La Méduse Versace

HISTOIRE D'UNE ICÔNE - 28.11.2016

On raconte que le simple fait de croiser son regard peut à tout jamais nous pétrifier. C'est pourtant elle qui capture le regard lorsqu'elle orne une pièce Versace. Méduse est un mythe, qui aujourd'hui incarne la réalité d'un succès à l'italienne.

La Méduse Versace

C'est dans les textes de la mythologie grecque que Gianni Versace est allé puiser l'inspiration du logo de sa maison : Méduse et ses serpents. De sa beauté et de sa chevelure, d'aucun conte que Méduse s'en vantait. Par punition ou par jalousie, une déesse transforma alors son atout de séduction en une multitude de serpents dont le seul regard changerait en pierre quiconque le croiserait. Pourtant, le fondateur de Versace choisit d'en faire son emblème, et ce, jusque dans sa vie personnelle. Car oui, Méduse gardait les grilles de sa maison, marquait les pots de fleurs, comme un signe de « Made in Versace »... Mais comment a-t-il pu s'inspirer d'un personnage à la connotation si négative pour sceller sa griffe ? C'est peut-être qu'elle est en tout point la représentation de la femme Versace. Une femme si belle, si imposante que toutes se retournent sur son passage, pétrifiées de jalousie. C'est cette femme qui provoque par sa beauté et son impertinence, celle que l'on voit, ou mieux, celle que l'on regarde. Elle a le pouvoir entre ses mains, elle vous condamne en un clin d'œil. La Méduse est la définition de Versace dans son essence même. Elle a le pouvoir entre ses mains, elle vous condamne en un clin d'œil. Les mélanges de matières, les couleurs, les égéries... Même quand elle ne se montre pas, son esprit est bien là.

Selon le fondateur, la Méduse incarne la passion fatale. Aujourd'hui encore, sous la direction de Donatella, la Méduse continue de signer les créations Versace. Elle orne le flacon de parfum éponyme de la maison, les collections de lunettes, les bijoux et la maroquinerie, plus forte que jamais. Alors, tout naturellement, sa beauté et sa provocation se retrouvent dans le style puissant et décadent de la maison. Souvent de couleur or pour qu'on la voit, pour qu'on la montre... pour qu'on la désire. Et, comme l'a un jour dit Anna Wintour « Versace a toujours été la maîtresse face à Armani qui était l'épouse. C'est bien souvent la maîtresse que l'on jalouse. Bien des époques ont donc été sources d'inspiration pour les créateurs de mode. L'apogée romaine, elle, continue d'irradier le monde à travers le style de Versace. Preuve qu'un empire peut en inspirer un autre. Ainsi donc, si les modes vont et viennent avec leur époque, il y en a une qui n'a jamais quitté l'univers de Versace : l'Antiquité. Gianni Versace a longtemps été inspiré par ces siècles qui ont laissé une marque intemporelle dans l'histoire, sur l'architecture et au sein même de l'art.

Mais, romaines ou grecques, ces inspirations antiques font partie intégrante de l'ADN de Versace, et cela s'incarne dans le style bien particulier qu'on lui connaît. Le logo de la maison ne peut le nier : Versace est le synonyme d'antiquité. Parfois, la Méduse s'accompagne ou laisse place au motif greca qui ornait autrefois les palais athéniens. Ce symbole de l'infini est aussi un motif récurrent dans les collections de prêt-à-porter Versace. La marque a aussi emprunté à cette civilisation ce goût prononcé pour la nudité. A l'occasion des campagnes publicitaires, elle n'hésite à s'inspirer sans retenue des œuvres artistiques. Ainsi, nos déesses contemporaines s'entourent d'éphèbes et jouent les Vénus toutes de Versace vêtues. Même dix-sept ans après le décès de Gianni, ses inspirations demeurent : jupes de gladiateur, ceintures assorties et toges continuent de défiler sur le catwalk. Et, quand ce n'est pas le blanc incandescent, ce sont les dorures aux formes géométriques qui apportent leur lumière aux créations, allant des longues robes fluides aux jupes de cuir en passant par toutes les pièces du vestiaire masculin. Chaussés de spartiates, les gladiateurs de la fashion week prouvent l'infinité de l'esprit italien d'un empire qui continue d'exister.

La Méduse de Versace en quelques dates

1961 : Gianni Versace travail dans l’atelier de sa mère à Reggio Calabria. La ville a été une colonie grecque et plus tard une cité romaine, et la Méduse est un symbole récurrent. Probablement il le découvre tout en jouant avec ses frère et sœurs sur un ancien mosaique romaine.

Années 1980 : En face de sa résidence en Milan Gianni Versace remarque un bas-relief représentant la Gorgone. Il la choisira comment symbole de  as a symbol de sa maison et de son entier style de vie.

1981 : A’ ceux qui critiquent le choix de Médusa Gianni réplique que: “La Gorgone c’est tout à fait comment son idée de femme: aggressive et fatale, capable de te séduire avec un seul regard”.

1984 : Versace dessine les costumes pour le ballet Dionysos chez le théâtre Alla Scala de Milan. Références à la culture grecque sont partout.

Années 1990 : Le ‘Phénomène des top-modèles’ est né quand Versace fait défiler tous les top-modèles sur le podium pour sa collection 1991/1992 pour la saison Automne/Hiver. Elles portent toutes la Méduse ou ont une coiffure inspirée de la Gorgone.

1991 : La légendaire Collection Baroque est née: Méduse c’est encore le symbole central, et aussi les top-modéles sont habillées comme des déesses grecques.

1991 - 1992 : Versace dessine le célèbre foulard imprimé avec quatre visages de Méduse. Même la légendaire Collection pop-art de prêt-à-porter est influencée par la Gorgone.

1991-1992 : La Gorgone règne aussi dans le mode masculine: les mannequins homme sont comment dieux grecques et la Méduse est leur maîtresse.

Années 1990 : La Méduse devient un symbole universel de Versace. De la haute couture au prêt-à-porter le logo s’étend aux accessoires, y compris montres, ceintures, sacs, articles de table, lunettes, joyaux, colliers, chaussures.

1995 : Madonna devient le nouveau visage de Gianni Versace: Même la pop star est séduite par la Gorgone.

1993 – 1997 : Les temps changent mais la Méduse c’est encore là. Chaque nouvelle collection – de celle en fetish-cuir à celle avec nouveaux materiaux – ou encore des classiques comment la robe Oroton montrent souvent la Gorgone. Le symbole sera présent aussi dans le dernier défilé de Versace, juste avant sa mort tragique.

Années 2000 : Le nouveau millénaire apporte de nouvelles tendances. Sous la direction de Donatella Versace la Méduse est moins présente sur les robes mais encore plus présente sur les accessoires.

Années 2010 : La mondialisation relance le symbole emblématique de la Méduse. La Gorgone est toujours présente d’une certaine manière pendant les défilés et beaucoup de stars dans le monde, comment Lady Gaga en 2014, sont séduites par son regard.

2017 : 20 ans après la mort tragique de Gianni Versace toutes ses top-modèles historiques et ses robes sont réunies pour une défilé légendaire en Milan, sous le signe de la Gorgone.
 

 

Notez cet article: 

Faire un lien vers cet article

Ajouter Un Commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.