La Collection Chanel Camélia Galbé

Le camélia entame sa première croisade au XVIIIè siècle et envoûte une première femme d’influence, l’Impératrice Joséphine. Cette dernière, charmée par la géométrie parfaite de la plante en fait le nouvel imprimé d’une mode tant vestimentaire que de l’ordre de l’art décoratif. Le siècle suivant, le langage associé à la longévité et à la générosité dépeigne « La Dame aux Camélias » d’Alexandre Dumas par ce caractère si simple et si délicat.
En 1923, Coco Chanel s’empare de la fleur et ajoute à sa renommée les notions d’amitié, d’élégance et d’harmonie, pour recouvrir les femmes d’une blancheur à la pureté affirmée. Nous emmenant à la découverte d’un merveilleux jardin, la fleur envahit les chapeaux, tailleurs, vestes de tweed et intègre le registre joaillier de la maison. Les rééditions se succèdent parant les femmes-bouquets d’une séduction androgyne, rappel des hommes à la boutonnière fleurie d’un seul camélia. Aujourd’hui, Chanel offre « la collection la plus recherchée du moment ». Ses signes particuliers se dessinent selon les courbes voluptueuses qu’empruntent les bagues de céramique blanche ou noire, montées de diamants sur des bases en or blanc. Déclinée en bagues, colliers, boucles d’oreilles et bijoux de tête, la collection Camélia Galbé de Chanel a tout pour fleurir à nouveau à l’éclat de la beauté féminine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *