Le Tailleur Jupe en Tweed, Chanel Métiers d’Art 2017

C’est une tradition instaurée par la maison Chanel au début du millénaire : chaque année, c’est une ville chère à Gabrielle qui sert de théâtre aux défilés des Métiers d’Art. Après Edimbourg, Salzbourg ou Rome l’année dernière, ce n’est nulle autre que Paris qui sert d’écrin à ce nouveau volet créatif. Entre les murs du Ritz, là même où Coco, dès 1937, trouva une maison à la hauteur de son esthétisme, se tint ainsi le défilé Métiers d’Art 2017, autour d’un “Paris Cosmopolite“.

La collection recelait de joliesse, d’audace mais aussi et surtout de classiques-twistés. A l’instar du mythique tailleur tweed, ici travaillé, ou plutôt dissous dans un tweed de laine écru. Parée de galons de perles, de fleurs et feuilles de tweed, la veste s’épanouit au contact de broderies florales, tandis que les épaules s’ouvrent en même temps que plonge la fente d’un col lui-même bordé. C’est à la broderie Montex, nouvelle venue dans les Métiers d’Art Chanel, que l’on doit en partie la somptueuse réalisation de la pièce ! Dans une couleur crème qui n’appartient qu’à la maison Chanel, le tailleur exprime ici une nouvelle modernité : épurée et légère ; le tailleur jupe en tweed s’apprête volontiers pour un déjeuner au Bar Vendôme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *