La Collection Joséphine de Chaumet

C’est dans la luxuriante Martinique que grandie celle qui devient, au tournant du XIXe siècle, la première Impératrice des Français. Riche d’une passion pour le dessin et les plantes rares, Joséphine, épouse de Napoléon Ier, a très vite développé un goût particulier. S’appropriant les codes esthétiques du XVIIIème siècle, la muse des joailliers conjugue délicatesse et fantaisie au rigorisme du style Empire. Au gré d’un imaginaire nourri d’arabesques, de rinceaux, de feuillages et de fleurs, Joséphine développe une sensualité poétique toute faite de grâce, de courbes et d’éléments de surprises. Dès 1796, date de son mariage avec Napoléon, elle initia auprès de Chaumet quelques-unes des plus merveilleuses commandes jamais réalisées.

Parmi ses réalisations, joyaux et pierres les plus rares sonnent l’amour, et racontent le bonheur… Depuis, la maison de Haute Joaillerie Chaumet a su distiller le goût précieux de l’Impératrice autour d’une collection éponyme. Un hommage à la légèreté et l’éclat des créations qu’elle sut inspirer. « Joséphine est une marraine symbolique, c’est davantage sa personnalité et son audace qui ont inspiré cette ligne que les images d’archives » raconte Lionel Giraud, directeur artistique de Chaumet. 45 pièces d’exception perpétuent ainsi le style Joséphine, celui-là même qui forgea les codes d’une élégance aujourd’hui révérée. 

En conjuguant ainsi le raffinement du dessin à la flamboyance des pierres, la collection Joséphine de Chaumet replace au coeur de la joaillerie une tradition vielle de 230 ans! Une tradition qui exhume dans des dessins de la Belle Époque réalisés entre 1900 et 1915, des projets de colliers, pendentifs, diadèmes et aigrettes… Ainsi composées dans une sophistication exemplaire, les pièces Chaumet de la collection jouent des motifs géométriques en provenance du répertoire architectural de l’époque. Et ce, dans le seul but de leur faire épouser la grâce et la vivacité des mouvements! Ainsi composé, l’atour capture la fugacité de l’eau semblant jaillir, semblant scintiller dans l’air… Mariage de la beauté et de la force, de la délicatesse et de la vivacité — cette collection est à l’imagine de Joséphine, une femme; une Impératrice affirmant le prima de la sensualité. 

Joséphine de Chaumet, quelques dates clés

 

2018 : La bague Joséphine Aigrette Impérial est exposée lors de l’exposition Le Monde de Chaumet. 

2018 : Chaumet lance la campgane « Crown your love » qui permet aux clients de constituer eux-même leur bague.

2017 : Chaumet lance la collection « Gaité Parisienne » qui propose certains bijoux Joséphine.

2017 : Les créateurs réalisent la bague Joséphine Aigrette en diamant et rose gold.

2016 Laetitia Casta porte les boucles d’oreilles Joséphine « Eclat Floral » sur le tapis rouge du 69èmefestival de Cannes.

2016 : Kim Min Hee porte la bague Joséphine « Rondes de Nuit » ainsi que les boucles d’oreilles Joséphine « Eclat Floral » à la conférence de presse « the Handmaiden »

2016 Natacha Régnier porte le collier Joséphine « Rondes de Nuit » sur le tapis rouge du 69èmefestival de Cannes.

2016 : Les pièces des collections Joséphine sont au cœur de la campagne « Bridal », la collection Mariage de Chaumet.

2015 : Chaumet lance la collection Joséphine « Ronde de Nuit ».

2015 : Chaumet lance la collection Joséphine « Aigrette Impériale ». 

2015 : Chaumet lance la collection Joséphine « Eclat Floral ».

2015 : Chaumet lance la collection Joséphine « Aube printanière ».

2015 : L’impératrice est de nouveau à l’honneur pour les nouvelles collections.

2010 : La maison signe une collection de diadème contemporain et choisit Sophie Marceau pour égérie. 

1796: Chaumet réalise les parrures de Joséphine de Beauharnais, y compris celle de son mariage avec Napoléon.

1780 : Joséphine est la première cliente de Chaumet. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *