La Green Touch de Gucci : le New Jackie

Tout le monde connaît cette histoire : en 1964, Jackie Kennedy, icône de l’élégance outre Atlantique, tombe éperdument amoureuse du sac souple bandoulière créé par Gucci. Ce n’est pas un mais six sacs qu’elle achète d’un seul coup de différentes tailles et de différentes couleurs, et qu’elle exhibe aux quatre coins de la planète. Son addiction encourage la maison Gucci à le rebaptiser du nom de sa célèbre propriétaire.

 Et ainsi commence la légende. Grâce à cette anecdote en somme toute assez banale, le bien nommé «Jackie» s’est offert une place très particulière au sein de la maison Gucci. En 2009, elle décide de ressusciter le mythe en présentant le New Jackie. Qu’a-t-il donc de changé ? Nouveau look, nouvelles couleurs, nouvelles matières ? En réalité le Jackie revisité est nouveau parce qu’il est innovant. En apparence, aucun changement notable, mais une philosophie radicalement différente est transmise.

 Consommer autrement les articles de luxe, tel est désormais le leitmotiv de la maison. Le lancement du New Jackie vise à promouvoir la toute nouvelle attitude éco-responsable de la marque. La renommée de Gucci s’est bâtie sur des valeurs de qualité : la fabrication artisanale italienne en premier lieu, elle se renforce à travers la préoccupation qu’elle a de respecter l’environnement. La dernière ligne Gucci entend, selon ses propres mots, «interpréter le désir moderne d’objets durables de manière responsable».

 Le New Jackie a donc été confectionné avec des cuirs n’ayant entraîné aucune déforestation. Il possède en outre, comme toutes les autres pièces de la collection, un passeport retraçant l’histoire précise de la chaîne d’approvisionnement de la naissance de la vache jusqu’au produit final. Acheter Gucci, c’est acheter responsable. On succombe pour cette icône revisitée qui respecte merveilleusement la planète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *