La Wrap Dress Entre dans une Nouvelle Modernité

Accueil / Mode et accessoires / La Wrap Dress Entre dans une Nouvelle Modernité
810-9.jpeg

Si l’histoire de la Wrap Dress est indéniablement liée au tournant chic et jet set des années 70, c’est que sa conceptrice, l’ex-princesse Diane Von Fustenberg, l’a imaginée pour des occasions bien spéciales. Pensée pour être l’ultime pièce liant l’élégance d’une femme du bureau au dîner, la robe portefeuille devient très vite l’emblème des belles d’un nouveau temps… Portée par Betty Ford et Gloria Steinem, il n’est alors meilleure publicité que celle de Diane Von Fustenberg elle-même posant en une de Newsweek en Mars 1976. Et aujourd’hui, tandis qu’à la tête de la griffe est un homme, Jonathan Saunders, voici que l’icône un peu passée retrouve l’évidence de son sex appeal dans une coupe des plus allumées !

            « Vous vous rendez compte, il s’est inspiré de quelqu’un que j’ai moi-même connu au Studio 54 ? » souligne Diane von Furstenberg en backstage du défilé Printemps/Eté 2018. Il faut dire que Saunders propulse la griffe dans une nouvelle ère – une ère où Jane Forth, it-girl de l’époque Warholienne, fait figure d’inspiration première. De ce glamour tout fait des synergies d’un Manhattan mode et arty, Jonathan Saunders extrait une robe portefeuille pointue et dangereusement désirable. Une Wrap Dress à la composition mixte,tirant royalement vers une allure piquante de désinvolture. « La couleur et les imprimés fonctionnent si bien en terme d’ADN de la marque, il est donc facile pour moi de travailler avec ça. »

 Justement, le combo est divin : rayures hypnotiques des seventies, sequins et coupe innovante dans une toile enduite archi-légère – il n’en fallait pas plus pour servir l’une des pièces les plus imposantes de la prochaine saison. « Plutôt que d’être une robe portefeuille en jersey, j’ai utilisé la coupe en biais sur des soies et des satins pour poursuivre ce sentiment de fluidité, de féminité et de simplicité, mais pour moi, ça me paraît être un produit plus pertinent pour l’instant. » Et on ne peut que constater l’agilité du directeur artistique de Diane von Furstenberg en cette troisième saison…

Partager

Laissez une réponse

Your email address will not be published.