La Villa Noailles

Accueil / Design & Art / La Villa Noailles
villa_1.jpg

La mère de Charles, la princesse de Poix, lui a offert en cadeau de mariage un bout de colline dans le Var, à Hyères. Plein sud, dans le coin le plus ensoleillé de France, avec vue sur les îles de Port-Cros et du Levant. Ils sont un couple de collectionneurs et de mécènes, qui ont notamment financé des projets de Dali, Buñuel ou Cocteau. En 1925, ils font construire cette villa sur les hauteurs de la ville, qui représente l’une des premières constructions de style moderne en France. Son concept « infiniment pratique et simple où chaque chose serait combinée au seul point de vue de l’utilité ». L’architecte, applique alors les préceptes fondateurs du mouvement rationaliste : épuration des éléments décoratifs, toits, terrasses, lumière.

L’une de sa singularité. « La manière dont elle se construit qui met en doute toutes les certitudes du mouvement moderne. Des extensions imprévues apparaissent, et, si l’expérience est concluante, on continue. Successivement agrandie jusqu’en 1933, pour atteindre 2 000 m2 et 60 pièces avec piscine, squash et gymnase privé. Décorés par les plus grands tels Francis Jourdain, Constantin Brancusi, Alberto Giacometti. Le monument qu’ils appelleront Saint-bernard, sera l’un des premiers bâtiments modernistes d’Europe. Par ailleurs il faudra bâtir en maçonnerie traditionnelle, car aucun entrepreneur à Hyères ne maîtrise le béton armé.

Entourant l’édifice un grand jardin méditerranéen planté par le vicomte de Noailles, complété par un jardin cubiste de Gabriel Guevrekian. Rebaptisé « jardin triangulaire » sublimé par une sculpture en bronze de Jacques Lipchitz. Dans le respect des vœux de Charles de Noailles, qui a vendu la propriété en 1973 à la ville de Hyères afin qu’elle ouvre le parc au public et fasse du bâtiment un lieu culturel. Inscrite en 1987 aux monuments historiques, après une longue période d’abandon elle a été restaurée en plusieurs étapes pour devenir un centre d’art et d’architecture en 1996. Promesse tenue car s’y tient notamment le fameux festival international de mode et de photographie.

Partager

Laissez une réponse

Your email address will not be published.