Les Icônes Féminines de la Maison Vuitton

ICON OF THE DAY - 31.08.2017

De l'Impératrice Eugénie à Catherine Deneuve en passant par Lauren Bacall, Greta Garbo et Sophia Coppola, nombre de femmes ont inspiré ou, plutôt, prêtée leur aura à la création Vuitton.

Les Icônes Féminines de la Maison Vuitton

Si le patrimoine Louis Vuitton est indéniablement gravé dans la qualité de ses pièces malletières, il l'est tout autant incarné dans les traits de plus d'une icônes féminines. La première d'entre elles est l'Impératrice Eugénie. En 1854, l'épouse de Louis Napoléon Bonaparte charge en effet Louis Vuitton de confectionner ses bagages personnels...  Un siècle plus tard, la réputation du malletier est intacte et, les nouvelles figures de l'aristocratie ne tardent à se lier à la maison. En fait, posséder une malle Louis Vuitton devient même le signe d'appartenance à cette catégorie sociale. Ainsi, les malles réalisées pour des stars comme Greta Garbo, Katherine Hepburn, Elizabeth Taylor, Lauren Bacall, ou encore pour la cantatrice Mary Garden, sont autant de pièces rappelant l'attachement de la manufacture aux icônes féminines.

Ainsi, lorsque Louis Vuitton devient le fer de lance du géant LVMH à l'aube des années 90, c'est vers le prêt-à-porter féminin que le étant décide de se tourner dans un premier temps. Un prêt-à-porter alors initier par l'Américain Marc Jacobs. Et dès son arrivée en 1997, le designer ne tarde pas à imprégner la maison de l'aura de ses muses toutes choisies. Parmi elles, on compte évidemment celles qui ont initié l'expression même de top model : Naomi Campbell et Kate Moss. De celle-ci, Marc Jacobs dit d'ailleurs qu'elle est « la muse d'une génération. Elle définit un temps, un sentiment qui fait aujourd'hui partie de l'histoire. » Et l'histoire justement, Kate Moss l'a marqué lors d'un défilé spectaculaire réalisé pour l'Automne/Hiver 2011 – la brindille clôt alors le show fardée en espionne, une cigarette des plus altière à la main.

            Mais les muses de Jacobs ne sont pas toutes liées à la mode ; les actrices aussi prêtent volontiers leur charisme au malletier devenu couturier, comme à l'époque. Uma Thurman, Scarlett Johansson et Angelina Jolie comptent parmi les fidèles et les visages des campagnes Louis Vuitton. Et c'est la série de 2008 réalisée par Annie Leibovitz qui capture toute les icônes féminines de la maison. Laetitia Casta, Catherine Deneuve, Madonna, et Sofia Coppola... « J'ai rencontré Sofia Coppola en 1992. Sofia a été l'une des rares à reconnaître quelque chose de spécial et se lier à ce que je faisais à ce moment-là. Elle voulait me rencontrer, et quand nous l'avons fait, ce fut un coup de foudre pour moi! » confie Marc Jacobs. En 2009, l'amitié entre les deux va, par hasard, se concrétiser dans un sac éponyme. Lors d'une visite dans les ateliers historiques de Louis Vuitton à Asnières, et alors que Sofia Coppola a l'intention de passer une commande spéciale, elle n'imagine pas inspirer au directeur artistique un modèle très personnel. Le sac SC est ainsi né comme la rencontre impromptue entre une réalisatrice et une silhouette de sac plus qu'iconique – le résultat : un modèle phare de la maison composé en cuir de veau cachemire subtilement grainé.

Avec l'arrivée de Nicolas Ghesquière, la maison se comprend désormais comme une griffe ultra-contemporaine dotée d’un fort patrimoine... Et les icônes féminines s'en trouvent quelque peu changées : « La femme que j’ai imaginée s’est assouplie [...] Il n’y a pas une femme, il y en a cent, il y en a mille. D’ailleurs, les campagnes LV mettent en scène des femmes très différentes les unes des autres. Mais c’est vrai que, à mes yeux, elle aura toujours un peu de Charlotte Gainsbourg, un peu de Jennifer Connelly et aussi un peu de Delphine Arnault. » Les femmes-icônes de Louis Vuitton sont alors des femmes fortes, multi-facettes et carrément rebelles. Des exemples? « Dominique Gonzalez-Foerster, mon héroïne de science-fiction » déclare l'actuel directeur artistique ; et l'on peut ajouter Doona Bae, Hélène Fillières, Brit Marling ou encore Rinko Kikuchi... Le fil rouge de ces femmes entendues comme des héroïnes, le sphinx Catherine Deneuve, fidèle parmi les fidèles des femmes exemplaires.

Notez cet article: 

Faire un lien vers cet article

Ajouter Un Commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.