Où Petit-Déjeuner A Paris? Au Ritz, Evidemment

Depuis que Marcel Proust en a fait son lieu privilégié, l’hôtel mythique de la place Vendôme, lui, a fait de Proust l’ambassadeur de son salon. Et au Salon Proust, petit-déjeuner et déjeuner affolent les appétits, sophistiqués !

Où L’On Goûte La Vie A La Française…

On peut passer au Salon Proust par hasard, entre un shopping non loin chez Cartier et une échappée vers la boutique Chaumet, mais y rester tient de la volupté — bibliothèque, cheminée, lumière douce… Le Salon Proust du Ritz est un lieu hors du temps. Intimiste et essentiellement inspirant, on y délecte la tranquillité, la sérénité même. On y passe du temps et, comme Marcel Proust, on y observe la vie.

Oui, le Salon Proust a conservé tout du spot d’observation idéal aux âmes ivres d’onirisme. D’ailleurs, d’onirisme il est toujours question puisque, cette fois, en plus du traditionnel thé à la Française de l’après-midi, le Salon Proust est désormais le lieu où l’on savoure le petit-déjeuner et le déjeuner.

Le Salon Proust

Se donner rendez-vous, alors que la ville s’éveille à peine, dans le Salon Proust, c’est choisir les premiers bonheurs du jour. Voici midi venu, et les plaisirs d’une pause déjeuner mémorable car sophistiquée.

Dès le matin, c’est ainsi deux options qui viennent égayer les sens — le Parisien, iconique avec les grands classiques, version palace… Viennoiseries évidemment maison, orange ou pamplemousse pressés minute, café ou thé.

Une version Healthy met en vedette le délice glacé qu’est l’Açaï bowl. Granola bio, bircher muesli aux fruits rouges, salade de fruits frais et avocado toast…

Mais absolument rien n’interdit dans ce temple du plaisir de succomber à l’iconique chocolat chaud élaboré par le « Meilleur Chef Pâtissier de Restaurant de Grandes Tables du Monde », le Chef François Perret. De quoi renouer avec l’inspiration première de Marcel Proust — figure de proue de la littérature gourmande.

Pour le déjeuner, les Club sandwich traditionnel ou suédois à l’avocat et artichaut, le veggie burger et ses frites de patate douce, tartine de tourteau et avocat ou encore panino tostato, mortadelle et truffe : la street food s’invite en toute liberté (et légèreté) au Salon Proust et fait la part belle aux super-aliments et au végétal.


Les salades se font un peu folles, et très gourmandes. Comme la salade de saumon à la thaï et pousses d’épinard ou encore celle d’haricots verts, œufs mimosa et vinaigrette truffée. Elles sont le green label d’une pause anti-stress et anti-oxydante.