La Collection de Lunettes Chanel 2018

En Mai dernier, le défilé Croisière 2017/2018 de la maison Chanel n’avait laissé personne indifférent : embarquant ses Belles dans la Modernité de l’Antiquité, Karl Lagerfeld avait définitivement lié l’héritage Chanel à celui de l’humanité. Une fois au contact de cette richesse artistique, il est vrai que les icônes de la maison gagnaient en souplesse, et sans doute un peu en extravagance… Pour accompagner cette collection puissante et imprévisible, deux montures solaires ont ainsi vu le jour. L’idée : revisiter les plus fameux symboles de la mythologie.

C’est ainsi que l’une des solaires future-icône de la saison prochaine présente des verres encadrées de feuilles de laurier… Parée de ces ornements forts de signification, une première monture ronde fut cerclée d’inserts rappelant les veines de ces feuillages ultra-raffinés. Coulés dans le métal doré et ciselés à la main, ils s’entremêlent délicatement pour laisser l’oeil croire qu’ils frissonnent au gré d’une brise légère. Un modèle à l’allure précieuse et joliment détournée. Une seconde monture est elle façonnée dans un acétate de cellulose poli qui reprend l’aspect d’un matériau caractéristique de l’Antiquité, le marbre.

Des lignes carrées arrondies sont ainsi habillées d’arêtes douces et larges. Sur chacune d’elles, de nouveaux verres protègent le regard comme un discret maquillage – teinte pêche rosé, ils voilent les yeux en toute délicatesse. Cette palette de couleurs veloutées a aussi pour intérêt de se fondre à toutes les carnations pour en intensifier l’effet bonne mine… Dans cette collection aussi, la maison revisite deux de ses classiques : le carré XL féminin et la ronde rétro. Dotées d’un verre dégradé et ultra plat, la douceur pastel poudrée des branches vient ainsi côtoyer une teinte écaille et un gris limpide. Détail ultime signé Chanel: l’acétate flou laisse apparaître l’ossature matelassée des branches.

Parmi cette collection encore, un modèle inspiré de l’allure même de Mademoiselle – l’intemporelle butterfly. Redessinée dans une version facettée ultra féminine, campée sur des branches mixant le métal doré, argenté ou rosé à l’acétate, cette paire de solaires donne à la Belle qui l’arbore une élégance toute sporty. Le Printemps 2018 est aussi l’occasion pour la maison Chanel de poursuivre l’exploration d’une esthétique un brin futuriste. Une monture dotée d’un verre clip-on en trompe l’oeil donne à la solaire la forme d’un masque. Dans cette ligne originale, les couleurs des verres et celles de l’acétate s’unissent dans un mariage harmonieux… Une collection multiple et versatile à découvrir dès à présent en boutique Chanel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *