Le Trench Burberry s’Invente en Superposition pour le Printemps/Eté 2019

« J’ai débarqué ici à 17 ans, j’étais d’une timidité maladive, j’avais peur de la vie, je ne savais pas qui j’étais ou comment m’exprimer. Londres et la culture anglaise m’ont poussé à sortir de ma coquille. Naturellement, j’ai développé une obsession pour le style d’ici, j’étais curieux de toutes ses richesses : la reine et les punks, les skinheads et les victoriens, etc. J’ai beaucoup contribué au développement du streetwear dans le luxe. Mais je trouve que la mode d’aujourd’hui est trop street. On en a oublié le design et la sophistication que je trouve si importants. » Riccardo Tisci faisait ainsi défiler au coeur d’un ancien entrepôt du Royal Mail à Vauxhall une collection plurielle, homme et femme, à la hauteur de la diversité britannique.

 

133 silhouettes et autant de variations autour du patrimoine Burberry ! Si le designer italien avait déjà annoncé un nouveau logo pour la maison, c’est autour du mythique trench-coat qu’il réalise ses plus belles performances. Impeccables, brodées de plumes ou de perles, taillées en robe ou en chemise, c’est dans sa version toute en superposition que l’icône accroche toute l’attention. 

 

Il faut dire qu’ainsi taillée dans du crocodile dans un double effet de longueur, la pièce phare du vestiaire Burberry du Printemps/Eté 2019 a de quoi faire tourner les têtes… Épique transformation de la métaphore même du style britannique, le trench Burberry façon Tisci habille une femme ultrachic et ultra élégante dans cette pièce portée à même la peau ! Eminemment réjouissant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *