire, quel meilleur partenaire que la Seamaster ?

Créée en 1948, la Seamaster est une montre taillée pour l’exploit. Design sportif, verre inrayable et antireflet, bracelet en acier, étanchéité garantie jusqu’à 500 pieds, tout la prédestine à affronter l’inconnu. Rien d’étonnant de la part d’une maison d’horlogerie qui fait du mythe son quotidien : on se rappelle de la Speedmaster, première montre à avoir été portée sur la Lune, au poignet de Buzz Aldrin ; on se souvient que depuis 80 ans, Omega est le chronométreur officiel des Jeux Olympiques ; et l’on découvre avec excitation la toute nouvelle édition limitée de la Seamaster, la London 2012, pour les héros du XXIe siècle.

Acteurs, sportifs, héros de fiction… Un seul point commun entre tous les ambassadeurs de la Seamaster : ce sont tous des hommes d’exception, pour qui la vie est un combat dans lequel ils se jettent avec enthousiasme. Porter la Seamaster, c’est refuser l’habitude, relever un défi.

« Ride like the wind, at double speed, I’ll take you to places that you’ve never, never seen! » chantent les Rolling Stones dans le nouvel hymne d’Omega. Voilà qui pourrait bien être la devise de la Seamaster.

Le Bracelet Manchette Dior

Icon-icon-my_dior_jonc_dior.jpg

Pour Victoire de Castellane, directrice artistique de Dior Joaillerie, “la valeur symbolique [du bijou] est immense car, dans sa pérennité, dans le fait qu’il peut-être transmis de génération en génération, il véhicule de l’éternité.”

Reprenant le motif du cannage Dior, la nouvelle collection de joaillerie My Dior illustre bien cette idée. En s’inspirant d’un thème si cher à la maison depuis 1947, repris sur des sacs, palettes de maquillage, murs, flacons de parfum et montres, Victoire de Castellane poursuit une tradition.

Qu’est-ce que le cannage, exactement ? La maison Dior aime à rappeler que le motif vient des chaises Napoléon III de la boutique de l’avenue Montaigne. Plus précisément, c’est une myriade de fibres tressées ensemble : un symbole des liens intergénérationnels qui se tissent à travers un bijou. La manchette My Dior, pièce emblématique de la collection, surprend par sa forme à la fois extrêmement fine et extrêmement structurée, prouesse esthétique et technique.

Il s’agit pour Victoire de Castellane d’un retour aux basiques, après des collections hautes en couleurs, inspirées d’un imaginaire fantaisiste. Un exercice de style qu’elle réussit d’une main de maître. Dans ses mains, le motif du cannage s’épanouit et éblouit grâce à un or pur. D’une élégance irréelle.

Exposition Louboutin Au London Design Museum

ICON_ICON_OBJECTS_OF_DESIRE_PHARE_ICONE_EMBLEMATIC_SHOE_HEEL_PIGALLE_CHRISTIAN_LOUBOUTIN-268x300.png

Les spectaculaires souliers à semelle rouge sont indissociables de Monsieur Christian Louboutin. Il y a 20 ans, alors qu’il dessine une collection inspirée du pop art, le chausseur écrit le mythe : « j’ai attrapé le vernis (rouge) de la fille et j’ai colorié la semelle noire de l’escarpin. »

En 2004, Christian Louboutin créé l’iconique soulier Pigalle : “Le modèle qui résume [sa] carrière est le Pigalle, un soulier décolleté à talon haut. Un soulier si subtil qu’il rajoute quelque chose de sexy au corps, mais on ne se rend pas compte tout de suite que c’est le soulier qui fait la différence.” Lauren Weisberger, l’auteur du « Diable s’habille en Prada » en fera son soulier fétiche.

Le London Design Museum présente jusqu’au 9 Juillet une exposition consacrée au chausseur star. Une rétrospective qui retrace 20 ans de création. Une exposition incontournable, qui compte en moyenne 900 visiteurs chaque jour, du jamais vu pour le musée. Courez-y vite, en Louboutin !

Le Rouge Allure de Chanel

rouge-allure-chanel-2.jpg

En 1924, Coco Chanel créé un rouge à lèvres, le premier rouge. Un rouge synonyme de force. Chanel dira « Si vous êtes triste, si vous avez un chagrin d’amour, maquillez-vous, mettez du rouge à lèvres, et attaquez. Les hommes détestent les pleureuses ». On met du rouge à lèvres comme on revêt une robe. Il est bien plus qu’un simple accessoire, il est le complice de chaque instant de la vie d’une femme.

