La Reverso Van Gogh de Jaeger-LeCoultre

Elle est une montre iconique de l’histoire de l’horlogerie — de celles ayant révolutionné le genre : décennie après décennie, la Reverso signée Jaeger-LeCoultre a cela qu’elle inspire constamment le même émerveillement. Lui, est un peintre au destin disloqué — avant-garde d’avant l’heure, Vincent Van Gogh a laissé derrière lui une oeuvre profuse et abondante. Génie incompris à une époque ne jurant que par le goût bourgeois, Van Gogh n’a pourtant connu qu’une brève carrière ; 10 ans suffirent à le faire entrer définitivement dans l’histoire de l’art, et aujourd’hui, voici que l’un de ses nombreux autoportraits se retrouve habilité à l’art de l’émaillage, savoir-faire maîtrisé par la manufacture Jaeger-LeCoultre.

Pour rendre hommage à l’un des plus grands artistes de notre temps, la manufacture s’est ainsi associée au musée Van Gogh d’Amsterdam pour composer la nouvelle série de montres Reverso à Éclipse. L’idée de cette collaboration historique est née dans l’esprit de son partenaire néerlandais, Gassan ; l’idée : créer une pièce unique associant artisanat, art et patrimoine. Ici, l’oeuvre de l’artiste est clairement mise en valeur dans cette deuxième série de garde-temps : un autoportrait peint sur émail donc, façonné dans les ateliers de la Manufacture suisse Jaeger-LeCoultre. D’un simple geste, les volets de la montre s’ouvrent et révèlent la reproduction miniature du tableau — un savoir-faire unique qui exige précision, virtuosité et patience, subliment réalisé ici.

Il arrivait en effet souvent à Van Gogh de se peindre lui-même. Lorsqu’il il n’avait pas le sous pour payer un modèle, l’homme à l’oreille bandée s’est ainsi un jour représenté dans un Autoportrait de l’Artiste, daté de 1887-88. Imagé en peintre, palette et pinceaux à la main, devant son chevalet, la modernité de l’oeuvre transparaît à travers l’utilisation de couleurs vives, quasi brutes — une palette basée sur les nuances complémentaires. Et c’est justement cette toile que Jaeger-LeCoultre a choisi pour illustrer le cadran de la nouvelle série de Reverso.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *