La Mémoire Est Dans Le Sac Gucci Printemps-Été 2016

Le défilé Gucci Printemps-Été 2016 s’est tenu dans un entrepôt transformé pour l’occasion en jardin d’hiver… Le sol, recouvert d’une moquette imprimée de fleurs et de serpents, fut élancé de paravents tendus de tissus d’ameublement. Ce décor, Michele l’a voulu à l’image de sa collection, inspirée d’une “dérive situationniste“ : un exercice amusant consistant à traverser et explorer les espaces urbains. C’est ainsi que les accessoires Gucci prennent de l’ampleur au contact de la nouvelle fille imaginée par Michele – un brin geek, très girly, et néanmoins fascinante d’intellect, elle se glisse dans des look qui n’ont de vintage que l’apparence.

Oui, la collection recèle un style bien contemporain. En réalité, le sac Gucci parle de lui-même : revisitant avec brio l’imagerie Gucci, l’icône se réinvente dans sa matière et dans sa forme. Le résultat dénote en effet d’un glamour urbain et simplifié, épuré dans son graphisme. Tandis que les belles fidèles à l’original Gucci trouveront réconfort ici dans le clin d’oeil aux signatures de Guccio – bandes rouge et verte, mors mué en motif selle – le nouveau sac Gucci élève la mémoire dans un melting-pot de couleurs, d’imprimés et de matières. Une façon de montrer que l’héritage n’est pas synonyme de conservatisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *