Les Nouveautés Breitling Présentées au Baselworld 2018

NEWS - 11.04.2018

Les collections Breitling s’étoffent de nouvelles pièces d'exception – parmi elles, les Navitimer Super 8 et 1 Automatic 38.

Les Nouveautés Breitling Présentées au Baselworld 2018
La Navitimer Super 8 de Breitling
Next

C'est une nouvelle fois à Bâle que Breitling a introduit ses nouveaux modèles de garde-temps. Cette maison à qui l'on doit l’invention du premier poussoir indépendant à 2 heures en 1915 ; celle qui, en 1969, met au point le premier chronographe à remontage automatique – une base de l'horlogerie moderne... Aujourd'hui, Breitling réaffirme sa maîtrise des complications horlogères avec de nouvelles Navitimer flirtant aisément entre tradition et innovation. C'est ainsi que la Breitling Navitimer Super 8 dévoile un rapport avec la fameuse « Division 8 ». Une montre bien actuelle pour célébrer un fait d'histoire – dans les années 1930, la Royal Air Force approche la maison Breitling afin de concevoir des composants de tableau de bord. En 1937 et 1938, Breitling crée la ligne « Division 8 » pour équiper cockpits et montres militaires...

            La nouvelle Navitimer Super 8 présente ainsi un design tout droit inspiré de cette période – lunette tournante crantée et fine et marquage triangulaire... La Navitimer Super 8 emprunte ses lignes à la Reference 637 ; un chronomètre jadis porté à la cuisse par les pilotes de l'armée. Toute à la fois pratique et distinguée, la Navitamer Super 8 réitère ici le caractère audacieux de ce garde-temps autour d'un bracelet innovant. Seconde Navitamer introduite à Bâle, la Navitamer 1 Automatic 38 décalque elle aussi la plus célèbre des montres portées pas les pilotes. Le retour de cette icône - première Navitimer à trois aiguilles – signe la célébration d'une sobriété inédite.

            Dotée d’un boîtier de 38 millimètres, la nouvelle Navitamer 1 Automatic 38 avance aussi une caractéristique spécifique à l'aviation : une lunette bidirectionnelle perlée, à rochet, inspirée du modèle Montbrillant 1903. Avec son bracelet en alligator assorti au cadran tantôt bleu, tantôt noir, le garde-temps promet d'attirer une vague de fervents admirateurs. Il faut dire que Breitling édite nombre de montres d’exception. À Bâle, la maison a aussi introduit les Breitling Superocéan Héritage II – célébrant les 60 ans de la mythique montre de plongé – et les Breitling Chronomat B01 Chronograph 44 – les chronographes ultimes des pilotes. Ici, réinventés pour l'air, la terre et la mer. Une série d'icônes en devenir !

Notez cet article: 

Faire un lien vers cet article

Ajouter Un Commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.