Celle qui imposera le tailleur tweed, la marinière ou encore la petite veste noire, fera du rouge à lèvres un autre classique de la garde robe féminine. L’emblématique Rouge Allure, reste fidèle à l’esprit du premier rouge. Un rouge velours, qui se dépose sur les lèvres, comme la promesse d’un baiser. Une texture fine qui fond instantanément sur le coeur des lèvres. D’un clic, son écrin noir s’ouvre et dévoile : l’emblématique rouge de Coco Chanel.

 

Le Rouge Allure en Quelques Dates Clés :

2018 : Chanel lance les nouveaux « Rouge Coco » composés des « Rouge Coco Lip Blush » pour les lèvres et les joues et des « Rouge Coco Shine » comprenant trois nouvelles teintes : Rouge Irrésistible, Rose Émotif et le Poppy Orange. L’égérie de cette nouvelle ligne reste Lily-Rose Depp.

Eté 2017 : Nouvelle collection de maquillage « Energies et Pureté ».

Printemps-Eté 2017 : Collection Coco Code de Chanel dans laquelle deux nouvelles teintes de rouge à lèvres sont sorties : « Rouge Allure Velvet 61 La Secrète » et « Rouge Allure Velvet 62 Libre ».

Octobre 2017 : Campagne de publicité avec Kristen Stewart pour le nouveau rouge à lèvres liquide à finition mate INK.

Mars 2017 : Chanel lance une collection de stickers « Rouge Coco Gloss » pour promouvoir son nouveau produit cosmétique dont l’égérie est Lily-Rose Depp.

Janvier 2017 : Sortie de la collection de maquillage le « Blanc de Chanel » composée d’une poudre illuminatrice « Plissé Lumière » et de blushs « Les tissages Chanel ».

Janvier 2017 : Chanel sort une nouvelle gamme de vernis dans laquelle se trouve le « Blanc White ».

Collection Automne-Hiver 2016-2017 : Sortie de la collection éphémère « Numéros Rouges » de Lucia Pia, depuis peu à la tête de la création make-up de la maison de la rue Cambon. Apparaissent dans cette collection deux « Rouge Allure » classiques et deux « Rouge Allure Velvet » à la texture mate.

Décembre 2016 : Sortie de 2 poudres inédites et en édition limitée : « Lumière de Kyoto » et « Camélia » de Chanel.

Mars 2016 : Sortie d’une nouvelle ligne de rouge à lèvres : Le « Rouge Coco Stylo » qui se décline en 8 teintes, toutes portant un nom qui se rapporte à l’écriture (Histoire, Roman, Message, lettre, Article, Conte, Récit et Script).

Avril 2015 : Chanel sort sa collection de maquillage « Perle de Chanel ».

Mars 2015 : Campagne de pub pour le « Rouge Coco » de Chanel avec Keira Knightley.

Février 2015 : sortie de nouveaux rouges à lèvres tels que le « Rouge Coco », « le Rouge hydratation continue » qui est sorti en pas moins de 30 nuances qui portent le prénom des amis de Gabrielle Chanel.

À la même période, Keira Knightley portait un maquillage Chanel lors de la 87ème cérémonie des Oscars.

Avril 2014 : Lors du Festival de Hyères, Chanel a été partenaire de la 29ème édition pour la première fois pour son savoir-faire beauté.

Octobre 2013 : Lancement d’une nouvelle gamme de maquillage nommée « Superstition » de Chanel.

Août 2013 : Chanel sort le « Rouge Allure Moiré collection », rouge à lèvres qui capture la lumière pour venir sublimer les lèvres des femmes. Il en sort 8 teintes associées à des humeurs : Farouche, Audacieuse, Etonnante, Enigmatique…

Juin 2013 : La maison de la rue Cambon ouvre sa première boutique beauté.

Collection Printemps Précieux 2013 de Chanel : sortie du « Rouge Allure Velvet teinte 43 La Favorite ».

Février 2013 : Après avoir sorti 2 mascaras : Inimitable et Sublime, la maison sort le tout dernier : Volume, présenté dans sa toute nouvelle collection de cosmétiques « Jeux de Regards ».

Août 2012 : Création du parfum « Coco Noir » de Chanel inspiré des Voyages à Venise de Mademoiselle et élaboré par le nez de la maison Jacques Polge.

Mai 2011 : Edition limitée du « Rouge Coco Shine » de Chanel dans la teinte Royallieu, uniquement en vente sur le site chanel.com.

Mars 2011 : Sorti du rouge à lèvres « Rouge Coco Shine » de Chanel avec des noms comme Antigone, Boy, Rebelle, Monte Carlo… C’est à nouveau Vanessa Paradis qui incarne ce nouveau rouge à lèvres.

2010 : Sortie de la collection de maquillage « Tentations de Chanel » dans laquelle le « Rouge Coco » s’enrichit de 2 teintes : Patchouli et Magnolia.

