L’Hôtel Ritz de Paris

C’est le 1er août 2012 que le somptueux hôtel Ritz de Paris ferme ses portes. Désirant accéder au label « Palace », Mohammed al-Fayed décide d’y organiser de grandes rénovations, tout en conservant l’art de vivre et le raffinement parisien, souhaités par César Ritz en 1898. Alors qu’un incendie avait détruit un des étages de l’hôtel, quelques mois auparavant, celui-ci ouvre finalement ses portes le 6 juin, au cœur de l’illustre Place Vendôme. La luxueuse clientèle, triée sur le volet, pourra de nouveau accéder aux 159 chambres et 56 suites, pour un prix situé entre 1.000€ et 18.000€ la nuit. L’Espadon, temple de la gastronomie française dirigé par Nicolas Scale, accueillera dès l’ouverture François Perret, Chef pâtissier réputé du Shangri-La. Autre transformation majeure : l’ouverture du tout nouveau Spa, signé de la Maison Chanel. Les plus privilégiés des Parisiens pourront, après inscription au Ritz Club, profiter d’une gamme de soins exceptionnels, tous imaginés par la Maison de Haute Couture Française, en mémoire de Gabrielle Chanel, habituée des lieux. La réouverture de l’hôtel fera sans nul doute de nombreux heureux… Mais pourquoi le Ritz fascine-t-il autant ?

Le 1er juin 1898, César Ritz fait de l’Hôtel de Gramont, le lieu le plus prisé de la Haute Société. Véritable monument, il est le premier à doter chaque étage d’électricité, et chaque chambre d’une salle de bains privée. Depuis ce jour, le Ritz accueille de nombreuses personnalités : Jean Cocteau, Colette, Marcel Proust ou encore Paul Morand, viennent régulièrement visiter ce lieu historique, symbole de l’opulence parisienne.  F. Scott Fitzgerald rédige « Un diamant gros comme le Ritz » après ses nombreux rendez-vous au sein du Café Parisien, illustre bar de l’hôtel. Audrey Hepburn y tourne « Love in the afternoon » en 1957, et Coco Chanel y décède en 1971, au sein de son appartement Rue Cambron, après y avoir vécu trente ans. C’est ainsi que le mémorable hôtel a créé sa réputation, au fil des années. Comme le disait si bien Ernest Hemingway, autre passionné des lieux, « Le Ritz est l’avant-dernière marche avant le paradis »

Le Ritz , un lieu mythique, qui symbolise le luxe et le glamour à la française depuis plus d’un siècle. Devenu le rendez-vous des grands de ce monde, Chanel y présentait même ses collections Métiers d’Art 2016 / 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *