Le Musée Guggenheim, Constellation de l’Art Moderne

Accueil / Design & Art / Le Musée Guggenheim, Constellation de l’Art Moderne
gugg_2.jpg

Avant d’être au coeur d’un réseau international de musées, le Musée Guggenheim est d’abord cet édifice à l’architecture insolente érigé à New York sur la Cinquième Avenue. Oeuvre de Frank Lloyd Wright, c’est en 1947 que l’on confie à l’architecte la conception d’un bâtiment dédié à accueillir le Musée de Peinture Non Objectif, imaginé par la Fondation Solomon R. Guggenheim en 1939. Dans une lettre datée du 1er juin 1943, Hilla Rebay, conservatrice de la fondation et directrice du musée, charge l’architecte : « Je veux un temple d’esprit, un monument! » Lorsqu’en 1959 enfin le bâtiment sort de terre avec seize ans de retard, c’est son allure de ziggourat inversée qui déjà pose le ton d’une collection anticonformiste. Et très vite, le musée se hisse au rang d’icône architecturale.

Le 21 octobre 1959, le Musée Guggenheim ouvre au public – nous sommes six mois après la mort de l’architecte, et le bâtiment est l’un des plus importants au monde. Pur bijou d’un modernisme tout juste libéré des carcans de l’angle, le Guggenheim propose en effet un espace unique avec sa rampe spirale et sa lucarne bombée… Hautement expressif et intensément personnel, le Musée Guggenheim est l’un des premiers du genre et le coeur d’un réseau qui aujourd’hui s’étend aux quatre coins du monde. Engagée dans l’innovation, la Fondation Solomon R. Guggenheim recueille, préserve et interprète l’art moderne et contemporain, et ce afin d’explorer les idées provenant de cultures différentes. Bien évidemment, cette constellation de musées surpasse comme nulle autre l’exercice architectural. Culturellement distincts, les musées de la Fondation Solomon R. Guggenheim ne sont de simples reproduction du Guggenheim de New York, bien au contraire.

Fondée sur une collection de chefs-d’œuvre modernes et anciens, le musée Guggenheim est aujourd’hui une institution en constante évolution consacrée à l’art du XXe siècle et au-delà ; à l’instar du Guggenheim de Bilbao. Inaugurée en 1997, l’oeuvre de l’architecte Frank Gehry est  une structure spectaculaire en titane, en verre et en calcaire, depuis saluée comme le bâtiment le plus important de son époque. Et c’est aussi à Frank Gehry que l’on doit le très attendu Guggenheim Abu Dhabi, plate-forme prééminente pour l’art et la culture contemporaine. Situé au Moyen-Orient –  axe central entre l’Europe, l’Asie et l’Afrique – le Guggenheim Abu Dhabi cherche à préciser une vision plus inclusive et plus large de l’histoire de l’art. En effet, l’humanité ayant été bien plus convergente que divisée, c’est à Abu Dhabi que la Fondation Solomon R. Guggenheim entend illustrer la créativité autour d’oeuvres locales, régionales et internationales à défaut de classer l’art en suivant la géographie ou la nationalité. Actuellement en développement, la branche la plus ahurissante de la constellation Guggenheim est ainsi attendue pour la fin 2017.

Partager

Laissez une réponse

Your email address will not be published.