Septembre 2010 : Le « Rouge Allure Laque, extrait de Gloss » fait son apparition.

2009 : Vanessa Paradis, égérie de Chanel incarne le « Rouge Coco » dans une campagne publicitaire.

2009 : Peter Philips revisite le premier rouge à lèvres pensé par Gabrielle Chanel et le renomme « Rouge Coco ».

2007 : Publicité pour le rouge à lèvres intitulé « le Rouge », réalisé par Bettina Rheims avec Julie Ordon.

2006 : Création du rouge à lèvres « Rouge Allure » de la maison Chanel, innovant de par son système d’ouverture ingénieux. Il est créé en 6 teintes différentes : Precious, Prodigious, Admirable, Charisma, Evanescent et Luminous.

1996 : La couleur « Rouge Noir » se décline en rouge à lèvres.

1995 : Création et sortie du vernis « Rouge Noir » « À côté du noir et du blanc, vient le rouge, la teinte grenat, comme l’intérieur d’une cerise noire » Gabrielle Chanel. C’est aujourd’hui un vernis incontournable de la marque qui a la même couleur que celle utilisée par Gabrielle Chanel pour la doublure de ses sacs à main.

1924 : Création de la première ligne de maquillage de la marque dont le premier rouge à lèvres.

De 1924 à Aujourd’hui : On retrouve à travers chaque nouvelle collection de maquillage ou de Haute Couture cinq couleurs emblématiques de la maison : Le Rouge, le Blanc, le Noir, L’or et le Beige.

Le Soulier A Boucle De Roger Vivier

Icon-icon-icône-le-soulier-à-boucle-Roger-Vivier-le-soulier-à-boucle-Roger-Vivier-Inès-de-la-Fressange-les-Belles-du-Jour-Catherine-Deneuve-.jpg

 « Certains produits traversent le temps avec brio. C’est le cas […] de la ballerine à boucle Roger Vivier. Une femme qui sort en jean court, sac Kelly Hermès et chaussures Roger Vivier se sentira toujours bien. » A ces dires, on comprend qu’Inès de la Fressange n’a pas choisi d’être à la tête de Roger Vivier par hasard : la marque, via les Belles de Jour, son modèle phare, est l’un des symboles de l’élégance à la française. Chic, style et confort sont les principaux composants de l’éternelle ballerine à boucle chromée.

Depuis sa création en 1965, le soulier n’a pas manqué de représentantes. Immortalisé par la ravissante Catherine Deneuve dans Belle de Jour de Luis Buñuel, un article de Vogue sur le film lui permet d’accéder à un succès jamais démenti depuis.

Tout au long du film, Séverine, le personnage de Catherine Deneuve, porte des Belles de jour de Roger Vivier. Que la jeune femme tente de s’échapper du carcan étouffant que représente pour elle l’univers bourgeois, ou bien qu’elle parte à la recherche du plaisir des sens, Séverine garde ses chaussures, ne les ôtant que pour raisons professionnelles.

A travers la jeune Séverine, la ballerine se révèle être une pièce véritablement moderne. Aujourd’hui encore, décliné en couleurs pop (collection Gommette Printemps-été 2012), le soulier à boucle Roger Vivier pétille à tous les pieds.

The Pucci Dress

50ab907ae6bfd-1.jpg

Lui est issu d’une lignée de la noblesse Italienne ; Elle est une fille pauvre de Los-Angeles. Qu’importe, la mode se moque des conventions et n’hésite pas à pulvériser les barrières sociales. Et, celle d’Emilio Pucci infuse une énergie nouvelle à la mode des années 60 : le temps est à la libération du corps de la femme qui se love alors dans des tissus fluides aux couleurs acidulées, aux imprimés pop et graphiques.

Le « prince des imprimés » est couronné lorsque sa création entre en communion avec une Marilyn Monroe captivante. Dans cette robe Pucci à col bateau, couleur menthe à l’eau, le tissu de soie légèrement chiffonné découvre, gentiment, des jambes très blanches et très fines entremêlées dans une pose Pin-up. Mais ici, point de cliché, car lorsque Pucci rencontre Marilyn c’est le fantasme qui s’affranchit dans une élégance détachée.

Elle qui ne cessait de libérer ses formes des carcans du vêtement, habite cette robe avec réserve et délicatesse lors de son voyage à México, au printemps 1962. Six mois plus tard, elle est retrouvée inanimée. Le 8 août de la même année, la femme qui a su éveiller les sens d’hommes, de femmes et la bonne conscience d’êtres pieux, fut inhumée dans cette même robe ; sans tapage mais avec une grâce sans limite, Marilyn repose dans une jeunesse infinie.