Le Tailleur-Ballet Jean Paul Gaultier pour la Haute Couture 2018

Cette collection Haute Couture Printemps/Eté 2018 fut l’occasion pour Jean Paul Gaultier de rendre hommage à celui qui l’a fait débuter dans la mode. Pierre Cardin et son immense création étaient en effet au cœur de cette collection – mêlant célébration des années 60, optique et l’ère Space Age de Cardin, les pièces mettaient en vedette le jeu sans fin qu’est l’exercice de la mode. En même temps que Jean Paul Gautier distillait çà et là les inspirations qui l’ont conduit à être, selon Pierre Cardin, son digne successeur, le plus drôle couturier revisite une nouvelle fois les pièces iconiques de son répertoire.

             Ingénieusement taillé, le tailleur-ballet réintroduisait la gimmick Gaultier qui brouille le genre masculin-féminin avec toujours autant de malice. Très graphique et piquée de quelques torsades de tissus, la pièce est un superbe ensemble veste et pantalon de smoking. Mais c’est pour une héroïne au chic jamais austère qu’elle se destine. Savamment déstructurée ; voici comment une pièce typique du vestiaire masculin prend des allures de vêtement de ballet.

            Et Jean Paul Gaultier est connu pour réinterpréter sans fin cette pièce légendaire. La couture, pour lui est un jeu infini où le passé ressurgit avec une espièglerie certaine. « C’est mon début. Pourquoi ne pas revenir à cette période drôle des années 1960 ? » déclare-t-il après le spectacle. Et il est vrai que la fraîcheur de ses créations interroge le climat actuel des collections.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *