La Taille Cintrée Balmain de l’Automne/Hiver 2018

À la différence de nombre de maisons de l’époque, Pierre Balmain a très vite développé un style hors des normes – la féminité et les restrictions imposées par la Seconde Guerre Mondiale n’entravent pas son ambition.  Formé à l’architecture, influencé par les arts et les techniques anciennes, les arabesques en tête, le couturier Pierre Balmain instaure son propre alphabet stylistique. Toute à la fois graphique et singulière, sensuelle et imposante, la griffe Balmain toujours se compose autour d’une taille cintrée, souvent par une ceinture.

            À l’Hôtel de Ville de Paris, la semaine passée, Olivier Rousteing a ainsi fait défiler une collection holographique et psychédélique. Et, bien qu’ancrée dans une vision du futur, la silhouette Balmain reprend évidemment la taille cintrée pour l’Automne/Hiver 2018/19. « Monsieur Balmain n’était pas quelqu’un qui regardait en arrière (…), Il s’est affranchi de nombreuses conventions de son époque. Tout comme Pierre Balmain, avec cette collection je me suis remis en question pour me tourner vers l’avenir, en jouant avec de nouvelles idées, techniques, matières et couleurs. »

            Et c’est chose parfaitement exécutée à la vue de la silhouette N°59. Une silhouette où la taille cintrée forge et scelle la composition emblématique de Balmain. Mais dans un jeu de lignes et de couleurs graphiques hypnotisantes, la ceinture attire le regard vers une équation des plus affirmées. Oui, la glamazone de Balmain est toujours imperturbable et impeccable… Même en 2050.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *