Le Bambou, la Jungle Jap et Kenzo Pour le Printemps-Eté 2018

kenzo_18.jpeg

Au Trianon, Humberto Leon et Carol Lim ont introduit la semaine passée ce qu’il semble être leur vision fantasmée et finalement très justifiée du théâtre Japonais.Baptisée Collection Memento N°2, voici qu’elle introduit la silhouette Kenzo du Printemps/Eté 2018 comme une ode au voyage – conte fondé sur celui du fondateur Kenzo Takada, originaire de Himeji et rêvant d’ailleurs. Les directeurs artistiques de la maison ont ainsi sublimé l’histoire, la légende et le vocable d’une des maisons les plus oniriques du paysage mode. Le résultat ? Une ligne directrice hors du temps plongeant dans les méandres du mythe du Japon l’essence du style Kenzo. « Nous avons voulu insuffler du dynamisme dans cette maison légendaire sans en renier l’histoire » expliquent-ils. Et le fondateur lui-même n’y trouve rien à redire : « Je ne me sens pas du tout trahi. Carol et Humberto appliquent les deux principes essentiels qui m’ont toujours guidé : ne pas céder aux modes et travailler à l’instinct. »

Look iconique s’il en faut dans cette constellation de silhouettes bien inspirées, le kimono urbain version Printemps/Eté 2018. Dans une mode forcément asexuée, la pièce reprend pêle-mêle l’inspiration originelle de Kenzo, mais aussi et surtout toute la rêverie des imprimés si révolutionnaires pour l’époque. Le bambou, la Jungle Jap – rien n’est allumé ici car c’est bel et bien dans une veine urbaine donc portable que Carol Lim et Humberto Leon l’imaginent. Car si la mode de Kenzo est toute à la fois fantasque, métissée et colorée, celle de Lim et Leon se veut l’attribut idéal des cool kids d’aujourd’hui.

Le confort, le bien-être, la poésie – autant de valeurs chères au fondateur qui trouvent ici un écho, peut être, un brin plus contemporain. Un mélange entre les influences passées de la griffe et une touche de modernité, les designers ont pris soin de remettre au jour des pièces vintage du vestiaire Kenzo. L’imprimé bambou, lui, avait en effet marqué les esprits, plus d’une décennie auparavant ! Ainsi, le Printemps/Eté 2018 est-il, peut-être, un hommage à l’inventivité et l’audace de penser librement – comme celles de Kenzo lui-même. 

Telling You More About… La Jungle Jap De Kenzo

L’Imprimé Floral Ressort Des Archives Kenzo Pour Le P/E 2021

Le Manteau Jungle Jap du Douanier Rousseau pour l’Automne/Hiver 2018

La Robe Imprimée Jungle Jap Signée Kenzo

Partager

Laissez une réponse

Your email address will not be published.