Louis Vuitton « Emprise », héritage carré et modernité assumée

« Emprise », savante combinaison de distinction et de style, une déclinaison élégante des codes de la maison LV, une montre au bracelet d’un noir impénétrable cerclant un cadran noir quadrangulaire serti de diamants.  

La particularité de cette montre demeure, l’envie de la part de Louis Vuitton de représenter à la fois son héritage et son savoir-faire dans un nouveau voyage. Si une montre n’est pas coutume pour Louis Vuitton, la géométrie du cadran, sobrement siglé, ainsi que son sertissage de diamants ne sont pas sans rappeler les clous utilisés par les artisans malletiers dans les ateliers d’Asnières-sur-Seine. 

Avec la féminité de ce modèle, au travers de sa structure Art Déco, de ses rigoureuses lignes épurées, Louis Vuitton divulgue une nouvelle facette de son  historique ADN. Fermement ancré dans son héritage, le malletier est néanmoins résolument actuelle, en témoigne le mini film de présentation de la ligne. Une vidéo sombre, animée par le studio de création Surface to Air sous la direction du photographe Raphael Gianelli-Meriano, le tout sur une musique de l’artiste montant de la scène « electro » française, Gesaffelstein. Le voyage n’est pas près de s’interrompre pour la maison au monogramme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *