Le Tailleur Tweedé Chanel Couture 2016

ICÔNE DU JOUR - 28.04.2016

Voilà bien des saisons que Karl Largerfeld revisite le tailleur-culte de la maison Chanel en le soumettant à d'innombrables inspirations. Pour la collection Couture 2016, c'est au Japon que le Kaiser emprunte sa spiritualité, attachée à l'équilibre des forces de la nature. Le résultat : un tailleur tweedé Chanel enclin au jeu sur les volumes.

Le Tailleur Tweedé Chanel Couture 2016

La haute couture ne capture pas l'air du temps, elle en dessine les pourtours fantasmés. Et c'est sur cette idée que Karl Lagerfeld a choisi de célébrer la nature à travers un art incarnant l'apogée du pur artifice : pour réinterpréter un classique vieux d'un siècle, le directeur artistique de la maison aux deux C a pris le partie de l'approche écologique. « C'est amusant de le faire après avoir été high-tech » ajoute-t-il en coulisse. Il est vrai que la collection de l’automne passée intégrait l'impression 3D au cœur de l'artisanat français.

Alors la Couture 2016 réinvente le tailleur Chanel dans une veine plus spirituelle. Au Japon, il emprunte aussi l'importance de la silhouette. Et c'est ainsi que la veste du tailleur se gonfle au contact d'une jupe longue coupe I. Courte, avec les manches volumineuses, la veste du tailleur Chanel se teinte de couleurs naturelles – blanc, écru, grège, lin, et l'éternel beige, bien entendu. L’embellissement se fait inventive quand, à l'heure où les abeilles sont en voie de disparition, Karl Lagerfeld les pique, cristallisées, en broche pour orner d'un soupçon de conscience un art sublime car irraisonné.

Notez cet article: 

Faire un lien vers cet article

Ajouter Un Commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.