Les Icônes Masculines de Louis Vuitton

Accueil / Mode et accessoires / Les Icônes Masculines de Louis Vuitton
louis-vuitton-louis_vuitton_707_xavier_dolan_1_di3.jpg

L’histoire de Louis Vuitton est peut être indéniablement liée à la marche de l’histoire. Lorsque Louis Vuitton fonde sa maison en 1854, les créations du malletier sont d’une telle ingéniosité qu’elles s’attirent rapidement les faveurs de plus d’un pionniers du voyage et de l’exploration. Il faut dire que la serrure incrochetable est par exemple un argument de poids… En 1868, le malletier équipe ainsi l’explorateur Français Pierre Savorgnan de Brazza pour son expédition au Congo. Louis Vuitton réalise alors une malle contenant un lit dépliable en toutes circonstances. Le dernier empereur de Russie, le Tsar Nicolas II, charge aussi le malletier de la confection de tous ses bagages.

Il offre d’ailleurs tout un nécessaire de voyage griffé LV à sa maîtresse Française, Louise Octavie Bohy. Ainsi, lorsque la maison célèbre son 150e anniversaire en 2004, elle porte avec elle un héritage aussi précieux qu’extraordinaire. Toujours inégalée dans la bagagerie, Louis Vuitton est aujourd’hui une maison qui excelle dans la mode, la joaillerie, le soulier et l’horlogerie. Alors, lorsqu’il est question de lier la griffe à une personnalité, c’est bien souvent vers les visionnaires, les pionniers et les hommes qui dépassent les limites du possible que la maison du 101 Avenue des Champs-Élysées aime se tourner.

 Sa tradition d’accompagner les explorateurs aux quatre coins du monde, Louis Vuitton la travaille encore aujourd’hui dans ses collections – c’est par exemple la boots à lacets pour explorateur imaginée par Kim Jones en 2013 ou encore la silhouette de baroudeur imaginée pour le Printemps/Eté 2018 . Il est ainsi peu surprenant de voir un homme de la trempe de Buzz Aldrin, premier homme à avoir marché sur la Lune, prêter son image à la maison pour célébrer les 40 ans du premier alunissage. Autre héro inattendu des campagnes Louis Vuitton, Michaël Gorbachev, dernier chef de l’URSS. L’homme politique Russe philosophe alors en légende la campagne shootée par Annie Leibovitz, en affirmant  sans poésie : “Un voyage nous met face à nous-mêmes”…

Et puisque le dépassement de soi et des limites du corps sont aussi une façon de repousser les frontières du possible, Louis Vuitton aime faire des grands sportifs les icônes de ses campagnes. Pelé et Zidane pose ainsi en 2008 là aussi sous l’objectif d’Annie  Leibovitz. En 2012, la maison continue à mettre en avant « des figures emblématiques, qui incarnent un sens de l’exploit et de l’engagement » à l’image du champion de boxe et activiste Mohamed Ali en compagnie de son petit fils. La même année, c’est le nageur le plus médaillé de l’histoire, Michael Phelps qui fut choisi par le malletier Français pour incarner ses valeurs… Une façon d’ancrer les icônes masculines de Louis Vuitton dans l’histoire de l’humanité.

Partager

Laissez une réponse

Your email address will not be published.