La Luxueuse Audi A8 S’Offre Une Petite Cure De Jouvence

La Luxueuse Audi A8 S’Offre Une Petite Cure De Jouvence

Dans l’univers des limousines haut de gamme, la reine incontestée reste la Mercedes Classe S avec, sur l’année 2020, pas moins de 56 000 ventes à travers le monde, contre 46 000 pour la BMW Série 7 et 22 000 pour l’Audi A8. Après quatre ans de bons et loyaux services, l’Audi A8 reçoit un restylage de mi-carrière avec quelques petites mises à jour bienvenues. Pas de quoi aller bousculer la hiérarchie et faire tomber Mercedes et sa nouvelle génération de Classe S, mais au moins de quoi permettre à l’A8 d’être à la page avant le grand remplacement, prévu en 2023, avec la version de série du concept-car Audi grandsphere, un modèle présenté il y a quelques semaines au Salon de Munich.

Les connaisseurs de la gamme aux anneaux auront sans doute remarqué la présence d’une calandre légèrement redessinée avec un remplissage inédit et de nouvelles formes. Le pare-chocs a été revu en partie basse, tout comme celui situé à l’arrière avec l’arrivée d’une pièce chromée sur toute la largeur. La signature lumineuse change également et les optiques avant adoptent une nouvelle forme aux lignes plus acérées, un peu comme l’Audi A4 actuelle avant son restylage. Le catalogue s’enrichit de quelques options, comme de nouvelles teintes mates ou encore de nouvelles jantes.

À l’intérieur, c’est statut quo, rien ne change ou presque avec toujours la présence de trois écrans et d’une qualité de fabrication tirée à quatre épingles. Il y a tout de même quelques nouveautés, avec notamment la présence de nouveaux écrans à l’arrière pour les passagers compatibles avec Android Auto et Apple Car Play. Pour accentuer encore un peu plus le côté haut de gamme de cette A8, de nouveaux accoudoirs chauffants ont été installés, tandis que les fonctions de massage bénéficient de nouveaux modes.

L’autre nouveauté ne concerne pas le marché européen, mais asiatique, puisque qu’une version encore plus luxueuse baptisée « Horch » arrive au catalogue. Le constructeur Horch fut fondé en 1899 par l’industriel allemand August Horch. Une décennie plus tard, il fut évincé de sa propre entreprise suite à des querelles internes. Il décida alors de lancer une nouvelle société portant son nom dans un premier temps, mais qu’il dût renommer par la suite pour d’obscures raisons légales. Il opta alors pour Audi, terme latin signifiant « écoute », comme Horch en allemand. Horch et Audi furent finalement réunis en 1932, lorsque fut créé le groupe Auto Union.

Cette Audi A8 Horch grandit de 13 centimètres par rapport à la version L et culmine à 5,45 mètres. Elle se dote d’une sellerie spécifique avec des motifs en forme de H couronné incrustés dans le cuir, d’un matelassage encore plus épais, tout comme la moquette au sol, ou encore d’un toit panoramique rallongé et d’une calandre à motifs verticaux.

Concernant les motorisations, il n’y a pas changements là non plus, l’A8 restylée reprend les motorisations de celle qu’elle remplace. Ainsi, en France, nous avons le droit à un diesel 50 TDI de 286 chevaux et 600 Nm de couple. Du côté des essence, il y aura plus de choix, avec les 55 TFSI et 60 TFSI de respectivement 340 et 460 chevaux. Un moteur hybride rechargeable est disponible avec le 60 TFSI-e de 460 chevaux, tandis que la S8 et son V8 4,0 litres bi-turbo, le même que les Porsche Panamera et autres Audi RS 6, est toujours de la partie avec 571 équidés.

Toutes ces A8 sont proposées avec la transmission intégrale et la boîte automatique à huit vitesse. Et en ce qui concerne les aides à la conduite, la liste est interminable, avec toujours une quarantaine de technologies et la conduite semi-autonome de niveau 2. Les prix de cette nouvelle A8 ne sont pas encore connus, sauf le ticket d’entrée qui est fixé à 99 000 euros, soit légèrement en dessous du prix de base d’une Mercedes Classe S, mais qui vient tout juste de recevoir une nouvelle génération particulièrement aboutie.

Laissez une réponse

Your email address will not be published.