La Structure Protectrice De Comme Des Garçons Printemps-Eté 2017

Accueil / Prêt à porter / La Structure Protectrice De Comme Des Garçons Printemps-Eté 2017
comme.jpg

Rei Kawakubo fait partie de ces pionniers du fameux mouvement ‘Anti-Fashion’ – débarquée à Paris en même temps que d’autres designers tel Yojhi Yamamoto, la maison Comme Des Garçons entreprend le même travail de remise en question du genre humain, bousculant notamment son esthétique et ses vérités établies. Evoluant depuis en véritable puriste, Rei Kawakubo présente cette saison une collection aux accents de rituel – spiritualité, approche émotionnelle et pouvoir médiéval incorporés dans des vêtements à la démesure exemplaire.

Aussi, fidèle à son approche décloisonnée du beau, Rei Kawakubo continue-t-elle d’explorer le rapport du noir et du bleu. Là où les volumes se font sculptures, le vêtement est indéniablement œuvre d’art – alors ? Alors rien ne peut interdire l’approche ou plutôt l’institutionnalisation d’une posture hors du temps. D’ailleurs, le Printemps 2017 sonnera aussi le départ d’une exposition entièrement consacrée à la création de Rei Kawakubo – au Met de New-York – en attendant, ici l’artiste distille son point de vue sur la contemporanéité et son inconfort. Et elle le peut, puisque après tout, aucune défilé Comme Des Garçons n’a jamais répondu aux conventions des catwalks, à savoir portabilité, saisonnalité et mercantilisme.

 

Partager

Laissez une réponse

Your email address will not be published.