La Robe En Tulle Dior Printemps-Eté 2017

Accueil / Prêt à porter / La Robe En Tulle Dior Printemps-Eté 2017
dior1.jpg

Enfin une femme qui dessine pour des femmes – chez Dior, Maria Grazia Chiuri annonce : « Je m’efforce d’être attentive au monde et de créer une mode qui ressemble aux femmes d’aujourd’hui, explique Maria Grazia Chiuri, une mode qui les accompagne dans leurs transformations, pour échapper aux catégories stéréotypées « masculin/féminin », « jeune/moins jeune », « raison/sentiment ». Pour cette raison, la femme Dior version Chiuri opère ainsi une romance toute de charme et d’épée, reprenant, peut-être, toute la fascination de Monsieur pour l’art et les artistes.

Oui, Christian Dior était avant tout galeriste. Difficile d’énumérer toutes les références à l’héritage de Christian Dior tant elles étaient nombreuses – mais la robe en tulle semble toutes les capturer. De l’abeille que le couturier aimait tant au blanc immaculé de sa blouse qu’il portait inlassablement, des signes du zodiaque en passant par les cartes du Tarot rappelant combien le fondateur était superstitieux… La nouvelle directrice artistique de la maison a ainsi su prouver qu’elle connaissait l’homme dont elle prenait indirectement la succession, sans pour autant oublier toute la grâce et la poésie de sa signature.

Ainsi, la pièce oscille t’elle entre force et fragilité, calme et agilité – longue et  féérique, brodée de motifs surréalistes, la robe impose une nouvelle silhouette hautement désirable.  Sans doute est-ce ici l’une des pièces du vestiaire Dior par Maria Grazia Chiuri dont l’histoire se souviendra. Un mélange de délicatesse et d’esprit rêveur impulsant un porté moderne, raffiné et tout de même décontracté !  

 

Partager

Laissez une réponse

Your email address will not be published.