Jeannette: Le Shop Vintage

Jeannette: Le Shop Vintage

A une époque où la mode puise allègrement dans ses icônes passées, Jeannette, le shop vintage fondé en 2016 par Joséphine de Lorgeril, fait figure d’adresse idéale !

Jeannette: Mode Ethique Pour Pièces Epiques

C’est en 2016 que Joséphine de Lorgeril imagine Jeannette — contraction inspirée du nom de ses deux grands-mères, Jeannine et Pierrette. Si la filiation aurait pu s’arrêter là, Jeannette, le shop vintage, doit beaucoup à ces dames d’un autre temps. C’est en effet dans le vestiaire connoté désuet de ses deux grands-mères que Joséphine de Lorgeril a su dénicher et l’idée d’un magasin vintage à taille humaine, et des pièces follement désirables pour notre époque !

Epatée par tant de pièces intemporelles, mais surtout coupées dans une belle qualité, Joséphine de Lorgeril s’interroge:  « Comment avaient-ils pu aussi bien traverser le temps ? Comment cela  pouvait-il être aussi moderne alors qu’ils appartiennent à ma grand-mère ? »

Faisant d’une pierre deux coups, la Parisienne nouvellement Bretonne ancre sa vision dans l’éthique de l’époque — la mode est à l’économie circulaire, à l’up-cycling, à la nostalgie et à la volonté de réduire la consommation… Soit, le shop Jeannette s’ancre dans tout cela à la fois.

Et si Joséphine de Lorgeril débute l’aventure Jeannette en piochant directement dans la garde-robe de sa grand-mère, c’est très vite qu’elle parvient à mettre la main sur des pièces épiques ! En ayant en tête de donner une seconde vie à des pièces qui, des robes fleuries, en passant par l’iconique jean Levi’s, le blazer fleurant bon l’esprit du grand-père et qui n’en finit pas d’allurer les filles de l’époque… Voici justement l’allure des femmes Jeanette comme décrit par le shop: « la femme Jeanette est chic, aime voyager et ose porter différents styles. »

Jeanette c’est finalement le shop taillé comme la destination idéale pour les filles ayant à coeur de consommer intelligemment, le beau, le durable et surtout le chic Français.

Car voici quelques uns des grands noms que l’on peut dénicher sur l’e-shop Jeannette. Des pièces au luxe salvateur, signées des griffes Escada, Thierry Mugler, Féraud, Guy Laroche, Gianfranco Ferré, Nina Ricci, ou encore Emmanuel Ungaro.

Et puisque Joséphine de Lorgeril aime à pousser l’expérience d’appropriation des pièces passées jusqu’au bout, elle tient à personnaliser l’acte d’achat comme rarement. A chaque commande passée, on reçoit ainsi une petite attention qui remercie, façon Jeannette… Car si le shop rassemble de belles pièces vintage, Joséphine de Lorgeril tient aussi à mettre l’honneur des artistes, des créateurs contemporains qui manquent de visibilité.

Sensibles à l’esprit éco-responsable et à l’up-cycling comme pratiqués par Jeannette, les artistes et créateurs ayant déjà collaborés avec le shop ont tous contribué par leur bijoux, leur chouchous, leur savons ou leur visions à donner de l’ampleur à ce projet chic et éthique.

Des oeuvres qui viennent accompagner des pièces follement actuellement. Des coupelles de @zoejanebb en passant par les savons de @fabriquedecourennes ou encore les bijoux de @thisismullet, de @sakoshe.officiel et de @mayd_store… Une façon admirable de lier le passé au présent dans une vision en cohérence avec l’époque !

Partager