La Nouvelle Swatch Présentée à La Biennale De Venise

bloggif_59232aa3d265b.jpeg

Entre l’art et Swatch, c’est une histoire d’amour palpitante – une histoire qui, chaque année, révèle un nouvel aspect lors de la Biennale de Venise. Cette année, la 57e édition donna l’occasion d’introduire quatre des artistes en résidence au Swatch Art Peace Hotel basé à Shangaï – le travail de la photographe Française Virginie Litzler, de l’architecte et artiste Belge Cédric Van Parys, du Sud-Africain Rodan Kane Hart et du peintre Chinois Yuan Jinhua furent ainsi introduit comme les Swatch Faces 2017. Depuis novembre 2011, la résidence d’artistes pensée par Swatch a accueilli plus de 240 artistes du monde entier ; l’idée : encourager l’échange entre les cultures par le biais de l’art contemporain. Ainsi, la photographe Virginie Litzler a été fascinée par la poésie visuelle et mystérieuse qui émane des rues de Shanghai – ces rues polluées où les ombrelles esquissent des jeux d’ombre et de lumière. Le travail de Yuan Jinhua est également infusé de poésie : dans une série de huit tableaux peints à l’encre et en lavis, il donne une voix aux émotions profondes et changeantes.

Les gratte-ciels post-modernes de Shanghai ont aussi l’œil de l’architecte Cédric van Parys – et tout particulièrement les monuments étrangement posés à leur sommet. Rodan Kane Hart propose quant à lui un point de vue très différent de la ville, intrigué par l’héritage colonial toujours présent : quarante masques en acier inoxydable poli représentent la mort symbolique de la conception artistique occidentale… Mais le clou de ces collaborations n’est autre que celle qui donna naissance à une version inédite et hautement symbolique de la mythique Swatch. Imaginée à travers la collection de l’artiste peintre Anglais Ian Davenport, la montre Wide Acres of Time s’inspire de Giardini Colourfall», une installation monumentale exposée au Pavillon Swatch de la Biennale Arte 2017.

Une œuvre abstraite mais vivante qui se cale cette fois au pou de la montre Swatch, comme le plus petit tableau sur lequel l’artiste n’ait jamais travaillé. Disponible en édition limitée et numérotée de 1 966 modèles, le garde-temps est ainsi une œuvre d’art unique à porter au poignet ! Composée autour de traînées de couleurs qui s’unissent dans un tourbillon chromatique, la Wide Acres of Time est présentée dans un écrin tout spécialement conçu qui contient un poème composé par le frère de l’artiste et plein d’émotions… Et le directeur artistique de Swatch, Carlo Giordanetti, de commenter : « La montre “Wide Acres of Time” va conquérir les poignets des collectionneurs et amis de Swatch. Cette nouvelle entrée de l’art dans la vie réelle des personnes véhicule le message “Swatch aime l’art” qui inspire et anime le dialogue créatif. » A découvrir très bientôt.

Telling You More About… Les Montres Swatch

Swatch Rolland Garros, Les Montres Chic En Edition Limitée

La Nouvelle Swatch Art Spécial

Partager

Laissez une réponse

Your email address will not be published.