Jeff Koons X Louis Vuitton: Art masterpieces Speedy, Keepall, Neverfull Handbags

News - 20.04.2017

Fragonard, Rubens, Da Vinci et Titien... non il ne s'agit pas là de l'aile Richelieu du Louvre mais bel et bien de la nouvelle collaboration de Koons et Vuitton : en prenant pour point de départ le respect des anciens, la maison Française édite une série plus qu'inédite. Puis l'artiste emprunte le logo de la maison pour en faire sa signature – une série limitée qui laisse s'enivrer d'une maîtrise parfaite des grands maîtres.

Jeff Koons X Louis Vuitton: Art masterpieces Speedy, Keepall, Neverfull Handbags
Fragonard Montaigne MM
Next

Pour sa nouvelle collection déjà iconique, la malletier Vuitton signe sa première collaboration exclusive : en jouant des codes de la copie conforme, il pousse à s'interroger sur l'appréciation des choses en dehors de notre temps... Et, en décalquant purement mais tout sauf simplement les toiles des plus grands peintres de l'histoire d'une humanité qui nous est commune, la maison édite des pièces au summum du pêché. L'idée est née à partir d'une  série  de Jeff Koons, Gazing Ball, exposée au Guggenheim de Bilbao, Espagne. La collection de maroquinerie Louis Vuitton fut ainsi composée en décalquant sur des sacs iconiques de la maison, cinq toiles de maîtres composant les reproductions de la série de Jeff Koons. Du Keepall au Speedy en passant par de sublimes sacs à dos, ce sont bel et bien les œuvres des artistes de l'humanité qui se retrouvent apposés sur les mythiques cuirs Vuitton.

A travers cette collaboration, les grandes pièces de l'art se font prêt-à-porter et, finalement, sortent peut-être des musées. Après tout, « les nouveaux mécènes de l'art - comme le confirme Koons dans l'interview qui accompagne le lancement - aiment à porter l'art en réflexion afin d'en célébrer toute l'humanité ». C'est par exemple La Gimblette de Fragonnard qui épouse ici les courbes d'un Keepall ; une toile fantastique de Van Gogh, Champ de Blé Avec Cyprès qui éveille de ses couleurs et de sa rêverie toute la force esthétique des sacs Louis Vuitton. Ainsi, la rencontre de deux maîtres, l'un en terme de cuirs et de style, le second en terme de modernité, ne pouvait que donner naissance à des pièces déjà d'exception, à l'instar du sac Neverfull !

Mais Koons est aussi un artiste, et il n'est de meilleure façon pour lui que celle de poursuivre son exploration des émotions en composant ici des pièces d'art à partir de l'idée de connecter émotionnellement la personne et le sacré d'une telle œuvre. Recontextualisée, il est vrai que La Chasse Au Tigre de Rubens apporte aux sacs Louis Vuitton toute la dimension artistique à ces objets qui le sont tout bonnement. Le mieux est peut-être de les voir à la manière de la Gazing Ball de Koons. La sphère bleue est en effet à l'image de l'univers. « Un symbole de générosité qui reflète tout à 360° et vous dit où vous êtes dans l'espace et dans le temps. Je ne l'ai pas utilisé sur les sacs car le Monogramme scintillant et les lettres éclatantes du nom des peintres suffisaient à établir cette connexion avec l'extérieur », explique l'artiste. En parlant de connexion justement, c'est lors d'un dîner très privé organisé dans la salle de La Joconde du Louvre que les œuvres de Koons et Louis Vuitton furent introduites. Parmi les invités, l'on comptait surtout les égéries de la maison, de la sublime Catherine Deneuve à Michelle Williams en passant par Cate Blanchett et Nicolas Ghesquière... Toute la collection est disponible dans les boutiques Louis Vuitton, dès le 28 Avril prochain.

 

 



 

Notez cet article: 

Faire un lien vers cet article

Ajouter Un Commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.