Hublot Peint Ses Montres Moonphase

Quand la complication horlogère devient gourmandise, c’est souvent une mise en scène pop et inédite qui vient habiller les garde-temps. C’est ainsi que la manufacture Hublot a parer sa mythique Moonphase de nuances de bleu indigo, pourpre audacieux, orange vitaminé et rose bonbon. Bracelet, cadran en quartz, disque sablé de la phase de lune, aiguilles, index et lunette sertie, tout, absolument tous les éléments de la montre s’habillent d’une même teinte. C’est dans son emblématique boîtier tonneau de 42 mm, sous sa glace en saphir que le mouvement squelette HUB1770 à remontage manuel voit son architecture ajourée se colorer. Un savoir-faire exclusif ici piqué d’une vision kaléidoscopique.

Dans ce jeu de contraste et de couleurs, la mythique Moonphase conserve tous les charmes qui firent sa renommée : la complication s’impose toujours à 6H… Un cycle de la lune reproduit sur un large guichet rond qui accomplit une révolution en deux lunaisons. Ici, la Moonphase prend sens dans un modèle 2 aiguilles, dont la petite seconde s’affiche à 9H et une grande date défilant sur un double disque analogique entre midi et 3H. Pour accentuer les effets de profondeur et de géométrie de la pièce, la Spirit of Big Bang Moonphase alterne le titane ou le King Gold poli et satiné, ainsi que des aplats de couleur pour finalement rendre tout de la passion pour l’astronomie. Mais Hublot est aussi une affaire de sophistication, alors il n’est pas étonnant de voir sa lunette alternativement sertie de 48 saphirs bleus, orange, roses, ou d’améthystes ! Quant à son bracelet, c’est sur un alligator cousu sur caoutchouc naturel noir que l’attrait des nouvelles teintes se fait sentir. 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *