La Nouvelle Vague Cartier

Après Nail en 2012, un ensemble de bagues et bracelets revisitant le célèbre jonc Clou, créé par Aldo Cipullo en 1971, Cartier nous rend nostalgique des années 2000 avec sa réédition de la célèbre collection Nouvelle Vague. « En 1999, nous avions lancé une collection de bijoux intitulée Paris Nouvelle Vague, explique Pierre Rainero, directeur de la création du patrimoine de Cartier. Les sept modèles partageaient d’abord la même source d’inspiration, Paris ; proposaient ensuite un porté plus contemporain, en phase avec les modes de vie des femmes ; enfin, ils montraient plusieurs directions créatives en termes de design, de techniques ou de matériaux. La ligne d’aujourd’hui se situe dans la continuité des jalons posés en 1999 avec des volumes différents. » 

Cartier voit donc les choses en grand et lance une vaste collection de bijoux inspirés par Paris, l’éternelle ville lumière. Une quarantaine de références qui couvrent tout le savoir-faire d’exception de la maison Cartier. Des délicats anneaux parsemés de vaguelettes d’or gris, d’or blanc et de laque noire aux imposants torques et joncs coup de poing dont les opales, diamants et améthystes confèrent un air haussmannien, en passant par les manchettes d’or rose napées de diamants, la collection a l’ambition de plaire à toutes : «  Cartier imagine des bijoux qui signent une allure, traduisent la modernité et la liberté. L’idée étant que ces bagues et colliers accompagnent les femmes du matin au soir. Cette collection reflète la multiplicité des possibles. Dans la joaillerie comme dans la mode, il n’y a plus de tendance majeure, il y a moins de diktat. L’expression de la féminité passe par différentes facettes. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *