Court Philippe Chatrier: L’Arène des Héros de RG 2022

Court Philippe Chatrier: L’Arène des Héros de RG 2022

Court Philippe Chatrier… Un nom, un emplacement et des tribunes devenus en moins d’un siècle les symboles, les icônes d’un sport pratiqué à la Française.

Le Coeur De Roland Garros

Construit en 1928, après que les Quatre Mousquetaires aient arraché la Coupe Davis aux Etats-Unis, le court Philippe Chatrier est devenu le terrain d’affrontement des meilleurs joueurs de tennis au monde !

Justement, le court central de Roland Garros prend, en 2001, le nom d’un joueur légendaire du tennis hexagonal. Membre de l’équipe de France lors de la Coupe Davis dans les années 50, capitaine en 1969, puis président de la Fédération Française de Tennis – Philippe Chatrier donne son nom au court le plus célèbre du tournoi de Roland Garros, le 25 mai 2001.

Il faut dire que le joueur, autant que l’homme, a beaucoup apporté à la pratique. Déjà, en 1968, il est l’un des acteurs majeurs de l’unification des fédérations ; unification qui ouvre la voie au tennis moderne. L’ère Open.

L’arène sportive qu’est le court central de Roland Garros fut ainsi le théâtre des rencontres les plus iconiques du tennis. Et le logo même de Roland Garros incarne ce panache !

Les plus grands champions du siècle, de l’Américaine Chris Evert au Suédois Björn Borg, recordman des victoires en simple à Paris, en passant par John McEnroe, Pete Sampras ou encore Steffi Graf et Serena Williams – tous ont ici livré des combats, des matchs cruciaux devant un public hypnotisé.

Comme ce 3 Juin 2015, où sonna la fin d’un règne. 

Dix ans durant, Rafael Nadal a esquissé sa légende depuis sa première victoire à Roland-Garros, remportant par là même son premier titre du Grand Chelem. Depuis, Rafael Nadal s’est révélé comme le maître de la terre-battue, ne laissant personne le détrôner. Neuf victoires sur un même tournoi : un record exceptionnel réalisé par aucun joueur auparavant.

 « Il y a toujours beaucoup d’émotions quand vous gagnez Roland-Garros. Et de plus en plus, au fur et à mesure que vous vieillissez. Ça demande tellement de travail. Je veux profiter du moment. Parce que ça ne durera pas. J’aurai peut-être encore quelques opportunités, mais je ne sais pas si je gagnerai à nouveau. ». Et en effet, la « décima » de Nadal n’aura pas lieu. Eliminé par son rival Novak Djokovic, le 3 Juin 2015, en quart de final… 

Entre temps, Rafael Nadal a eu le temps d’exploser de nouveaux records sur ce terrain. Nadal à Roland Garros c’est : 95 matchs, 93 victoires, 13 titres… 

Court Philippe Chatrier: Le Renouveau De La Structure

Le « bullring », comme l’appellent les anglo-saxons, accueille au sein de son théâtre 15 995 places. Mais voilà, l’ennemi juré de Roland Garros a souvent eu raison de l’ancien agencement du mythique court Philippe Chatrier.

La pluie est en effet depuis quelques années la seule raison qui pousse les organisateurs à suspendre les matchs. Ni une ni deux, le comité Roland Garros n’a pas hésité à raser 80% du court, afin de reconstruire un lieu à la hauteur de sa légende.

Pour répondre à ces nouvelles exigences, le stade Roland Garros a fait peau neuve et, en 2020, le court Philippe Chatrier a bénéficié d’un toit rétractable, et déployable en une quinzaine de minutes !

Court Philippe Chatrier

 «  La chose qui n’a pas été modifiée, c’est la surface de jeu. La sueur de monsieur Lacoste, elle est là, en dessous. C’est la même chose depuis 1928  » précise Gilles Jourdan, directeur des travaux, lancés à l’automne 2015.

La nouvelle structure du stade Chatrier présente aussi un hommage direct au pionnier de l’aviation que fut Roland Garros. Car le toit a pris des airs d’ailes, hommage direct à l’aviateur donc ! « On a le sentiment d’être à la fois dans un stade de foot et une cathédrale » confiait ainsi Guy Forget, le directeur du tournoi.

Court Philippe Chatrier

Mieux, de nouvelles tribunes plus confortables viennent s’ajouter aux nouveaux espaces d’accueil des joueurs – une rénovation qui, assurément, apporte un charme novateur à ce site historique !

Car cette métamorphose tient surtout de l’esthétique — délaissant le vert, la nouvelle palette chromatique loue l’ocre de la terre battue, le bois naturel et le jaune de la fameuse petite balle. Elegant et finement Parisien, le court Philippe-Chatrier se dessine cette fois dans des courbes arrondies, éminemment raffinées. C’est, après tout, le tennis à la Française qui se joue dans l’arène. 

Partager