La Reverso de Jaeger-LeCoultre en Mode Métiers d’Art

Aussi versatile qu’étonnante, la Reverso parfait sa transformation au fil de savoir-faire inspirés. Déjà en 2017, la manufacture éditait un modèle coulé dans l’or rose à l’occasion du 85e anniversaire de l’icône. Fruit d’un travail d’artisan-joaillier, la Reverso porte en elle une esthétique immuable – l’art déco de ses origines. Imaginée dans les années 30 pour convenir à la pratique du cricket par les soldats anglais de l’Inde Britannique, la Reverso conserve en effet dans ses lignes étirées et son cadran rectangulaire une certaine pertinence. Une façon d’épouser nouveautés et effets de style avec une rare aisance. 

Montre à deux visages, la Reverso rend aujourd’hui hommage à trois grands mouvements artistiques. Le pointillisme avec la Reverso Tribute Georges Seurat. L’encre de Chine à travers Xu Beihong. Et enfin, l’estampe Japonaise avec la Reverso Tribute Katsushika Hokusai. Afin de réaliser ces trois chefs d’oeuvre horlogers, la manufacture a pioché dans ses savoir-faire ancestraux. L’émaillage et la gravure servent ici à décalquer sur un format très réduit les grandes oeuvres de l’histoire humaine. C’est ainsi que la toile maîtresse de Georges Seurat – Un Dimanche Après-midi à l’île de Grande Jatte – fut reproduite sur le verso du garde temps par l’artisan-émailleur des Métiers Rares de Jaeger-LeCoultre. Si Seurat a consacré près de deux ans à l’exécution de cette toile de 2 mètres par 3 ; la Reverso Tribute Georges Seurat a, elle, nécessité plus de 70 heures de travail. Mais reproduire cette toile sur 3 cm² de surface demande un travail d’essais un brin plus compliqué.  

Seconde pièce exceptionnelle de cette collection, la Reverso Tribute Xu Beihong honore la peinture à l’encre de Chine. Célébration contemporaine d’un tableau originel de 3 mètres intitulé Les Dix Chevaux, la montre miniaturise le sens du geste, la fluidité et la légèreté portée par l’encre de Chine. Un chef d’oeuvre inédit qui, bien entendu, fut un réel défi. Dépeindre à l’émail les petits détails telle la crinière des chevaux, est un exercice complexe et un résultat simplement époustouflant. Enfin, la Reverso Tribute Katsushika Hokusai est finement guillochée de petites vagues. Un écho au dessin du verso qui décalque la mythique Grande Vague de Kanagawa, autour d’un émail translucide d’un bleu aussi profound que celui de l’océan… Jaeger-LeCoultre étoffe ici sa collection de trois pièces venant souligner toute la majesté et l’intemporalité des grandes œuvres. Le tout sur une montre Reverso éminemment pertinente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *