Jaeger-LeCoultre Retrace l’Histoire de sa Mythique Montre Reverso

Le mini site évènementiel de l’horloger, dédié à l’ainée de ses créations horlogères, a tout d’un musée virtuel. De la naissance de la première Reverso dans les années 30 au lancement de sa cousine la Grande Reverso Night & Day lors du SIHH 2014 (Salon International de la Haute Horlogerie de Genève), la marque retourne sur plus de 80 ans d’histoire : La création de cette pièce apparaît à l’époque comme un défi de taille, puisque ce sont des officiers anglais alors installés en Inde, qui rêvent d’une montre bracelet qui serait suffisamment solide pour résister à un match de polo. La manufacture LeCoultre contourne alors la contrainte de dureté, en proposant une montre au boitier se retournant sur lui même, afin d’être protégé des chocs. Ainsi, naît la Reverso, aujourd’hui constituée d’un cadran en verre saphir, matériaux le plus dur au monde après le diamant.
Sous forme de timeline, la maison aux 400 brevets met en avant l’une des rares icones de la Haute Horlogerie, qui offre de nombreuses possibilités de personnalisation. Cadran inimitable ou message à transmettre, la manufacture horlogère de la Vallée de Joux met à profit ses meilleurs artisans ; sertisseurs, graveurs, émailleurs, afin de proposer à chacun une montre réversible unique. Outre le fait de passer commande, le site invite les internautes à participer à l’aventure Jaeger-LeCoultre en publiant, via les réseaux sociaux les caractéristiques de leur propre Reverso. Avis aux amateurs qui souhaitent entrer dans l’histoire, à leur tour.
De fait, cette plateforme née de la technologie flash est remarquable par son esthétisme. Elle manie très bien story telling et innovation, enjeux actuels de l’horloger du groupe Richemont. Voilà comment affirmer l’identité et démontrer l’expertise d’une maison bientôt bicentenaire. De quoi continuer à faire vivre la légende…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *